menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Africa

Boycottons la France ! En tant qu’Africain, vous avez le devoir moral de lutter contre le colonialisme français !

Mis à jour le 02 mars 2021, Jolof
Boycottons la France ! En tant qu’Africain, vous avez le devoir moral de lutter contre le colonialisme français !

Boycottez la France ! Chers Africains du monde, vos frères et sœurs Africains ont besoin de votre aide car ils sont toujours pris en otage par la France qui compte sur ses armes. En tant que devoir moral, pourquoi et comment participer à la lutte contre la colonisation française de plus de 167 millions d’Africains ?

« Si vous voulez aller vite, partez seul. Mais si vous voulez aller loin, allez-y ensemble. »

Ce puissant proverbe africain existe depuis longtemps. Pourtant, nous ne la respectons pas, même si elle pourrait nous conduire à une Afrique forte.

Si nous respectons fidèlement ce dicton, en unissant nos forces, en nous soutenant mutuellement et en considérant l'Afrique comme une grande famille, nous prospérerons comme aucun autre continent, car nous avons toutes les ressources que vous pouvez imaginer sur notre terre.

Si nous faisons de ce proverbe une devise religieuse, nous pourrions construire l'armée la plus forte du monde pour protéger l'Afrique contre les prédateurs, les vautours et les parasites qui utilisent actuellement leurs armes pour déstabiliser certaines régions africaines afin de les maintenir pauvres et de voler les ressources africaines.

L'un de ces pires parasites est la France. D'une manière ou d'une autre, comme tout perdant, la France se sent si incapable de survivre par ses propres efforts et son travail comme l'Allemagne, la Chine, la Suisse et la Suède... le font. Et pour cette raison, la France reste aujourd'hui l'un des rares pays occidentaux qui utilisent encore leurs armes pour soumettre plus de 14 pays africains, 167 millions de personnes à la colonisation - et oui, nous sommes en 2021. Le monde entier comprend que le fait que le colonialiste qu’est la France prenne en otage contre ces pays africains est injuste. Mais le monde ne nous aidera pas, en fait personne, y compris l’ONU complice, ne viendra à notre secours contre la colonisation française.

Seuls nous, Africains, pouvons-nous aider. Par les Africains, j'inclus tous les descendants africains du monde entier. Nous, Africains francophones, combattons depuis des décennies de différentes manières. Mais quand on n’est quasiment pas armé, il est difficile de lutter contre un parasite armé comme la France surtout quand ce parasite est soutenu par l’ONU qui garde la bouche fermée sur la colonisation française - ou même parfois l’encourage. On se souvient quand la France a frappé Abidjan avec des bombes alors que les Nations Unies la soutenaient. Dans notre lutte contre la colonisation de la France, nous avons perdu certains de nos plus grands héros qui ont été assassinés - comme Thomas Sankara, Sylvanus Olympio - ou emprisonnés - comme Laurent Gbagbo.

Oui, le combat n'est pas facile, mais par tous les moyens nécessaires, nous continuerons à nous battre. Cependant, nous, francophones, ne devons pas le faire seuls. La lutte contre la colonisation doit être une lutte africaine. Ensemble, où que vous soyez dans les 54 pays africains ou dans le monde en tant que descendants d’Afrique, nous devons lutter contre la colonisation de la France par tous les moyens nécessaires.

Alors pourquoi devriez-vous rejoindre le combat en tant que descendant d’Afrique ?

La raison évidente est l'unité pour la prospérité. Vous voyez, quand l'Afrique est fortement unie, rien ne peut nous résister, puisque nous avons dans nos terres toutes les ressources dont le monde a besoin pour construire presque tout - pétrole, uranium, cobalt, or, diamant, terres fertiles, etc., ce que les pays occidentaux savaient dans le passé. Par conséquent, ils se sont armés pour faire tout ce qui était nécessaire pour « balkaniser » l'Afrique - c'est-à-dire : diviser l'Afrique en terres (pays) plus petites pour mieux contrôler et voler l'Afrique.

Aujourd'hui, bien qu'il y ait moins de divisions, les pays occidentaux sont toujours derrière la scène pour trouver d'autres moyens de voler l'Afrique. Mais il n'y a rien de tel que l'actuelle colonisation française de plus de 14 pays africains, soit 167 millions de personnes. Et à cause des mains françaises sur ces pays, l'unité entre les pays africains devient difficile, car la France continue de contrôler, en coulisse, les décisions prises par certains dirigeants africains corrompus et manquant de courage pour défendre l'Afrique. L’exemple parfait est celui où le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a ouvertement trahi toute la CEDEAO (Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest).

En fait, la CEDEAO travaillait sur un projet de création d'une monnaie régionale pour 15 pays. Après un long travail acharné, la CEDEAO a décidé de créer une monnaie appelée « ECO » qui remplacerait non seulement les devises des États membres individuels, mais aussi la monnaie coloniale de la France imposée à 8 pays d'Afrique de l'Ouest (Franc CFA pour l'Afrique de l'Ouest - XOF). Malgré de nombreuses manifestations contre la monnaie coloniale française, Alassane Ouattara, l’une des marionnettes préférées de la France, a détourné le nom de la monnaie de la CEDEAO et proposé à la France d’utiliser « ECO » pour remplacer le nom du franc CFA. Gardez à l'esprit que ce ne sera qu'un changement cosmétique car la France veut toujours garder la monnaie coloniale, puisqu'elle tient toujours ces dirigeants Africains par les « bcouilles ». La raison pour laquelle la France tente de changer « cosmétiquement » le nom du franc CFA est due à notre lutte sans fin contre le colonialisme, à laquelle nous demandons de nous joindre.

C'est l'un des nombreux exemples expliquant pourquoi la France fait tout ce qui est nécessaire pour maintenir l'Afrique divisée et dans l'extrême pauvreté. D'autres exemples incluent :


• Un accès garanti aux marchés publics dans 14 pays africains, empêchant les entrepreneurs africains de faire des affaires et aggravant la pauvreté en Afrique. Dans un pays comme le Sénégal par exemple, l'eau, les télécommunications, les ports maritimes, le commerce de détail, les banques, etc. sont tous contrôlés par des entreprises françaises.


• Les entrepreneurs africains réguliers n'ont presque pas accès au crédit pour démarrer une entreprise ou alimenter la croissance de leur entreprise. Cela n’est pas seulement dû au fait que la monnaie contrôlée par la France prive ces pays africains de créer leurs propres politiques monétaires, mais aussi à la façon dont le franc CFA est adapté à l’exploitation française de l’Afrique. Les entrepreneurs français peuvent obtenir un crédit de l'Europe, venir en Afrique sans visa, créer leurs entreprises en Afrique, gagner de l'argent et ramener cet argent en France sans aucun risque de change - car le franc CFA est indexé sur l'euro avec un taux fixe (1 EUR = 656 XOF).

• Occupation militaire de l’Afrique que la France utilise pour voler les ressources naturelles de l’Afrique. Saviez-vous que le Niger, l’un des pays les plus pauvres du monde, est le premier producteur d’uranium au monde, entièrement sous le contrôle d’une société française, Areva. Les Maliens se battent depuis des années pour demander à la France de quitter le Mali, mais l’armée française refuse de quitter les terres maliennes riches en ressources naturelles.

Ce viol continu de la France contre l'Afrique est la raison pour laquelle vous, en tant qu'Africain, devez joindre au combat. La France compte sur ses armes pour voler les Africains. En tant qu'être humain, il est de votre devoir moral de lutter contre tout vol à main armée perpétré contre l'Afrique, qui maintient l'Afrique dans la pauvreté et maintient l'Afrique dans une misère profonde. Certains d'entre nous se battent de différentes manières. Mais nous avons besoin de votre aide, nous ne pouvons pas le faire seuls car c’est un combat pour l’Afrique, un combat pour la race humaine, un combat pour libérer complètement l’Afrique du colonialisme français.

Comment pouvez-vous rejoindre le combat ?

Peu importe qui vous êtes et où vous êtes, vous avez plus de pouvoir de combat que vous ne le pensez. Voici comment vous pouvez le faire :

Boycottez tout ce qui est français. Vous contrôlez à 100% la façon dont vous dépensez votre argent. Aidez-nous à lutter contre le colonialisme français en éliminant les marques françaises tout ce que vous achetez. D'Air France à Jumia, de Total à Peugeot, bannissez la France de votre liste. Devenez un acheteur social, un acheteur panafricain. En tant que devoir moral, vous ne pouvez pas nourrir les gens qui empêchent 167 millions d'Africains de se nourrir et les maintiennent dans la pauvreté. Boycottez la France et les produits français et soutenez la lutte contre le colonialisme français.

Faites passer le mot au monde, partagez cet article avec le monde et utilisez votre influence pour dire aux gens ce que fait la France contre l'Afrique et comment ils peuvent soutenir la lutte contre le colonialisme français.

Ne sous-estimez pas la puissance de votre contribution. Les choix que vous faites en choisissant des marques strictement non françaises et en appelant vos amis et fans à faire de même, s’additionneront et auront un grand impact sur cette lutte contre le colonialisme français. Faites-le ! Répétez-le et diffusez-le, jusqu'à ce que la France décide d'agir comme d'autres pays européens qui ont choisi de compter sur leurs propres efforts pour survivre au lieu de voler comme la France.

Nous avons besoin de vous, nous avons besoin de votre soutien. L’Afrique a besoin de tous les Africains, de toutes les descentes africaines du monde entier et de tous les êtres humains conscients pour utiliser leur pouvoir pour lutter contre tout colonialisme en 2021. La pauvreté tue les Africains en Afrique francophone, utilisez votre pouvoir et aidez-nous à mettre fin au colonialisme français.

Ensemble, nous allons loin.





Vous allez apprécier ceci !


▼ Lisez plus sur Africa

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire et S'épanour par Email.





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×