Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Comment Macky Sall a fait de Youssou Ndour un animal parasit.
×
menu
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Afrique

Comment Macky Sall a fait de Youssou Ndour un animal parasitaire, comme l’avait dit Guelewaar

25 septembre 2021, Jolof
Comment Macky Sall a fait de Youssou Ndour un animal parasitaire, comme l’avait dit Guelewaar

« Quand tu veux tuer un homme droit, il faut lui donner tous les jours de quoi manger. Tôt ou tard, tu feras de lui un animal. » (Kocc Barma, Guelewar, un film de l'écrivain Sénégalais Ousmane Sembene. En faisant de lui un Ministre Conseiller, Macky fera ainsi de Youssou Ndour son animal parasitaire de compagnie.

Ces propos résonnent aujourd’hui dans les oreilles du peuple sénégalais face à la situation que vit actuellement le Sénégal. Et l’attitude des Youssou Ndour reflète exactement l’animal que décrit Kocc Barma.

Revenons un peu en 2012. Vous rappelez-vous de Youssou Ndour qui faisait la une de la presse internationale après avoir décidé de s’engager politiquement contre la monarchisation du pouvoir par Abdoulaye Wade ? Sa décision de s’engager politiquement avait fait la fierté des Sénégalais à l'époque, car le pays avait besoin d’hommes influents pour faire face aux dérives d’Abdoulaye Wade. Youssou Ndour avait même été à la couverture de Time Magazine considéré par les Occidentaux (pas par nous Africains) comme l’un des plus influents magazines de la planète. Je me rappelle même avoir défendu la cause de Youssou Ndour et j’avais même juré que je voterais pour Youssou Ndour s’il se présentait aux élections présidentielles. Car je voyais en lui une personne qui s’est fait seule sa fortune en partant de rien.

Hélas, aujourd’hui, cette idole que je voyais en Youssou Ndour n’existe plus, peut-être que j'étais aveuglé à l'époque par l’apparence que projetait cet homme. Mais aujourd’hui, en ouvrant les yeux, je vois en Youssou Ndour une personne qui ne pense qu'à ses intérêts, une sangsue que Macky Sall a réussi à transformer en un animal de compagnie. Entre 2012 et 2021 Macky Sall a fait du pouvoir une affaire de famille, avec des pillages des ressources du pays que le Sénégal n’a jamais connu avant. Il a fait du Sénégal une propriété de la France et d’autres étrangers. Le Sénégal n’appartient désormais plus aux Sénégalais et le Sénégalais lambda à moins de chance de réussir au Sénégal que le Français et tout autre Européen. Macky Sall torture les Sénégalais un a un en faisant recours a la police (une bande d’esclaves antipatriotiques munis d’armes). La démocratie sénégalaise est devenue une dérive, car Macky Sall souhaite ramener les temps d’Abdou Diouf qui faisait la fierté de la France comme tout esclave soumis. La liste des dérives de Macky est longue. Et malgré tout cela, Youssou Ndour non seulement se tait, mais utilise aussi son réseau médiatique pour défendre la dictature de Macky Sall.

Le Groupe Futurs Médias était hier considéré comme le média du peuple avec des journalistes qui ne ménageaient aucun effort pour ne raconter que la vérité, telle qu’elle soit. Aujourd’hui, les Sénégalais ont tous l'impression que Futurs Medias est rempli de journalistes corrompus, colonisés avec une mentalité d’esclaves qui ne sont là que pour lécher le cul du président qui en retour lèche le cul des présidents français. Si vous regardez une chaîne comme TFM, dans les 24 heures, vous allez sans doute constater les programmes suivants : des débats politiques qui défendent les dérives du président Macky Sall, de la musique et de la danse pour abrutir la population sénégalaise, ou de la lutte pour réorienter les rêves scientifiques et technologiques de la jeunesse Sénégalaise.

Depuis qu’il est nommé Ministre Conseiller de “Personne Ne Sait Quoi”, Youssou Ndour est devenu une honte pour le Sénégal. Il a ainsi démontré que la seule chose qui compte pour lui, c’est lui-même. Il faut donc se poser la question de savoir si cet homme n’a jamais été sincère avec les Sénégalais. Car, quand on a l’influence pour impacter positivement le destin d’un pays et qu'on préfère rester silencieux parce qu’on est corrompu, on devient ainsi aussi coupable que le dictateur qu’est le président Macky Sall.

Bref, ils sont tous les mêmes… des esclaves directement ou indirectement au service de la France.

Youssou Ndour sur Time Magazine
▼ Nous vous recommandons