Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Dans l'intimité du « Xoy » en pays Sérère au Sénégal.
×
menu
group
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Afrique

Dans l'intimité du « Xoy » en pays Sérère au Sénégal, ce que vous devez absolument savoir.

23 juillet 2021, Khady Ndiaye
Dans l'intimité du « Xoy » en pays Sérère au Sénégal, ce que vous devez absolument savoir.

Depuis maintenant quelques années, les Sénégalais ont découvert les xoy, cérémonie de divinations ou des hommes et femmes dépositaires de pouvoirs mystiques prédisent l'avenir du pays. Retour sur l'historique de cette cérémonie païenne.

Un mythe entoure les saltigués. Depuis maintenant quelques années, la plupart d'entre-eux se sont convertis à l'Islam, mais cela ne les empêche pas de continuer leurs pratiques mystiques. ''Normalement, révèle une source, une fois qu'on est reconverti à l'Islam, il faut arrêter certaines pratiques. Mais dès qu'ils veulent arrêter, poursuit-elle, les esprits avec lesquels ils ont signé des pactes les poursuivent et leur mènent la vie dure, c'est pour cela qu'ils sont obligés de continuer''. Chacun à sa manière de recevoir des visions de l'avenir. Pour certains, c'est la nuit pendant que tout le monde dort. Pour d'autres, c'est lors d'une retraite dans la forêt, ou à travers des songes. Parfois pour prédire, les saltigués sont obligés de consommer beaucoup d'alcool, surtout chez les hommes.

Tout un cérémonial.

La cérémonie des xoy est spéciale. 13 communautés rurales et deux communes d'arrondissement étaient présentes à Malango pour les besoins du xoy, ce week-end. Chaque saltigué à son bakk, son hymne. Avant qu'il ne parle devant toute l'assemblée tout ouïe, il exige de son griot qu'il batte les tam-tams, au rythme de son bakk. L'hymne du saltigué Khan Diouf dit ceci : ''Hommes taisez-vous et laissez les femmes parler'', une manière pour elle de montrer qu'elle domine les hommes. Avant le début de la cérémonie, chaque saltigué se retire dans son coin, et affûte ses armes. Les hommes en général s'habillent de boubous particuliers, agrémentés de bonnets pointus, bardés de grigris et autres fétiches. ''Ces bonnets servent souvent d'antenne aux saltigués pour communiquer avec les esprits au moment de la cérémonie'', révèle Hamath Diop, président des saltigués. La contradiction, les démentis, c'est ce qui fait le charme des xoy souvent. Il arrive souvent que la prédiction d'un saltigué soit contredite par un autre. Cette année, concernant le conflit en Casamance, il n'y a pas eu d’unanimité.

Le lendemain de Xoy, jour de consultation.

Le xoy de Malango se tient chaque année, le premier samedi du mois de juin. Le lendemain dimanche, c'est le jour de la cérémonie officielle, mais aussi de la restitution, chacun confirme ce qu'il avait dit et décode les devinettes qu'il avait faites, la veille. Mais, le dimanche est aussi jour de consultation. Des gens viennent de l'ensemble du pays pour chercher des produits mystiques, pour résoudre un problème, etc. ''Les femmes viennent souvent pour des problèmes de ménage. Certaines pour ne pas avoir des coépouses et les célibataires pour choper un mari durant l'année'', nous révèle notre source. Il ajoute que cette année, il a plus ''soigné les filles qui ont des faru rab (fiancés djinn). Je leur donne des grigris à attacher autour des reins. Parfois aussi, il y en a qui viennent pour trouver un talisman qui fera fuir leur rivale''. Celle qui reçoit le plus de visite est la saltigué Khan Diouf, il faut parfois prendre rendez-vous des jours avant pour entrer. Les gens la consulte pour pouvoir voyager, avoir un emploi ou avancer dans leur carrière. Des saltigués sont spécialisés en talisman contre les accidents de voiture etc...

▼ Nous vous recommandons