menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Africa

Dur, dur à comprendre ! Comment un président peut-il autant haïr son pays et son peuple ? (Macky Sall, l’esclave de la France)

Publié le 22 février 2021, Jolof
Dur, dur à comprendre ! Comment un président peut-il autant haïr son pays et son peuple ? (Macky Sall, l’esclave de la France)

Lorsque Abdoulaye Wade avait traité Macky Sall de descendant d’esclaves, le peuple entier s'était fâché contre Wade. Mais aujourd’hui, tous les faits démontrent qu’en réalité, Macky Sall est bien un esclave doublé de traître contre son peuple, le peuple Sénégalais.

Pour nourrir et maintenir son peuple dans le confort, le Blanc est prêt à tuer et déstabiliser un pays pour le faire. C’est ce que la France a démontré pendant des siècles. Par conséquent, Macron ne ménage aucun effort pour défendre les intérêts de la France.

Pendant ce temps, certains de nos présidents africains, surtout dans les pays de l’Afrique francophone, ne réfléchissent même pas deux fois quand il s’agit de sacrifier leurs peuples. C’est le cas du Président Macky Sall, l’un des esclaves préférés de la France. Depuis son arrivée au pouvoir en 2012, la mission de Macky Sall s’est toujours résumée à servir la France quel que soit le prix que cela doit coûter aux Sénégalais.

L’une des premières décisions de Macky Sall, en 2012, était de faire revenir l’armée française au Sénégal alors qu’Abdoulaye Wade avait réussi à redonner au Sénégal sa souveraineté. Wade avait réussi à faire partir la bande armée française et récupérer les terres pour que les Sénégalais eux-mêmes puissent en bénéficier. Malheureusement, l'esclave Macky Sall a préféré satisfaire les vœux du colon français, ce n’était que le début de la trahison que va exécuter Macky Sall contre les Sénégalais pour satisfaire la France.

La présidence d’Abdoulaye Wade était marquée par un flux d’argent au Sénégal, car Abdoulaye Wade avait ouvert l’économie sénégalaise à tout investisseur, quelle que soit l’origine. Grâce à cette ouverture au monde, le Sénégal accueillait beaucoup d’investisseurs venant des Émirats Arabes Unis, de l’Iran, de la Chine, du Soudan, de l’Inde, du Nigeria, des États Unis, et bien-sûr de la France. L’accès à l’emploi était devenu plus facile pour les jeunes, et les infrastructures se multipliaient dans le pays. La présidence de Wade s’est terminée depuis 2012. Jusqu’à aujourd’hui, Macky Sall n’a jamais pu réaliser ce que Abdoulaye Wade a pu mettre en œuvre. Au contraire, Macky Sall a ramené le Sénégal en période de colonisation en s’assurant de se mettre corps et âme aux services de la France contre l’avenir du peuple Sénégalais.

Aujourd’hui, tous les secteurs importants du Sénégal sont sous le contrôle de la France. L’eau, le secteur bancaire, les télécommunications, l’immobilier, la vente au détail, etc., tout est sous contrôle de la France. Les investisseurs Sénégalais sont sacrifiés ou ne reçoivent aucun support de la part de l’État. L’exemple le plus triste est l’agoni que vit aujourd’hui l’entreprise créée par le Sénégalais, Kabirou Mbodje. Lorsque Wari a voulu acquérir Tigo pour étendre ses activités au Sénégal, Macky Sall n’est pas venu au secours de Wari. Par conséquent, Tigo a été vendu à une entreprise française, Free. Dans un autre pays comme la France ou le Canada, l’État interviendrait pour sauver une entreprise nationale. C’est d’ailleurs le cas de l’entreprise française Alstom a qui, le Sénégal a octroyé, en 2016, un contrat surfacturé pour des trains qui n’ont toujours pas circulé, 5 ans après – nous sommes en 2021.

S’il ne sacrifie pas les entrepreneurs Sénégalais, Macky s’attaque aux leaders politiques Sénégalais, surtout ceux qui combattent pour la patrie. Après l’élimination politique de Khalifa Sall et de Karim Wade, aujourd’hui, en 2021, c’est Ousmane Sonko, le « patriote » qui subit un complot étatique. Sonko est connu pour défendre la patrie et critiquer l’exploitation et la colonisation française qui persiste toujours au Sénégal. Par conséquent, Sonko est devenu sans doute l’ennemi numéro 1, non seulement de la France, mais aussi de l’esclave français, Macky Sall. Des pièges lui sont ainsi tendus, avec la complicité d’un parlement unilatéral et d’une police corrompue, pour exécuter le dernier opposant de Macky Sall. Comme si ce n’était pas suffisant, l’administration de Macky s’attaque aux organisations citoyennes patriotiques comme le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine » (FRAPP), « Y en a marre ! », etc. car ces organisations sont vues comme des menaces contre la colonisation que la France souhaite pérenniser. Et puisque la mission principale de l’esclave, qu’est Macky Sall, est de servir la France, la police corrompue est utilisée contre ces organisations pour les détruire.

A sa dictature contre les Sénégalais et sa mentalité d’esclave devant la France, Macky corrompt nombre de médias Sénégalaises qui ne font que faire dormir les Sénégalais. La chaîne de Youssou Ndour, le Groupe Futurs Médias, est devenu aujourd’hui un des outils de Macky Sall. Pendant que le Sénégal se met en feu, les canaux médiatiques du groupe de Youssou Ndour se sont plutôt focalisés sur ce qui arrange Macky Sall et refusent de diffuser les informations qui mettent en exergue la corruption et la dictature qui règne au Sénégal. S’il ne fait pas la gloire de Macky Sall, le réseau de Youssou Ndour se met à endormir les populations aux moments où la conscience du peuple sénégalais a besoin de réveil pour se décoloniser de la France. Quelle trahison !

Tous ces agissements de Macky Sall nous poussent à nous poser la question sur la mission de nos présidents et sur ce qui pousse un président à autant haïr son peuple pendant que les Blancs vont jusqu'à tuer pour défendre leurs peuples. Qu’est ce qui arrive à nos présidents ? Qu’est ce qui leur possède ? Comment un président, comme Macky Sall, peut-il faire de sa raison de vivre, une mission contre son propre peuple, une mission pour que son peuple meurt dans la colonisation, vivent dans l’esclavage et vivent dans la misère et la pauvreté ? Autant de questions que nous nous posons toujours, mais qui restent difficiles à comprendre.

Lorsque Abdoulaye Wade avait traité Macky Sall de descendant d’esclaves, le peuple entier s'était fâché contre Wade. Mais aujourd’hui, tous les faits démontrent qu’en réalité, Macky Sall est bien un esclave doublé de traître contre son peuple, le peuple Sénégalais.





ca
camara
Février 26

Vous l'avez élu en 2012 face à Wade, prenez donc vos responsabilités

Di
Diarra
Février 26

Oui, c'est qu'en meme dur d'avoir a vivre avec cette hypocrite qui est en effet un exclave au service de la France. Il nous faut honte.

Vous allez apprécier ceci !


▼ Lisez plus sur Africa

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire et S'épanour par Email.





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×