Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. L’Afrique a besoin de s’armer pour se protéger contre l.
×
menu
group
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Afrique

L’Afrique a besoin de s’armer pour se protéger contre la France. L’Afrique n’a pas besoin de l’armée française !

24 juillet 2021, Jolof
L’Afrique a besoin de s’armer pour se protéger contre la France. L’Afrique n’a pas besoin de l’armée française !

Qu’on l’admette ou pas, les armes gouvernent le monde. La France a toujours utilisé ses armes, ouvertement ou secrètement, pour neutraliser des patriotes Africains et voler les ressources de l’Afrique. Le projet de décolonisation et de développement de l’Afrique doit inclure une militarisation sans faille pour faire face à une France qui base sa nourriture sur le vol des ressources africaines.

Soyons honnêtes avec nous-mêmes. Si pendant des siècles, la France arrive à maintenir ses mains sur les affaires africaines et à continuer à voler tout ce qu’il y’a de meilleur en Afrique, c’est grâce à ces deux raisons :

La France se fit à ses armes, et c’est grâce à ses armes qu’elle a pu coloniser des pays africains. C’est aussi grâce à ses armes qu’elle occupe en ce moment le Mali, malgré le peuple malien, pour voler les ressources naturelles du Mali comme elle a volé l’uranium du Niger.

Grâce à ses armes, la France a pris certains dirigeants Africains en otage et applique la méthode de la carotte et du bâton contre eux. Les dirigeants qui agissent comme des esclaves de la France sont « rémunérés par une carotte », c'est-à-dire quelque miette d’argent détournées et de la protection quand ces esclaves finissent leurs mandats pour vivre en France et après avoir pillé les deniers publics des pays qu’ils dirigeaient. Ce n’est pas par hasard que presque tous les anciens dirigeants des pays africains francophones vivent en France ou dans d’autres pays différents des pays qu’ils ont gouvernés. Quant aux dirigeants patriotes qui préfèrent privilégier les intérêts du peuple Africain, la France les assassine ou les fait assassiner. C’est le cas de Thomas Sankara, Kadhafi, Sylvanus Olympio, etc. Si l’assassinat devient difficile ou controversé, la France fait recours à la « Cour Pénale Impérialiste », appelée par certains « Cour Pénale Internationale », afin de rendre la vie de ces patriotes difficiles. C’est le cas de Laurent Gbagbo qui a été emprisonné pour n’avoir rien fait d’autres que d’exiger des prix compétitifs pour le cacao ivoirien et d’ouvrir le marché ivoirien a la libre compétition.

L’armée française est ainsi utilisée comme un outil au service de la France. L’armée française n’est pas en Afrique pour aider les Africains, ni pour combattre le terrorisme – car en réalité, tous les Africains intelligents savent que cet affaire de terrorisme est un prétexte utilisé pour envahir un pays et lui voler ses ressources.

Donc, l’Afrique n’a absolument pas besoin de l’armée française. Au contraire, l’Afrique a besoin de se protéger contre l’armée française. Et pour se faire, il faut que l’Afrique s’arme, se nucléarise, se dote de moyens militaires efficaces pour se défendre du voleur qu’est la France. Si vous constatez bien, il n’y a que les pays Africains et les pays moins armées à qui la France dicte des leçons ou impose des règles avec la complicité des dirigeants et esclaves Africains. Des pays comme la Corée du Nord, l’Inde, la Turquie, la Chine, etc. ne sont jamais inquiétés ni par la France, ni par un autre « pays-voleur » occidental. Ces pays ont ce confort d’esprit parce qu’ils se dotent d’armées puissantes capables de répondre à toute attaque impérialiste. Ces pays ont pris au sérieux la militarisation et se sont focalisés d’abord à investir sur leurs armées – la Chine est le parfait exemple. Ils avaient compris que le monde est une jungle et que les armes gouvernent, et que seule une bonne armée est respectée.

Donc, si l’Afrique veut se débarrasser de la sangsue qu’est la France, il faut qu’on arrête de demander la protection de l’armée française. Il faut donc que nous nous armons pour faire face à toute attaque de l’armée francise comme le bombardement sur la Côte d’Ivoire en 2011 ou toute occupation non désirée comme l’invasion de l’armée française au Mali.

Armons-nous peuple Africain, le pacifisme n’a jamais donne de liberté à une Peuple ! « Seule la lutte libère ! »

▼ Nous vous recommandons