Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Pourquoi l’Afrique doit-elle s’armer pour faire face.
×
menu
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Afrique

Pourquoi l’Afrique doit-elle s’armer pour faire face à la France au lieu de faire confiance à l’ONU ?

25 septembre 2021, Jolof
Pourquoi l’Afrique doit-elle s’armer pour faire face à la France au lieu de faire confiance à l’ONU ?

La France et ses crimes contre l’humanité : pourquoi l’Afrique doit-elle s’armer des pieds au dent pour faire face à la France au lieu de faire confiance à l’ONU ? La Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, la Libye, le Sénégal, le Rwanda, etc. ont tous été victimes d’une France qui tue pour se nourrir sans que l’ONU ne pipe au mot. Pourquoi donc devrions-nous faire confiance à l'ONU ?

Ce n’est plus un secret. Nombre d’entre-nous sont de plus en plus conscients d’un fait : l’Organisation des Nations Unies (ONU) a pour mission de protéger les criminels impérialistes et non les pays qui ont besoin d’une vraie protection. Beaucoup de pays ont été bombardés sans aucune raison valable. Les conséquences sur les civils étaient catastrophiques. Et malgré tout, l’ONU n’a pris aucune action ni contre les meurtriers comme la France, ni pour éviter ces bombardements et ces meurtres, ni pour sauver des vies et faire du monde une place juste et vivable pour tout être humain. Au lieu de cela, l’ONU est en fait intervenue soit pour participer à ces meurtres comme c’était le cas en Côte d’Ivoire en 2011. Si l’ONU n’intervient pas, elle ferme les yeux sur ces meurtres comme c’est le cas au Mali.

En effet, comme nous l’avons souvent précisé, la France n’a jamais appris à se nourrir seule en travaillant comme le font la Chine, l’Allemagne, la Suède, la Norvège, les Emirats Arabes Unis, la Suisse… bref, tous les pays qui ont une once de dignité. La France est indigne et lâche. Elle utilise ses armes comme un voleur armée ou même terroriste, pour tuer les leaders qui veillent d’abord aux intérêts de leur peuple et voler les ressources africaines. Nous n’allons pas parler des meurtres de Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Khadafi, etc. ; du génocide au Rwanda ; des déstabilisations dans des pays comme la Centre-Afrique, la Guinée, récemment le Sénégal, etc. Nous allons nous concentrer sur deux récentes manigances de la France.

En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo a été élu par les Ivoiriens. Mais puisque la France ne voulait pas d’un patriote comme Gbagbo, elle détruit la Côte d’Ivoire, utilise l’ONU pour jeter des bombes sur Côte d’Ivoire afin que Gbagbo soit capturé, sa femme violée pour que la France puisse placer son esclave Alassane Ouattara au « commande » du pays – tout le monde sait que derrière Ouattara, c’est la France qui dirige la Côte d’Ivoire. Pourtant, Gbagbo ne voulait qu’aider les Ivoiriens à mieux profiter de leur cacao, leur hévéa, et leurs ressources naturelles. Gbagbo voulait que les ressources de la Côte d’Ivoire soient vendues à des prix compétitifs, que les agriculteurs ivoiriens puissent disposer d’assurance maladie et de revenus décents qui leurs permettront de subvenir à leurs besoins. Cette ambition très normale qu’avait Gbagbo lui avait fait gagner le vote et la confiance des Ivoiriens. Mais la France y voyait une menace économique. Elle a donc fait recours, encore une fois, à sa bande armée et ses marionnettes pour déstabiliser la Côte d’Ivoire résultant ainsi à une destruction de la Côte d’Ivoire avec des centaines de morts et un emprisonnement du patriote, Gbagbo et de sa femme. Aujourd’hui en 2021, Gbagbo et son ami Blé Goudé ont été totalement acquittés car ils n’ont jamais rien fait. Malgré ce meurtre commis par la France, l’ONU a fermé les yeux aussi bien sur sa complicité que sur le crime contre l’humanité commis par la France.

Aujourd’hui, en 2021, le Mali patauge toujours dans la misère avec des centaines de morts. Depuis que la France occupe le Mali, malgré les manifestations des Maliens, le Mali n’a jamais été en paix. Des centaines de Maliens ont été tués et le plus récent est l’assassinat par la France d’au moins 19 Maliens qui étaient dans une cérémonie de mariage. Le Mali est considéré comme un pays riche en ressources naturelles (or, fer, phosphate, uranium, bauxite, etc.). Puisque la France a épuisé l’uranium du Niger laissant le Niger dans la misère, elle veut utiliser tous les moyens nécessaires pour mettre la main sur les ressources du Mali. Malgré le récent meurtre des 19 Maliens, l’ONU n’a jamais inquiété la France, pourtant c’est l’ONU même qui a publié ce rapport. Et juste à côté du Mali, les morts se multiplient par centaines au Niger, la France est encore pointée du doigt, comme quoi, partout où la France se trouve, c’est soit la guerre, soit la misère.

Pendant que la France commet des crimes contre l’humanité et tuant les Africains, déstabilisant l’Afrique pour voler ses ressources et garder les Africains dans la pauvreté, l’ONU ferme les yeux. Parfois, elle est même complice. Les pays africains non-francophones avancent économiquement et très rapidement. C’est le cas des pays émergents comme le Ghana, le Nigeria, la Tanzanie, le Rwanda, l’Ethiopie, l'Ouganda, le Kenya… bref, tous les pays qui n’ont pas le virus qu’est la France. Une France qui se fie à ses armes et son influence à l’ONU pour tuer, voler et se nourir.

Devant donc cette inertie ou complicité de l’ONU, l’Afrique doit revoir sa stratégie et arrêter de se fier à l’ONU et à l’armée Française. L’Afrique ne peut faire confiance ni à l’ONU, ni à la France. L’Afrique doit s’armer des pieds jusqu’aux dents. Parce que l’histoire et le présent ont toujours prouvé que seules les armes protègent gouvernent et protègent. Pour qu’un pays ou un continent puisse se développer, il faut qu’il soit fort militairement et prêt à se défendre de tous voleurs armés comme la France. Vous ne verrez jamais la France songer à s’attaquer à la Corée du Nord, la Chine, la Corée du Sud, l’Ethiopie, la Turquie, l’Egypte, etc. Parce que tous ces pays ont compris l’importance de l’armement. Ils ont compris que la France est une sangsue à qui on ne peut pas faire confiance et que pour combattre une sangsue, il faut être prêt militairement et à tuer avant d’être tué. Ces pays ont aussi compris que l’ONU est une organisation au service des Impérialistes. Quand l’ONU intervient, c’est souvent pour protéger les intérêts impérialistes. L’Afrique ne doit pas faire confiance à l’ONU. L’Afrique doit faire confiance uniquement à elle-même et peut-être créer une stratégie de défense avec des pays puissants qui ont une certaine décence humaine et de la dignité. La France est un pays indigne, il est donc important de couper toutes relations avec elle et de s’armer, prêt à tuer pour nous défendre de ce parasite.

Rappelons-nous de notre prophète Sankara, « seule la lutte libère. ».
▼ Nous vous recommandons