Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Tant que les Sénégalais croisent les bras, la France ne ce.
×
menu
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Afrique

Tant que les Sénégalais croisent les bras, la France ne cessera jamais de nous sucer le sang via le “Macky” !

25 septembre 2021, Jolof
Tant que les Sénégalais croisent les bras, la France ne cessera jamais de nous sucer le sang via le “Macky” !

Mais comment devons-nous nous battre ? Par tous les moyens nécessaires !

La France se nourrit du sang des Africains, tout le monde le sait. Et le sang des Sénégalais fait partie des plus "succulents" pour la France, car Macky Sall reste parmi les marionnettes les plus essentielles pour le colon français.

Du secteur financier aux secteurs les plus essentiels du Sénégal, la France est présente partout, et Macky Sall est prêt à sacrifier les Sénégalais pour faire plaisir aux Français. Dans un article du quotidien allemand DW, l'auteur Silja Fröhlich dénombre le nombre d'entreprises françaises présentes en Afrique à 1100 compagnies et près de 2100 succursales. En plus, selon l’auteur, “la France conserve également le droit de premier refus sur toutes les ressources naturelles et un accès privilégié aux marchés publics.” Cela veut dire que les entrepreneurs sénégalais ont moins de droits sur les ressources naturelles du Sénégal que la France, même si les ressources naturelles appartiennent aux Sénégalais.

Quels plats délicieux pour la France ! Quelle insulte pour les Sénégalais et les Africains !

Pendant ce temps, des centaines de Sénégalais meurent en mer, parce que les poissons qui leur permettaient de survivre ont été offerts aux Européens.

Pendant ce temps, les Sénégalais peinent à se nourrir assez de leur salaire voire même à épargner, parce qu’il paie la France un coût énorme pour conduire sur le sol sénégalais.

Pendant ce temps, des Sénégalais meurent de faim, parce que leur or, pétrole, gaz, eau etc. sont totalement sous le contrôle des colons. La marionnette française (Macky Sall) continue de fermer les yeux et de dilapider l’argent du peuple avec sa famille, pendant que la France continue de contrôler “notre monnaie nationale” et que nous devons la payer pour utiliser notre monnaie.

Ce qui me choque le plus, c’est que pendant que la France continue à nous sucer le sang, le peuple sénégalais continue de croiser les bras. Quel choc ! On dirait que nous ignorons ce que ça a pris aux peuples libres africains pour prendre le contrôle de leurs pays et définir leurs propres destins : Rwanda, Ghana, Kenya, Botswana, etc.

Par exemple, pour enfin contrôler son destin, le Rwanda s’est battu pour se débarrasser de la France et de la langue française. En 20 ans, le Rwanda est sorti du génocide, construit leur pays seulement avec l’agriculture et la technologie - sans ressources naturelles énormes. Aujourd’hui le Rwanda est considéré comme l’un des pays les plus émergents de l’Afrique. Et récemment, le Rwanda a préféré recruter un talent Africain, Tidjane Thiam, pour booster son secteur financier, au lieu de se tourner vers le colon. Le Rwanda contrôle son propre argent. Ceci est un exemple. Le Rwanda s’est battu corps et âme pour reprendre le contrôle de leur pays. Le peuple rwandais a fait du sacrifice, parce qu’il se sont battus pour le futur des Rwandais et aujourd’hui ils savourent le fruit de leur sacrifice, c'est-à-dire la liberté de décider de leur avenir. Le président rwandais n’a pas besoin de l’autorisation de la France comme Macky Sall, l’une des marionnettes de la France en Afrique.

Peuple Sénégalais:

- si nous voulons la liberté et la prospérité,
- si nous voulons que les Sénégalais puissent jouir de leurs ressources naturelles,
- si nous voulons mettre fin aux milliers de Sénégalais qui meurent dans l'océan,
- si nous voulons que les Sénégalais puissent bénéficier de leurs terres leurs plages, leurs routes, etc,
- Si nous voulons la fin de la pauvreté au Sénégal,
- Si nous voulons que les entrepreneurs sénégalais investissent et réussissent au Sénégal,
- Etc.

Nous devons agir, corps et âme, par tous les moyens nécessaires.

Nous ne pouvons pas se fier à Macky Sall ni à toutes autres marionnettes, car ils travaillent tous pour la France comme les preuves le montrent tous les jours.

Nous devons nous battre pour mettre fin à l'intrusion française dans notre gouvernance.

Nous devons exiger que les ressources sénégalaises soient contrôlées par les Sénégalais, selon des termes sénégalaises.

La France ne quittera jamais l’Afrique volontairement, les avantages qui lui sont donnés par ses marionnettes sont trop succulents et la France sait qu’elle ne peut pas survivre sans sucer le sang des africains. C’est à nous africains de refuser qu’elle nous suce le sang. Nous ne pouvons pas accepter que les Sénégalais continuent de mourir de faim pendant que la France nous suce le sang, c’est inacceptable.

Mais comment devons-nous nous battre ? Par tous les moyens nécessaires !

Nous devons refuser qu’un président sacrifie les Sénégalais pour la France. Les ressources naturelles doivent être contrôlées par les Sénégalais.

Nous ne pouvons plus accepter que les Européens se nourrissent du poisson Sénégalais pendant que les Sénégalais meurent dans l'océan.

Nous ne pouvons pas accepter de payer pour conduire sur nos propres routes ou pour boire notre propre eau.

Nous ne pouvons pas accepter que les entrepreneurs sénégalais soient sacrifiés pour les français. La vente de Tigo devrait revenir au Sénégalais Kabirou Mbodj et non aux français.

Nous devons exiger l’annulation de tout contrat qui donne des avantages aux Français.

Nous devons exiger la fin de l’occupation de l'armée française comme Abdoulaye Wade l’avait fait, et que les terres sénégalaises reviennent aux Sénégalais.

Nous devons exiger la faim du contrôle français sur notre “monnaie nationale”. Un pays n’est souverain que s’il contrôle sa propre monnaie. La France doit sortir ses mains de “notre monnaie”, que ce soit le Franc CFA ou l'Éco. S’il le faut, il serait même mieux que le Sénégal se crée sa propre monnaie ou rejoigne la Naira du Nigeria ou le Cedi Ghanéen en attendant une monnaie unique de la CEDEAO.

Nous ne pouvons pas accepter d’avoir une marionnette française à la tête du Sénégal. Nous devons faire le nécessaire pour que ceux qui dirigent les Sénégalais servent les Sénégalais et seulement les Sénégalais.

Etc.

En somme, nous devons nous battre par tous les moyens nécessaires. Les paroles et les palabres ne vont jamais nous sortir du trou sombre où nous vivons. Nous ne pouvons pas continuer à croiser les bras. Si nous voulons être libres et mettre fin à la pauvreté au Sénégal, nous devons certes travailler et étudier, mais nous devons impérativement mettre fin à l’intrusion française pour qu’enfin le Sénégal profite aux Sénégalais.

Agissons, maintenant !
▼ Nous vous recommandons