person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
C’est pour cette raison que Macky Sall a besoin du Coronavirus - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

C’est pour cette raison que Macky Sall a besoin du Coronavirus

Actualités

Si Macky « guérit » le Sénégal du Covid-19 : Il cesse d’être Président de la République

Publié le 08 mai 2020, Assane, Senegal 7
C’est pour cette raison que Macky Sall a besoin du Coronavirus

Porté au pinacle par une majorité confortable lors de la dernière présidentielle du 24 février 2019, le président Macky avait les coudées franches pour redresser le pays et terminer son dernier mandat. Mais comble du destin, la pandémie du coronavirus est venu tout gâcher. Fort de cette adversité, le premier sénégalais a dressé son pays comme un seul homme pour s’attaquer à la thérapie du Covid-19. A l’évidence, s’il réussit à « guérir » le Sénégal du Covid-19,il cesse d’être président de la République.

Elire un président de la République, c’est le mettre à l’épreuve de sa gouvernance en fonction des régaliennes institutionnelles dont il dispose. La gestion, qu’elle soit vertueuse, sobre ou défaillante, portera inexorablement son empreinte en fonction de son magistère. L’adage selon lequel la politique est l’art de la technique qui fait travailler toutes les autres sciences, lui confère un pouvoir quasi-absolu.

Mais comme c’est le peuple qui l’a choisi, par les urnes, c’est encore le peuple sénégalais qui va le défaire de son pouvoir au profit d’un autre Chef. Ce qui signifie en clair que l’Institution Première de la République n’est jamais inamovible. Mais face au coronavirus apparu comme une pandémie implacable qui a violé tant de frontières et tué tellement de monde qu’au final, la planète-terre s’en est retrouvée groggy.

Et le Sénégal n’a pas été épargné par cette déferlante au visage hideux. C’est dans ce contexte que le président de la République dépeint comme le père de la Nation, a réussi à sceller l’union sacrée de tous les Sénégalais, déroulé tapis rouge aux opposants les plus radicaux et amadoué les franges les récalcitrantes à sa gouvernance.

Une loi d’habilitation fut votée à son profit pour lui permettre de s’attaquer frontalement à cette pandémie sans crier gare. En tant que père de la Nation, soucieux de sa famille atteinte pour une bonne part par cette maladie encore inconnue de par le monde, plusieurs pistes de thérapies lui furent soumises dont la chloroquine associée et/ou le Covid-Organics à base d’Athémisia d’origine Malgache.

Infectiologies, virologues et spécialistes chevronnés en médecine travaillent à formaliser une approche thérapeutique pour tenter de sauver le millier de Sénégalais encore frappés par cette terrible maladie. Si tenté est que le Chef de l’Etat Macky Sall réussit avec toute cette armada à « guérir » le Sénégal du Covid-19, il cesse d’être président de la République pour devenir un « messie ».

Et quand le « messianisme » s’invite à la République, il disperse cette dernière en anecdotes pour laisser place un « Macky messianique » dont le Sénégal se refusera de se départir en fonction du temps. Car, arriver à guérir un peuple qui souffre d’une pandémie à l’instar du coronavirus, c’est assurément s’ériger en « messie ». Or, le messie est inamovible par essence. Il ne meurt jamais ou presque.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.