person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Coronavirus en Afrique : nous dirigeons-nous vers la catastrophe annoncée ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Coronavirus en Afrique : nous dirigeons-nous vers la catastrophe annoncée ?

Actualités

Pandémie.En Afrique, la catastrophe annoncée n’aura-t-elle pas lieu??

Publié le 19 avril 2020, Courrier International
Coronavirus en Afrique : nous dirigeons-nous vers la catastrophe annoncée ?

L’arrivée de la pandémie de Covid-19 faisait redouter le pire pour l’Afrique. Pourtant, le nombre de malades reste pour le moment assez bas par rapport au reste du monde. Est-ce simplement un manque de diagnostic?? Un quotidien sud-africain s’interroge.

Selon les dernières statistiques officielles, au 12 avril, 52 des 54 pays africains étaient touchés par le Covid-19. On a enregistré 13?686 cas (la majorité d’entre eux étant des cas “importés”) et 744 décès sont à déplorer. Ces chiffres représentent respectivement 0,7 % et 0,6 % des 1?804?748 cas et 110?877 décès survenus dans le monde.

Alors, pourquoi y a-t-il aussi peu de cas recensés de Covid-19 en Afrique, un continent plus grand que la Chine, les États-Unis et le Canada réunis?? Pour beaucoup, la réponse est simple : c’est parce que la faiblesse des ressources et des systèmes de santé ne permet pas de procéder à un dépistage correct des malades. Nous avons cependant fait plusieurs constatations relatives à la démographie, au comportement, à l’âge, au climat et autres qui peuvent éclairer différemment cette situation. À l’heure où le monde est aux prises avec un ennemi commun qui ne respecte ni appartenance religieuse, ni statut économique, ni frontières géographiques, cela pourrait donner lieu à des recherches passionnantes.

Une faible proportion de personnes âgées

C’est désormais un fait. Le Covid-19 est beaucoup plus dangereux pour les personnes de plus de 65 ans. En Italie, [l’un des pays les plus touchés par la maladie], celles-ci représentent 23,1 % de la population, contre moins de 5 % en Afrique. Les jeunes, les moins de 25 ans pour être précis, représentent au contraire 60 % de la population du continent. Ces caractéristiques démographiques semblent constituer à elles seules un facteur majeur de protection.



Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.