person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Coronavirus : la France fait encore preuve de son racisme - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Coronavirus : la France fait encore preuve de son racisme

Actualités

Racisme et Covid-19 : Un vaccin testé en Afrique ? Une séquence diffusée sur LCI fait polémique.

Publié le 03 avril 2020, Express
Coronavirus : la France fait encore preuve de son racisme

Le chef de service de l'hôpital Cochin à Paris a suggéré mercredi de réaliser des tests de vaccins contre le coronavirus en Afrique.

Un échange mercredi sur le plateau de LCI a fait bondir de nombreux internautes. On y voit Jean-Paul Mira, chef de la réanimation de l'hôpital Cochin à Paris, et Camille Locht, directeur de recherche à l'Inserm, discuter des pistes pour un vaccin contre le Covid-19, et notamment du vaccin BCG.

Soulignant en préambule un questionnement "provocateur", Jean-Paul Mira suggère à son confrère, qui approuve, de faire des essais sur le continent africain : "Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? Un peu comme c'est fait d'ailleurs pour certaines études sur le sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et qu'elles ne se protègent pas". "Vous avez raison, on est d'ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique", lui répond alors Camille Locht.



Sur les réseaux, Twitter en particulier, de nombreux utilisateurs ont dénoncé une séquence raciste. SOS Racisme a annoncé vouloir saisir le CSA, quand le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a écrit que ce n'était pas de la "provocation" mais "tout simplement du racisme". Le Strass, le syndicat des travailleurs et travailleuses du sexe a également réagi : "Assez des essais non éthiques au profit des labos occidentaux tandis que l'accès aux traitements reste réduit aux pays riches."

L'Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue

Auprès du Huff Post, Jean-Paul Mira s'est dit désolé de l'interprétation de ses propos, niant tout racisme et réexpliquant sa logique : "L'Afrique est touchée mais il y a peu de tests effectués pour le prouver. Elle pourrait être encore plus exposée aux formes graves car il y aura peu de masques, et peu de confinement du fait de la structure sociale. Il me semblait alors intéressant qu'en plus de la France et de l'Australie, un pays africain puisse participer à cette étude dont je n'avais jamais entendu parler avant l'émission."


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.