person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Coronavirus : l’Afrique n’est presque plus accessible par avion - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Coronavirus : l’Afrique n’est presque plus accessible par avion

Actualités

Pour cause de la pandémie du Covid-19 : Le trafic aérien suspendu à 95% en Afrique.

Publié le 28 mars 2020, El Watan
Coronavirus : l’Afrique n’est presque plus accessible par avion

Le trafic aérien est suspendu à 95% en Afrique à cause de l’épidémie de coronavirus et les compagnies sont en péril, a indiqué l’Association des compagnies aériennes africaines (Afraa) jeudi. «Aujourd’hui, 95% de la flotte aérienne africaine est clouée au sol en raison de la pandémie, sauf des vols cargos», a déclaré Abderrahmane Berthé, secrétaire général de l’Afraa, qui compte 45 compagnies membres sur le continent.

Une large partie des pays africains a fermé ses aéroports et ses frontières à cause de la pandémie, contraignant les compagnies à annuler aussi bien les vols inter-africains que vers les autres continents. «Si les compagnies aériennes africaines ne reçoivent pas de soutien, elles vont se retrouver en situation d’insolvabilité d’ici fin juin», selon M. Berthé. Il estime que 2,5 à 3 milliards de dollars (entre 2,3 et 2,8 milliards euros) sont nécessaires, à travers des aides financières ou des allégements de taxes et charges.

«Les compagnies africaines, bien avant la pandémie de Covid-19, étaient déjà dans une situation difficile. Elles perdaient de l’argent depuis dix ans, alors que les autres compagnies dans le reste du monde gagnaient de l’argent. Cette crise est venue accentuer les difficultés», explique M. Berthé. «Depuis deux semaines, c’est une grande catastrophe pour les compagnies africaines dont les avions ne décollent plus.

Elles n’ont plus de revenus, dans le même temps, elles subissent des coûts incompressibles» (location des avions, maintenance, assurances, frais de parking), ajoute-t-il. Les 45 compagnies membres de l’Afraa représentent 85% du trafic inter-africain avec 93 millions de passagers par an. L’Afrique ne représente que 2% du transport aérien mondial, mais le trafic double tous les 15 à 20 ans.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.