Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Coronavirus : l’épidémie du Covid-19 est désormais une.
×
menu
EN
add_shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Coronavirus : l’épidémie du Covid-19 est désormais une «pandémie»

13 mars 2020, Sud Quotidien
Coronavirus : l’épidémie du Covid-19 est désormais une «pandémie»

La vie quotidienne des populations est chaque jour plus perturbée, de la limitation des déplacements aux fermetures en cascade de lieux publics.

L’organisation mondiale de la Santé s’est inquiétée hier, mercredi 11 mars, des «niveaux alarmants de propagation» de l’épidémie du nouveau coronavirus. Mais aussi de l'«inaction» de la communauté internationale.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré hier, mercredi 11 mars, que l'épidémie du Covid-19, qui a contaminé plus de 110 000 personnes dans le monde depuis fin décembre, pouvait être considérée comme une «pandémie». Depuis plusieurs jours, la menace était estimée comme « très réelle». «Nous avons estimé que le Covid-19 peut être caractérisé comme une pandémie », a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse à Genève.

Factuellement, on parle de pandémie en cas de propagation mondiale d'une nouvelle maladie. Le directeur général de l'OMS a fait part mercredi de sa profonde inquiétude face aux « niveaux alarmants d'inaction » de la communauté internationale face aux « niveaux alarmants de propagation » du nouveau coronavirus. « Dans les jours et les semaines à venir, nous nous attendons à voir le nombre de cas, le nombre de décès et le nombre de pays touchés augmenter », at-il averti. La vie quotidienne des populations est chaque jour plus perturbée, de la limitation des déplacements aux fermetures en cascade de lieux publics.

60 MILLIONS D'ITALIENS CONFINÉS

Situation unique, les 60 millions d'Italiens étaient appelés à rester chez eux mercredi pour la deuxième journée consécutive. L'Italie, qui compte désormais plus de 10 100 cas, dont 631 morts, est en outre de plus en plus isolée avec la multiplication par certains de ses voisins des mesures de précaution, Autriche et Slovénie en tête, tandis que de grandes compagnies aériennes l'évitent et que les touristes la fuient massivement. Fini les foules sur la place Saint-Pierre à Rome, le long des canaux à Venise ou sur le site archéologique de Pompéi près de Naples. Bars et restaurants sont ouverts de 06h00 à 18h00, mais il faut y respecter une distance d'au moins un mètre entre clients. Et l'audience hebdomadaire du pape devait s'effectuer mercredi par vidéo
▼ Nous vous recommandons