menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Actualités

Coronavirus : Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, est décédé

Publié le 01 avril 2020, 20 minutes
Coronavirus : Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, est décédé

L’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille était hospitalisé à Dakar et devait être rapatrié en France mais son état s'est dégradé et il s'est éteint mardi soir.

Le monde du football en deuil. Ancien président de l’Olympique de Marseille de 2005 à 2009, Pape Diouf (68 ans) est décédé du coronavirus. Annoncée par la chaîne de télévision publique du Sénégal RTS, l’information a été confirmée à l’AFP par une source proche de la famille.

Pape Diouf devait être rapatrié de Dakar à Nice en avion sanitaire mais son état s’est dégradé, l’avion n’a pas pu décoller et il est décédé sur le sol sénégalais, selon la même source. Atteint par le coronavirus et sous assistance respiratoire, Diouf avait été hospitalisé à Dakar.

Le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage à « cette grande figure du sport, ce grand dirigeant engagé et éminence grise du football. A sa famille, je présente, au nom de la nation, mes condoléances les plus attristées ».

Beacoup d’émotion dans le monde du football

Ancien journaliste, agent de joueurs puis dirigeant de l’OM, de 2005 à 2009, Pape Diouf avait notamment contribué à bâtir l’équipe championne de France 2010, après 17 années sans titres pour l’OM. La triste nouvelle a suscité beaucoup d’émotion, dans le monde du football et au-delà. « Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais comme l’un des grands artisans de l’histoire du club », a réagi l’OM. Qui a été imité par tous les clubs, du PSG à l’OL.

Chez les joueurs, l’ancien de l’OM Bafé Gomis a rendu hommage à « un grand monsieur, un grand frère, un père spirituel, un grand personnage du continent africain ». Le Sénégalais Mamadou Niang, qui a connu toute l’ère Diouf à l’OM, inscrivant plus de 100 buts entre 2005 et 2010, est particulièrement touché : « Tu étais un modèle pour moi. Sache que tu resteras à jamais dans mon cœur Pape. Je t’aime »

Basile Boli, qui a eu Diouf comme agent, salue son « ange gardien ». « Tu as toujours été un mentor, tu as été mon premier agent, tu as été mon président et c’est avec le cœur gros que je dois te dire au revoir. Tu es parti trop tôt jamais je ne t’oublierai », écrit Samir Nasri.





Vous allez apprécier ceci !


▼ Lisez plus sur Actualités

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire et S'épanour par Email.





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×