person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Coronavirus : de plus en plus de cas importés au Sénégal - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Coronavirus : de plus en plus de cas importés au Sénégal

Actualités

Covid19 : « Jusqu’au 4 avril, nous devons nous attendre à avoir des cas importés » (Dr Bousso)

Publié le 30 mars 2020, Pressafrik
Coronavirus : de plus en plus de cas importés au Sénégal

Le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire, Docteur Abdoulaye Bousso, a indiqué lundi à Dakar que les cas de contaminations de Covid-19 importés pourraient se poursuivre jusqu’au 4 avril, lors d’un point de presse sur la situation du coronavirus au Sénégal.

« Aujourd’hui, jusqu’au 4 avril, nous devons nous attendre à avoir des cas importés. Toutes ces personnes sont rentrées à la veille de la fermeture des frontières. Nous nous attendons à avoir des cas importés positifs qui vont avoir des cas secondaires », a dit Dr Bousso.

Et de poursuivre: « Nous avons sur la proportion des 134 cas, 46% de cas importés. Nous avons 42% de cas secondaires et 32% de cas communautaires », a ajouté le Directeur du COUS, pour qui, six (6) régions sont actuellement touchées, Dakar, Thiès, Diourbel, Saint-Louis, Ziguinchor et Fatick.

« Nous avons 20 districts sanitaires sur 78 qui sont touchés. Nous avons sept sites de prise en charge. A Dakar, il y’a trois sites : l’hôpital de Fann, l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye et l’hôpital des enfants de Diamniadio. On vient d’ouvrir le site de réanimation de Fann », a-t-il expliqué.

Dans les régions, a ajouté Dr Bousso, il y a trois sites (Touba, Ziguinchor et Saint-Louis). Des sites sont en préparation tandis que d’autres sont déjà opérationnels, a t-il dit, citant l’hôpital Principal de Dakar, le centre hospitalier de Malte et une clinique privé (Golfe).

« Nous nous attendons à avoir de nouveaux cas. Nous avons des places aménagées pour pouvoir les recevoir. Tout a été créé en prenant compte de la résilience du système de santé, pour faire en sorte que des services ne soient pas fermés », a-t-il souligné.

Selon lui, « tous ces nouveaux lits, ces nouvelles structures de prise en charge ne gênent pas le fonctionnement actuel de nos structures de santé ». Le Directeur du COUS a précisé que 1.444 tests de laboratoires ont été faits et ont abouti à 162 cas positifs.

Pour éviter l’hécatombe, le Pr Seydi avait demandé aux Sénégalais de rester chez eux. Car pour lui, "on va vers beaucoup de décès si la situation devient incontrôlable comme dans les autres pays. Nous n’avons pas les moyens de contenir une vague de malades, donc je demande aux Sénégalais de respecter les mesures de prévention. Si on ne prend pas des mesures radicales, le Sénégal peut se retrouver avec 10 mille cas", alerte t-il.

Le Sénégal a enregistré, à ce jour, 162 cas positifs dont 28 guéris et 134 patients encore sous traitement.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.