person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Coronavirus : que suggère l’ex-ministre italien, Cécile Kyenge, aux Africains ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Coronavirus : que suggère l’ex-ministre italien, Cécile Kyenge, aux Africains ?

Actualités

« Equipez-vous dès maintenant », suggère Cécile Kyenge, médecin et ex-ministre italien, aux pays d’Afrique.

Publié le 23 mars 2020, Sud Quotidien
Coronavirus : que suggère l’ex-ministre italien, Cécile Kyenge, aux Africains ?

Il ne faudrait pas reproduire les mêmes erreurs produites par l’Italie qui a atteint la barre des 47.000 cas de contamination au coronavirus, à ce jour. C’est le conseil qu’a lancé hier, Cécile Kyenge, ancienne ministre pour l’Intégration du gouvernement italien. Invitée de l’émission “Grand jury“ du dimanche 22 mars, le médecin qui est allé répondre à l’appel de son pays, demande aux autres pays comme le Sénégal de s’équiper dès maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

«Il faut, dès ce moment, faire comprendre aux autorités que le Covid-19 ne regarde personne en face, ça peut atteindre n’importe qui», a laissé entendre l’invité de l’émission “Grand Jury“ de la Radio futurs médias (Rfm) du dimanche 22 mars. En effet, l’ancienne ministre pour l’Intégration du gouvernement italien, Cécile Kyenge a tiré la sonnette d’alarme pour les autres pays, comme le Sénégal, qui n’ont pas encore connu de pic dans la propagation au Coronavirus. Prenant l’exemple de son pays, l’Italie, devenue épicentre de la pandémie avec plus de 47.000 contaminations, plus de 38.000 malades positifs au test du Covid-19, presque 20.000 patients isolés dans leur maison, 16.000 en hospitalisation et enfin presque 3.000 en thérapie intensive, le médecin invite les autres nations du monde à prendre les devants.

Elle qui a répondu à l’appel lancé aux médecins en pension par son pays a ainsi demandé aux autorités de s’équiper et de prendre des mesures dès maintenant. Pour cause, elle explique que dans son pays, les malades atteints d’insuffisance respiratoire ne parviennent pas tous à bénéficier d’appareils. Elle renseigne qu’en Italie, les autorités ont procédé à la réouverture des hôpitaux fermés, à la construction rapide d’autres, tout comme à la recherche de matériels respiratoires pour les patients en thérapie intensive. Pour autant, plus de 4.000 morts ont été recensés, avec l’interdiction de toute cérémonie funéraire.

Sur les raisons de la rapidité de la propagation, à savoir 3 cas à la fin du mois de janvier pour atteindre les 47.000 cas à ce jour, avec 5.000 guéris et plus de 4.000 morts, Cécile Kyenge explique que les autorités avaient sous-estimé la vitesse de propagation de la maladie. Pis, elle a pointé le manque d’hygiène dans son pays et l’absence de médicaments pour soigner le Covid-19. Rappelant que l’Italie présentait un des systèmes de santé les plus solides et envié par beaucoup de pays, elle informe que présentement «l’Italie est en crise».

Comme autres conseils donnés, Cécile Kyenge invite les populations à respecter les consignes données par les autorités. Mieux, elle pense qu’il faut impérativement respecter les mesures de confinement, en évitant les rassemblements et les rapports sociaux avec d’autres personnes. Pour elle, c’est la seule façon de casser la chaine de transmission pour éviter d’atteindre des pics aigus. Elle reste formelle qu’il faut que l’Afrique commence à prendre l’exemple des pays comme la Chine. Pour autant, elle prévient que cela ne veut pas dire que le virus disparait d’un jour».


Du même contributeur, Sud Quotidien


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.