Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Covid-19 : Combien de personnes ont-été contaminées par l.
×
menu
EN
add_shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Covid-19 : Combien de personnes ont-été contaminées par le Sénégalais d’Italie ?

16 mars 2020, Le Quotidien
Covid-19 : Combien de personnes ont-été contaminées par le Sénégalais d’Italie ?

Abdoulaye Diouf Sarr sur les contacts du Sénégalais résidant en Italie : « notre compatriote a contaminé beaucoup de personnes dans son environnement ».

Le ministre de la Santé a donné des assurances hier, sur le suivi des contacts des cas de coronavirus au Sénégal à l’émission Grand Jury de la Rfm. Selon Abdoulaye Diouf Sarr, les contacts des premiers cas seront hors de suivi cette semaine. Selon lui, il restera ceux de notre compatriote venant d’Italie.

Invité du Grand Jury de la Rfm hier, le ministre de la Santé et de l’action sociale a fait le point sur la situation des contacts des personnes atteintes du coronavirus au Sénégal. Selon Abdoulaye Diouf Sarr, les contacts du premier cas (le ressortissant français détecté le 2 mars et qui est guéri) sont sortis du suivi. Il a fait savoir également que «les contacts du deuxième cas vont sortir cette semaine du suivi».

S’agissant des contacts du 3ème cas qui, selon lui, «n’étaient pas nombreux», il en sera de même pour eux le 18 mars. En ce moment s’il y a des soucis à se faire c’est par rapport «aux contacts de notre compatriote venant d’Italie» déclaré positif le 11 mars 2020. Selon le ministre de la Santé, ce dernier «a contaminé beaucoup de personnes dans son environnement». Lors de l’annonce de ce cas, les autorités sanitaires avaient établi une liste de 71 personnes contacts à haut risque. C’est d’ailleurs parmi ces 71 personnes qu’il a été noté 18 nouveaux cas. Parmi les trois nouveaux cas notés samedi, l’un d’eux est un fils de l’émigré.

Au cours de cette émission, le ministre a rappelé que les cas contacts sont suivis pendant 14 jours pour voir s’ils développent les symptômes. D’après lui, si le cas contact développe les symptômes, on le considère comme un cas suspect, et si après prélèvement le test est positif, il devient un cas positif.

Se voulant rassurant sur la question du suivi des contacts des cas positifs, il souligne qu’aujourd’hui «nous suivons un nombre important de contacts qui ne sont pas malades et ne sont même pas suspects mais on les observe pour voir s’ils ne vont pas développer la maladie».
▼ Nous vous recommandons