person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
ECO, CFA : C’est dommage pour les pays francophones d’Afrique ! - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

ECO, CFA : C’est dommage pour les pays francophones d’Afrique !

Actualités

L’économiste Demba Moussa Dembélé sur Eco / CFA : la malheureuse échappée solitaire des francophones

Publié le 25 juin 2020, Sud Quotidien
ECO, CFA : C’est dommage pour les pays francophones d’Afrique !

L ’économiste Demba Moussa Dembélé trouve que la sortie du président Nigérian Muhammadou Buhari est tout à fait raisonnable. «Ce que le président Nigérian a essayé de faire, c’est de recadrer les choses pour dire que l’ECO, c’est une idée qui vient de loin, une idée lancée par des pays de la zone non CFA. Ensuite, que cette monnaie engage les 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). Le 29 juin 2019, le sommet des chefs d’Etats et de gouvernement avait adopté à l’unanimité que la nouvelle monnaie s’appellerait Eco, avec une banque centrale et un système de change flexible. Donc, c’est une prise de position logique».

Après ce long chemin parcouru, «c’est étonnant de voir les pays francophones vouloir aller substituer l’Eco au franc Cfa à eux seuls. Autrement dit, les huit pays de l’Union économique monétaire ouest africain. Parce que c’est contraire à la décision des quinze pays membres». C’est pourquoi, il les appelle à la raison afin qu’«ils puissent tous continuer le programme adopté dans l’intérêt de la communauté des quinze pays membres de la communauté». Il ajoute: «sincèrement je crois que c’est inacceptable qu’on prenne une décision à quinze et que d’autres se détachent pour dire nous nous allons y aller d’abord et vous après».

Aujourd’hui, tient-il à légitimer : «aller à l’Eco dans ces conditions de pandémie de la covid-19, avec la récession qui va frapper tous ces pays est déraisonnable. Et aucun des critères ne satisfait aux critères de convergence avec cette pandémie qui bouleverse tout, aussi bien au plan économique et financier». Confortant le président Buhari, il dira: «Tous les budgets programmes qui avaient été adoptés au début de 2020 ne sont plus valables parce que la pandémie a tout bouleversé».

Dans ses explications M. Dembélé dira: «l’Uemoa a suspendu son pacte de convergence. Ce qui veut dire qu’il n’est plus possible de régler la question des défi cits budgétaires». Par conséquent, s’interroge l’économiste: «comment peuvent ils aller à l’Eco tout seuls dans ces conditions?» Ce que le président Buhari a laissé entendre, croit savoir Demba Moussa Dembélé c’est : «Revenons à la table de négociations en agissant en fonction des impacts de la covid-19».

Pour rappel, c’est en marge d’une réunion extraordinaire virtuelle de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone monétaire ouest-africaine (Zmao), que le président Muhammadu Buhari s’est dit préoccupé de la décision des pays francophones qui forment l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) de remplacer le franc Cfa par l’Eco, adoptant ainsi la monnaie commune de la Cedeao avant les autres membres. Enfin, a-til dit: «Nous ne pouvons pas nous ridiculiser en entrant dans un syndicat, pour se désintégrer potentiellement au plus tôt lorsque nous y entrons».


Du même contributeur, Sud Quotidien


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Seytoo
Life
Seytoo
Africa
Seytoo
TV
Seytoo
News
Seytoo
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.