person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Fraude sur le sucre : Assome «Dipa» tout - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Fraude sur le sucre : Assome «Dipa» tout

Actualités

Pointé du doigt dans la délivrance présumée frauduleuse de Dipa, le ministère du Commerce a réagi hier. Il explique que le quota de 60 mille tonnes de sucre importé «ne peut, à lui seul, expliquer une sur-offre de sucre sur le marché».

Publié le 24 novembre 2020, le Quotidien
Fraude sur le sucre : Assome «Dipa» tout

Pointé du doigt dans la délivrance présumée frauduleuse de Dipa, le ministère du Commerce a réagi hier. Il explique que le quota de 60 mille tonnes de sucre importé «ne peut, à lui seul, expliquer une sur-offre de sucre sur le marché».

Le ministère du Commerce livre sa version dans l’affaire de délivrance frauduleuse de Déclarations d’importation de produits alimentaires (Dipa). Dans une note d’information, les services de Assome Aminata Diatta précisent que pour 2020, le gap sur le sucre a été estimé à 40 mille tonnes par la Com¬pagnie sucrière sénégalaise (Css), par lettre datant du 27 mai 2020.

«Dans ce même courrier, la Css nous indique qu’à la date du 31 mai 2020, veille de la fin de sa campagne de production, elle disposerait d’un stock de 43 mille tonnes qui permettrait, sur la base des volumes de vente, de couvrir les besoins du marché pour deux mois (juin et juillet 2020)», a souligné le ministère du Commerce. Qui s’interroge sur les chiffres de la Css. «Si 43 mille tonnes devraient couvrir deux mois de consommation, alors comment expliquer que 40 mille tonnes soient suffisantes pour combler un besoin de trois mois ?»

Le ministère note que 2020 est une «année difficile» à cause de la pandémie du Covid-19, avec des pays qui ont fermé leurs frontières au Sénégal. Avec une telle situation, «les populations se sont exclusivement approvisionnées sur la production nationale», informe le ministère du Commerce. D’ailleurs, a-t-il souligné, «le 28 mars 2020, la presse avait fait état de pénurie et de hausse des prix dans certaines localités».

En somme, «de janvier à octobre 2020, un volume global de 173 mille tonnes de sucre cristallisé a été importé», d’après le ministère du Com¬merce. «Ce volume est réparti comme suit : 107 mille tonnes aux industriels comme intrant.

Ces quantités destinées aux industries font l’objet de Dipa sur la base d’attestations délivrées par la direction du Redéploiement industriel (ministère en charge de l’Industrie), 66 mille tonnes mises à la consommation directe réparties entre les importateurs, dont la Css», fait savoir le ministère du Commerce. Ainsi, ce ministère, «chargé de veiller à l’approvisionnement correct du marché et tenant compte des prévisions de consommation mensuelle de sucre estimées à 18 mille tonnes par mois, a décidé de retenir un quota de 60 mille tonnes».

«Dipa régulièrement délivrées»
Le lundi 26 octobre 2020, une rencontre a eu lieu entre le ministre du Commerce et Louis Lamotte, directeur des Ressources humaines de la Css et conseiller spécial du directeur général. Au cours de cette rencontre, les difficultés auxquelles la compagnie est confrontée ont été évoquées. «A cette occasion, le ministre a rappelé que le quota de 60 mille tonnes ne peut, à lui seul, expliquer une sur-offre de sucre sur le marché. Le ministre a alors demandé au directeur du Commerce intérieur de mener une enquête. Celle-ci a révélé une présence de sucre dans un entrepôt agréé par les Douanes sénégalaises.

Il ressort des documents fournis par le détenteur qu’une partie de ce sucre est destinée au marché sous-régional et l’autre au marché national, sur la base de Dipa régulièrement délivrées. Toutefois, sur instruction du président de la République, cette enquête suit son cours», dit le ministère du Commerce. Afin de mettre fin à cette situation récurrente, le ministère a décidé de «rendre effective la dématérialisation de la Dipa».



Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.