Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Impact du Covid-19 : des filets sociaux sont prévus.
×
menu
EN
add_shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Impact du Covid-19 : des filets sociaux sont prévus

21 mars 2020, APS
Impact du Covid-19 : des filets sociaux sont prévus

A Touba, plusieurs cas de contaminations ont été recensés depuis le retour d’un émigré vivant en Italie, qui a contaminé des membres de son entourage.

Le gouverneur de Diourbel, Gorgui Mbaye, a rassuré sur l’impact que pourrait avoir le Covid-19, en annonçant la mise en place de filets sociaux pour en atténuer les effets pour les couches les plus vulnérables.

‘’Pour l’épidémie du Covid-19, des difficultés économiques, surtout pour le secteur informel, sont prévisibles’’, a-t-il alerté à l’occasion d’une émission de la RTS-Diourbel, avec le comité régional de gestion des épidémies.

Il a annoncé la mise en place de filets sociaux au profit des personnes les plus démunies pour atténuer l’impact de cette pandémie.

Les différents services techniques ont exprimé leur soutien au comité pour lui permettre d’éviter la transmission de masse. Ils ont réaffirmé leur disponibilité à engager la guerre contre le virus et demandé le soutien de leurs partenaires.

A Touba, plusieurs cas de contaminations ont été recensés depuis le retour d’un émigré vivant en Italie, qui a contaminé des membres de son entourage.

Le comité régional a demandé aux communautés de s’engager dans le suivi des émigrés qui reviennent au Sénégal par la voie terrestre, lesquels doivent être mis en quarantaine, avec l’aide de la police.

Le médecin-chef de la région de Diourbel, Dr Mamadou Dieng, estime que la communication peut résoudre le problème de la stigmatisation. Il a ajouté que les mesures prises par le chef de l’Etat, Macky Sall, ont eu un impact bénéfique sur la propagation de l’épidémie.

L’interdiction des rassemblements a contribué à atténuer la diffusion du virus, selon lui.

Le coordonnateur de l’USAID/Néma promet que sa structure va appuyer techniquement et financièrement des activités avec les ‘’badianou gokh’’ (marraines) et à travers des dons de gants et de masques.
▼ Nous vous recommandons