Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Le Sénégal sur la piste du nouveau coronavirus.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Le Sénégal sur la piste du nouveau coronavirus

19 mars 2020, Le Point, Cheikh Sokhna
Le Sénégal sur la piste du nouveau coronavirus

À plus d'un égard, le Sénégal est symbolique de la manière dont le Covid-19 est abordé autant par les populations que par les systèmes sanitaires africains.

L'épidémie de coronavirus concerne désormais les cinq continents. La priorité, dans chaque pays affecté, est dans un premier temps de détecter les malades, ce qui se fait à travers une technique appelée PCR (Polymerase Chain Reaction, ou réaction de polymérisation en chaîne). Le Sénégal est déjà touché. Mais le pays a-t-il les capacités de réagir de façon appropriée pour endiguer la propagation de la maladie ? Comment les cas sont-ils détectés ?

Jusqu'ici, au mercredi 18 mars, 31 cas de Covid-19 ont été confirmés au Sénégal. Le plus récent est celui d'un émigré sénégalais de retour d'Italie. On vient d'apprendre qu'il a contaminé quatre membres de sa famille. Tous les autres cas sont des Européens qui ont « importé » la maladie dans le pays. Au Sénégal, tous les cas de coronavirus positifs ont été détectés à la suite de consultations effectuées par les patients eux-mêmes auprès des structures de santé. C'est ce qu'on appelle une détection passive et non active. Normalement, les personnes infectées devraient être détectées par le système de surveillance mis en place par les autorités sanitaires sénégalaises.

Dans le premier cas, c'est une structure de SOS Médecins qui a donné l'alerte au sujet d'un patient de nationalité française reçu en consultation et présentant une fièvre de 39 degrés, un mal de gorge et des maux de tête. Une équipe de surveillance du ministère de la Santé s'est immédiatement rendue sur les lieux pour effectuer un prélèvement. Vingt-quatre heures après l'annonce officielle du premier cas par le ministre de la Santé et de l'Action sociale, une autre personne a été testée positive au Covid-19. Il s'agit d'un Français âgé de 80 ans résidant à Sarcelles, dans la banlieue parisienne. Le patient a consulté le 2 février 2020 à l'hôpital Roi Baudoin, où il a été pris en charge, puis transféré au service des maladies infectieuses du Centre hospitalier national et universitaire de Fann, une des seules structures de santé du Sénégal à pouvoir placer en quarantaine les patients suspects. Les deux autres cas de coronavirus positifs sont l'épouse du Français de 80 ans et une ressortissante britannique travaillant pour les Nations unies.
▼ Nous vous recommandons