person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Paludisme : une campagne d’aspersion intra domiciliaire lancée à Ndindory - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Paludisme : une campagne d’aspersion intra domiciliaire lancée à Ndindory

Actualités

l a déclaré que cette campagne va se dérouler pendant plus de 15 jours et couvrir à peu pris 250.000 habitants dans le district sanitaire de Linguère et 19 postes de santé de Kanel ainsi que 15 autres de Ranérou Ferlo.

Publié le 24 juillet 2020, APS
Paludisme : une campagne d’aspersion intra domiciliaire lancée à Ndindory

Le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme(PNLP), le docteur Doudou Sène, a lancé jeudi, à Ndindory, une commune du département de Kanel (Matam), la campagne d’aspersion intra domiciliaire dans le cadre de la lutte contre le paludisme dans cette région nord du pays.

"Ce programme qui entre dans de la lutte contre le paludisme dans la région est un de nos grands défis parce que dans le contexte actuel de la covid-19, il était important d’assurer la continuité du service", a dit Dr Sène.

Le coordonnateur du PNLP a précisé que ce programme est financé par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, en partenariat avec la Banque islamique de développement (BID).

Selon lui, toutes les dispositions ont été prises par la tutelle pour dérouler un ensemble d’activités pour garantir l’objectif fixé notamment la pré-élimination du paludisme dans la région de Matam.

Il a indiqué que le choix de Kanel et Ranérou Ferlo n’est pas fortuit, expliquant que ce sont des zones où la prévalence du paludisme reste encore très élevée et ’’dans ce sens, il fallait avoir des interventions majeures".

Evoquant la cartographie de la répartition du paludisme à travers le pays, Dr Sène signale "une forte prévalence dans le sud du pays comme Kédougou, Tambacounda et Kolda.

Ces régions, a-t-il souligné, "représentent plus de 80% de la charge de morbidité du paludisme, contrairement au nord où nous avons une prévalence d’environ 1%".

"Il était important que des foyers chauds qu’on retrouve dans la zone comme Kanel et Ranérou Ferlo qu’on puisse les éteindre par des interventions ciblées par les aspersions intra domiciliaire", a-t-il fait valoir.

Il a déclaré que cette campagne va se dérouler pendant plus de 15 jours et couvrir à peu pris 250.000 habitants dans le district sanitaire de Linguère et 19 postes de santé de Kanel ainsi que 15 autres de Ranérou Ferlo.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.