person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Pourquoi les Sénégalais se vaccinent-ils de mois en moins ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Pourquoi les Sénégalais se vaccinent-ils de mois en moins ?

Actualités

Sénégal : les autorités notent une baisse de la fréquentation des centres de vaccination.

Publié le 18 mai 2020, RFI
Pourquoi les Sénégalais se vaccinent-ils de mois en moins ?

C’est une conséquence de la pandémie de Covid-19 : certains parents ne veulent plus faire vacciner leurs enfants contre la rougeole, la poliomyélite ou encore la tuberculose. Elles expliquent vouloir refuser le test sur leurs enfants d’un supposé vaccin contre le Covid-19 par des médecins européens. Un refus qui part d’une fausse information largement relayée sur les réseaux sociaux.

Chaque semaine, dans les environs de San Samba en Casamance dans le sud du pays, l’infirmier d’État Rémi Diedhiou part en tournée de vaccination. Ce jour-là, dans le village de Sonkocounda, deux familles refusent de faire vacciner leurs jeunes enfants : « Il y a eu des rumeurs au niveau des réseaux sociaux, où les gens ont dit : non, non, il ne faut pas vacciner les enfants. Parce que si on vaccine les enfants, le vaccin-là, n’est pas un bon vaccin. »

Le soignant doit à présent s’armer d’arguments pour convaincre les familles : « Je leur dis : vous me connaissez, chaque mois, je viens vacciner les enfants. Aujourd’hui, avec la pandémie, vous avez eu ces informations, mais vous devez me croire, parce que si ce n’était pas un bon vaccin, je ne peux pas être là. Dans les familles qui étaient réticentes, il y en a qui ont accepté, mais il y en a d’autres qui n’ont pas accepté, jusqu’à présent, de vacciner les enfants. »

Risque de nouvelles épidémies

Ne pas vacciner les plus jeunes, c’est créer de potentielles nouvelles épidémies, explique le docteur Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention au ministère de la Santé : « Je parle de la rougeole, je parle de la fièvre jaune, de la coqueluche et ainsi de suite… Il y a eu des épidémies de ce genre et qui malheureusement ont entraîné des taux de mortalité plus élevés par rapport au Covid-19, en tout cas dans notre contexte actuel. »

Au Sénégal, la vaccination n’est pas obligatoire, mais elle est gratuite et reste très vivement recommandée.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.