ERROR: Could not able to execute .
person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Présidence de la CAF : Macky Sall parraine Me Augustin Senghor - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Présidence de la CAF : Macky Sall parraine Me Augustin Senghor

Actualités

Après le Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF), c’est au tour du Président de la République de parrainer la candidature de Me Augustin Senghor, à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le Chef de l’Etat, Macky Sall l’a signifié au président de la FSF, au cours d’une audience tenue hier, mardi 24 novembre en lui conseillant de mettre l’accent sur «l’unité et le panafricanisme».

Publié le 25 novembre 2020, Sud Quotidien
Présidence de la CAF : Macky Sall parraine Me Augustin Senghor

Après le Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF), c’est au tour du Président de la République de parrainer la candidature de Me Augustin Senghor, à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le Chef de l’Etat, Macky Sall l’a signifié au président de la FSF, au cours d’une audience tenue hier, mardi 24 novembre en lui conseillant de mettre l’accent sur «l’unité et le panafricanisme».

Le Président de la République, Macky Sall a décidé de «parrainer» la candidature de Me Augustin Senghor à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Le Chef de l’Etat a d’ailleurs accordé une audience au président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) hier, mardi 24 novembre, au Palais de la République.

En plus du ministre des Sports, Matar Bâ, Me Senghor était en compagnie du 2ème vice président de la FSF, Abdoulaye Saydou Sow, par ailleurs, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’- Hygiène publique. Le ministre conseiller, ancien ministre de la Culture Abdoul Aziz Mbaye, a également pris part à cette audience qui aurait duré plus d’une heure. Macky Sall qui s’est félicité de la volonté de Me Augustin Senghor de briguer la présidence de la CAF le 12 mars 2021 à Rabat, n’a pas manqué de lui prodiguer des conseils.

Selon le Président de la République, «la candidature de Senghor devrait être articulée autour de l’Unité et du panafricanisme». Un discours qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Et pour cause, à sa sortie d’audience, Me Augustin Senghor a déclaré chez nos confrères de la RTS1 qu’«il était important que le Chef de l’Etat puisse nous donner son onction, ce qu’il a fait aujourd’hui (hier, Ndlr). Il nous a prodigué des conseils. Il a insisté aussi sur le fait que ce qui importe bien entendu, c’est que notre candidature soit gagnante mais surtout que le football grandit et soit plus uni».

Et de rappeler tout en déclinant ses ambitions que «la CAF organise ces élections le 12 mars 2021 et dans ce cadre le comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football a décidé de porter ma candidature avec d’autres pays africains pour qu’au soir du 12 mars que je sois porté à la tête de la CAF, pour pouvoir traduire en acte les ambitions que le Sénégal a pour l’Afrique». «Parce que c’est de cela qu’il s’agit, insiste-t-il.

Cette candidature de mon humble personne se veut une candidature panafricaine qui permet à l’Afrique, son football de se remettre sur les rails ; de partir sur une nouvelle base unitaire, tourner vers la correspondance mais aussi tourner vers une entité respectée et ouverte aux autres partenaires particulièrement à la Fifa pour qu’on puisse faire de sorte que le football africain puisse rattraper le temps perdu. C’est le combat que nous voulons mener».

Rappelons qu’en plus de Me Augustin Senghor, il y a trois autres candidats encore en lice. Il s’agit de Jacques Anouma ancien président de la Fédération ivoirienne de football ; de Ahmed Yahya, président de la Fédération mauritanienne de football (Ffrim) et membre du Comité exécutif de la CAF et de Patrice Motsepe, président de Mamelodi Sundowns Football Club de l’Afrique du Sud. Le Malgache Ahmad, président sortant et candidat à sa propre succession a été déclaré inéligible par la chambre de jugement du comité d’éthique indépendant. Il a été reconnu «coupable d’avoir violé l’art. 15 (Devoir de loyauté), art. 20 (Offrir et accepter des cadeaux ou autres avantages) et art. 25 (Abus de position) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’art. 28 (Détournement de fonds) de l’édition 2018».

Les quatre candidats susmentionnés attendront le 12 janvier 2021 pour connaître de leur éligibilité. En attendant la campagne pour la conquête de voix est lancée.



Du même contributeur, Sud Quotidien


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.