person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Quelles sont les avantages du Coronavirus sur les paiements numériques ? - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Quelles sont les avantages du Coronavirus sur les paiements numériques ?

Actualités

Le coronavirus donne un coup d'accélérateur au paiement numérique, dans le secteur bancaire

Publié le 02 avril 2020, Comodafrica
Quelles sont les avantages du Coronavirus sur les paiements numériques ?

Le développement du numérique, grand levier prometteur de l'agriculture en Afrique, risque de faire un bond en avant notamment en matière de paiements suite à la décision prise hier par la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO).

Voulant soutenir les efforts des Etats dans leur lutte contre la propagation du Covid-19 et " pour encourager les populations à limiter les contacts physiques", la Banque l'ensemble de la communauté bancaire et les établissements de monnaie électronique de l'Union annoncent avoir pris des mesures pour développement les opérations électroniques de paiement.

Dans un communiqué publié hier, la BCEAO précise ces différentes mesures qui prennent effet demain pour une durée de 30 jours "renouvelable en fonction de l'évolution de la situation sanitaire".

1. la gratuité, à l'échelle nationale, des transferts de monnaie électronique entre personnes pour les montants inférieurs ou égaux à FCFA 5 000, y compris les virements de comptes bancaires vers les porte-monnaies électroniques, et vice-versa ;

2. la gratuité des paiements de factures d'eau et d'électricité, via la téléphonie mobile, pour les montants inférieurs ou égaux à FCFA 50 000;

3. la suppression, par les émetteurs de monnaie électronique, des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands, adossés à la monnaie électronique ;

4. la réduction de 50%, par les banques, des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands, adossés à la carte dans le réseau du Groupement interbancaire monétique de l'Union économique et monétaire ouest africaine (GIM-Uemoa) ;

5. le relèvement du plafond de rechargement du porte-monnaie électronique de FCFA 2 à 3 millions et du cumul mensuel de rechargement de FCFA 10 à 12 millions. Cette mesure est applicable uniquement aux clients régulièrement identifiés ;

6. la réduction de 50% des frais appliqués aux virements bancaires de la clientèle, traités via le Système interbancaire de compensation automatisé de l'Uemoa (Sica-Uemoa) ;

7. l'assouplissement des conditions d'ouverture des comptes de monnaie électronique. A ce titre, les émetteurs de monnaie électronique sont autorisés, à activer les porte-monnaies électroniques sur la base des données de la téléphonie mobile, sous réserve de recueillir par tout moyen l'accord du client et de réaliser les diligences liées à l'identification à distance, dans la limite des plafonds réglementaires ;

8. la baisse de 50% des frais de retrait par carte bancaire dans le réseau régional du GIM-Uemoa.

Par ailleurs, la Banque centrale engage la communauté bancaire à assurer la disponibilité et la qualité des services au niveau des guichets automatiques et des terminaux de paiements électroniques.

Comme le soulignait aujourd'hui Daniel Cohen, directeuir du département économie de l'Ecole normale supérieure, dans le quotidien français Le Monde : "Le confinement général dont nous faisons l'objet à présent utilise massivement ces techniques : le télétravail, l'enseignement à distance, la télémédecine... Cette crise sanitaire apparaitra peut-être, rétrospectivement, comme un moment d'accéléartion de cette virtualisation du monde."


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.