person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Une affaire louche ! Faut-il prévenir le Cornavirus que de le guérir par la chloroquine ? - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Une affaire louche ! Faut-il prévenir le Cornavirus que de le guérir par la chloroquine ?

Actualités

Cette affaire est louche et pour remporter l’adhésion des Sénégalais sur l’usage de la chloroquine, il a fallu que le Covid-19 étale des milliers et des milliers de morts en Chine, en Italie, en Allemagne et en France, entre autres pays touchés, pour au final convaincre les Sénégalais de la nécessité d’utiliser la chloroquine.

Publié le 01 avril 2020, Assane Seye, Senegal 7
Une affaire louche ! Faut-il prévenir le Cornavirus que de le guérir par la chloroquine ?

Nombreux sont les spécialistes de la santé qui restent toujours divisés par l’usage de la chloroquine pour guérir le Covid-19. Les thèses de Docteur Raoult vantant l’efficacité de cette panacée contre le Coronavirus ont fait le tour de la terre. Mais la question aujourd’hui est de se demander si les « marchands de la mort » ne sont pas en train d’utiliser l’Afrique et le Sénégal comme terrain d’expérimentation de cette découverte d’un Sénégalais d’origine Française ?

Dans ce monde en perpétuel devenir où l’inaperçu gouverne par procuration, il urge de se poser des questions légitimes sur la pandémie du Coronavirus qui cache trop de zones d’ombre. A l’instar des « marchands de la mort » qui ne cessent d’allumer des foyers de tension de par le monde pour écouler leurs armements, d’autres « marchands de la mort » s’activent plutôt dans le monde pharmaceutique. La Santé n’a pas de prix mais elle a un coût et c’est des milliards et des milliards de dollars qui sont en jeu dans la jungle des industries pharmaceutiques. N’eut été le Coronavirus et les hécatombes qu’il laisse sur son passage, la chloroquine ne serait jamais aussi prisée de nouveau sous nos cieux.

Quand bien même son usage reste toujours de mise pour certaines pathologies. Le président de l’Ordre National des pharmaciens, Dr Amath Niang a publié un « post » sur sa page Facebook où il appelle les autorités du pays à la prudence quant à l’utilisation de la chloroquine pour vaincre le Covid-19. En effet le président de l’Onps est convaincu que « l’Afrique n’acceptera jamais d’être le cobaye de qui que ce soit pour le test d’un produit sur sa population ». Dr Amath Niang s’interroge sur la raison du choix porté sur l’Afrique et non pas les pays les plus touchés par le Coronavirus. Pourquoi ne pas envisager le test là où la pandémie a fait plus de dégâts, s’interroge-t-il ?

C’est dire que cette affaire est louche et pour remporter l’adhésion des Sénégalais sur l’usage de la chloroquine, il a fallu que le Covid-19 étale des milliers et des milliers de morts en Chine, en Italie, en Allemagne et en France, entre autres pays touchés, pour au final convaincre les Sénégalais de la nécessité d’utiliser la chloroquine. C’est à dire en faire des cobayes avant de décider de ce médicament jadis connu pour soigner le paludisme. Et pour couronner le tout, le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterress a prédit beaucoup de morts en Afrique relativement à la pandémie du Covid-19. Pour dire vrai, mieux vaut prévenir ce virus tueur que le guérir par la chloroquine. Diantre !


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Seytoo
Life
Seytoo
Africa
Seytoo
TV
Seytoo
News
Seytoo
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.