person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Une indignation contre Samuel Eto’o, alors qu’il croyait faire du bien ! - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Une indignation contre Samuel Eto’o, alors qu’il croyait faire du bien !

Actualités

« On n’aide pas un joueur avec deux ou trois kilos de riz », un responsable fustige les dons de la Fondation Eto’o

Publié le 07 mai 2020, Afrique Sports
Une indignation contre Samuel Eto’o, alors qu’il croyait faire du bien !

La pandémie du coronavirus qui sévit actuellement ralenti l’activité économique. Ainsi des familles entières se retrouvent sans ressources du jour au lendemain. Surtout en Afrique, où beaucoup de familles vivent de petits boulots au quotidien. Certains sportifs s’impliquent alors dans la lutte pour soulager ces populations vulnérables.

C’est le cas de la fondation Samuel Eto’o du nom de l’ancienne star du FC Barcelone. Il a pris sur lui d’appuyer les joueurs des différents championnats du Cameroun en ces temps de confinement à travers des dons de vivres. Mais cette action à priori louable ne reçoit pas l’approbation de tous. Certains ont trouvé que c’est avilissant pour des joueurs professionnels de recevoir des dons d’une telle nature. C’est le cas d’Achille Biakan qui s’est confié à Gigafoot. Le manager général de Cask FC de Baffoussam a clairement affiché sa position.

«A propos des dons de Samuel Eto’o, je dirai que la Fécafoot a foutu le bordel. Eto’o a joué au football et sait de quoi ont besoin des joueurs. Les joueurs n’ont pas besoin du riz en cette période. La Fécafoot aurait dû conseiller ceux qui sont autour de Samuel Eto’o qu’il puisse aussi soutenir financièrement les joueurs (…) Que Samuel Eto’o comprenne que si on venait à reprendre le championnat, les joueurs auraient besoin des équipements. D’autres ont besoin d’argent parce que la plupart des clubs ne respectent plus leurs engagements envers les joueurs.

On n’aide pas un joueur avec deux ou trois kilos de riz. C’est plutôt de l’insulte envers les footballeurs. Je pense qu’Eto’o lui-même, quand il était à l’équipe nationale, n’acceptait pas certaines choses. S’il n’a pas voulu certaines choses, pourquoi aujourd’hui, il doit insulter ses petits-frères qui pratiquent le même football», a-t-il laissé entendre. Samuel Eto’o appréciera certainement.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.