person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Vente de l’assiette foncière de l’aéroport LSS : l’Etat confie 30 ha à la CDC - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Vente de l’assiette foncière de l’aéroport LSS : l’Etat confie 30 ha à la CDC

Actualités

e Chef de l’Etat a, dans ce contexte, souligné «la haute priorité qui sera consacrée par le Programme de Relance aux secteurs de la santé et de la protection sociale, mais également au développement de nouvelles capacités productives et à leur transformation locale grâce à la densification du tissu de Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de Petites et Moyennes Industries (PMI) sénégalaises».

Publié le 25 juin 2020, Sud Quotidien
Vente de l’assiette foncière de l’aéroport LSS : l’Etat confie 30 ha à la CDC

Alors que le foncier continue de faire l’objet de convoitise et des interrogations encore sans réponses sur des attributions «supposées illégales» à des pontes, le président de la République, Macky Sall, a décidé de confier 30 sur 60 hectares que constitue l’assiette foncière disponible de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, à la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC). L’objectif, selon le Chef de l’Etat est «de renforcer l’aménagement durable et la valorisation équitable de la zone concernée». Il fait l’annonce en Conseil des ministres hier, mercredi 24 juin.

Ce qu’il reste des terres de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, notamment l’assiette foncière disponible de 30 hectares, a été «confié» à la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC). Le président Macky Sall en a décidé ainsi. «Le président de la République a informé le Conseil, de sa décision de confier l’assiette foncière disponible de 30 hectares à l’Aéroport de Yoff (sic) à la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC), afin de renforcer l’aménagement durable et la valorisation équitable de la zone concernée à travers des offres publiques d’aménagement et de vente, répondant aux principes de transparence et de rentabilité pour l’Etat», rapporte le communiqué du Conseil des ministres qu’il a présidé hier, mercredi 24 juin au Palais de la République.

En outre, le Chef de l’Etat a, dans le cadre du déploiement du «Programme national de villes vertes intelligentes», donné instruction au ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, au ministre des Finances et du Budget et celui en charge de l’Urbanisme «de prendre toutes les dispositions adéquates et immédiates, en vue de finaliser, avec le concours des services du Cadastre, la cartographie intégrale des assiettes foncières relevant des Pôles urbains de Diamniadio, du Lac Rose et de Daga Kholpa», ajoute la source.

Vigilance, engagement communautaire…

Auparavant, à l’entame de sa communication, Macky Sall a rappelé au gouvernement «l’impératif d’accentuer la vigilance, l’engagement communautaire et la mobilisation permanente des personnels et services de l’Etat, afin d’asseoir la maîtrise durable de la pandémie de la Covid-19 et sa gestion inclusive et efficace». Aussi a-t-il invité, à ce titre, les ministres concernés à «prendre toutes les dispositions requises en vue de la reprise, dans les meilleures conditions, des enseignements, pour les classes d’examen, prévue demain (aujourd’hui, Ndlr), jeudi 25 juin 2020».

Relance de l’économie nationale

Quant au ministre des Finances et du Budget, les ministres en charge du Développement Communautaire, de l’Economie et du Travail, ils ont été enjoints d’«accélérer l’exécution de la phase d’application finale des mesures financières, fiscales et sociales du Programme de Résilience Economique et Sociale, préparatoires au déploiement imminent de la phase de relance». D’ailleurs, le président Sall, a, dans cet élan, informé le Conseil qu’il présidera prochainement une «réunion consacrée au Programme de Relance de l’économie nationale, qui s’inscrira dans le cadre de la réalisation de l’objectif stratégique visé par le Plan Sénégal Emergent (PSE), référentiel unique des politiques publiques, c’est-à-dire : «Un Sénégal émergent en 2035 avec une société solidaire dans un État de droit».»

Le Chef de l’Etat a, dans ce contexte, souligné «la haute priorité qui sera consacrée par le Programme de Relance aux secteurs de la santé et de la protection sociale, mais également au développement de nouvelles capacités productives et à leur transformation locale grâce à la densification du tissu de Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de Petites et Moyennes Industries (PMI) sénégalaises». Suffisant pour qu’il indique, à cet égard, aux membres du gouvernement, «l’importance de consolider la mutualisation des ressources des structures publiques d’encadrement et de financement des PME/PMI». Il a, dans cet esprit, engagé davantage le ministre de l’Economie sociale et Solidaire, en relation avec la Délégation à l’Entreprenariat Rapide et les institutions d’appui technique et de micro-finance, «à élargir les actions d’autonomisation économique par le renforcement significatif des activités de formation et de financement des femmes et des jeunes sur l’ensemble du territoire national».

Par ailleurs, Macky Sall a demandé au ministre des Finances et du Budget, en relation avec les ministres chargés de l’Intérieur et de l’Environnement, «d’accorder une attention particulière aux programmes initiés par l’Agence de Sécurité de proximité (ASP) et l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte (ASRGM) au moment où il est attendu pour l’année 2020, une pluviométrie importante sur toute la bande sahélienne et soudanienne».

L’eau à Dakar

Au titre de la gestion et du suivi des affaires intérieures, en cette période de perturbation dans l’approvisionnement en eau des populations de Dakar, Macky Sall a rappelé au gouvernement, «la nécessité de mobiliser toute la production nominale des infrastructures et dispositifs hydrauliques disponibles, afin d’assurer la distribution régulière et suffisante de l’eau potable aux populations».


Du même contributeur, Sud Quotidien


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.