Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Comment oublier mon premier amour.
×
menu
EN
add_shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

Comment oublier mon premier amour ?

27 octobre 2021, Seytoo
Comment oublier mon premier amour ?

Il est souvent synonyme de pureté et d’innocence, il rappelle des moments de jovialité. Mais si cette expérience est liée à un chagrin ou un échec, comment tourner la page ?

Qu’est –ce qu’un premier amour ? Ce sont les sentiments que l’on découvre pour la première fois, un cœur qui bat et qui dit un « je t’aime » naissant. Nombreux le vivent pendant leur adolescence, tandis que d’autres n’ont cette chance qu’à des âges plus avancés.

Il est inoubliable, son emprise est inexplicable ou indéfinissable. Si pour certains, le premier amour est une étape, vite dépassée, d’autres personnes le gardent tout au long de leur vie, surtout quand il est le grand amour, elles font continuellement des comparaisons, des rapprochements, elles rêvent de retrouver un autre aussi fort.

Il est souvent synonyme de pureté et d’innocence, il rappelle des moments de jovialité. Mais si cette expérience est liée à un chagrin ou un échec, comment tourner la page ? Comment continuer sa vie sans amertume et pouvoir aller de l’avant vers d’autres hommes. Surtout quand la vague de souvenirs devient une souffrance qui honte nos jours.

La solution : se rendre à l’évidence et admettre que cet amour n’était qu’une phase… . Comprendre que la vie est une suite d’événements, et que l’amour se présente tout au long de notre vie, mais jamais de la même manière, le plus important …c’est de le saisir. Pour ce, il est important de s’ouvrir aux autres, car souvent, le symptôme du premier amour n’est qu’illusion, l’une des plus dures à éliminer, et qui peut détruire toute une vie.

Oublier ou tout simplement continuer à vivre en tentant d’autres expériences est toujours le remède pour ne pas sombrer dans la solitude. Certes, faire le deuil d’un premier amour est toujours difficile, mais ceci s’avère nécessaire.

Disons oui à l’amour à tout âge, le premier amour n’est pas nécessairement le grand ni le dernier. Et vivre est lié à la découvre de nouveaux sentiments, peut-être plus agréables : l’amour qui offre la sérénité, la stabilité, ou encore celui qui se développe dans la complicité.

Que notre cœur soit sage et accueillant, sans bornes…
▼ Nous vous recommandons