person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Faut-il rompre une relation amoureuse avec ou sans façon ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Faut-il rompre une relation amoureuse avec ou sans façon ?

Amour, couple et famille

On rompt en face ! Pourquoi ? Ben tout simplement parceque si les amours virtuels n’existent pas, les ruptures virtuelles n’ont pas plus de raison d’être.

Mis à jour le 22 janvier 2021, Miss Epicée
Faut-il rompre une relation amoureuse avec ou sans façon ?

Dans toute relation de couple, on sait toujours comment ça commence, mais on ne sait jamais comment ça va finir. La rupture est donc le moment le plus redoutable de l’histoire, et ce aussi bien pour la personne qui est larguée, que pour celle qui largue. En effet, pour peu qu’il y ait un minimum d’égards pour l’autre, la personne qui envisage de rompre se trouve tôt ou tard confronter à cette difficulté : comment l’annoncer à l’autre sans le/la blesser ? Mettre un terme à une relation n’est donc pas toujours chose aisée, car il faut avoir conscience que rompre c’est faire mal, c’est casser des habitudes, briser un lien d’affection et d’attachement, blesser autrui dans ses sentiments. La rupture marque aussi le début d’une nouvelle vie pour les futurs ex. C’est donc une décision grave que vous vous apprêtez à annoncer dans la mesure où ses conséquences peuvent continuer d’impacter la vie de l’autre bien après votre départ. Et de votre manière de vous y prendre, peut dépendre la suite de vos rapports avec la personne dont vous vous séparez.

Une relation nait du désir réciproque d’être ensembles et elle se termine par la décision le plus souvent unilatérale d’un des partenaires, d’y mettre fin. Il y’a alors deux points essentiels de la rupture qui méritent une attention particulière : la raison de la rupture et le mode de rupture. L’une et l’autre sont généralement liées, ainsi on ne peut parler du mode de rupture sans s’intéresser préalablement aux raisons qui y ont conduit.

En effet, pour autant que la relation ait été sérieuse, c’est-à-dire tant qu’il ne s’agissait pas d’une aventure ou d’un plan cul, il n’y a jamais, je dis bien JAMAIS de rupture sans raison ! Si on est bien avec quelqu’un, il n’y a pas de raison de le quitter. En d’autres termes, on ne quitte pas quelqu’un qu’on aime. Or si on en arrive à vouloir se séparer de la personne, c’est forcément parcequ’il y’a quelque chose qui fait en sorte qu’on ne veuille plus de lui ou d’elle. Le plus délicat est souvent d’avouer à l’autre les raisons pour lesquelles on décide d’arrêter. Et on n’a pas toujours envie de les lui dire soit parcequ’on a honte de ce qu’on a fait, soit parcequ’on ne veut pas le blesser.

Ainsi, et ça c’est le fort des filles, beaucoup n’hésitent pas à donner de fausses raisons du genre « Je veux être seule pour le moment ». Si une fille vous sort ça, ne soyez pas naïfs car personne n’aime être seul, et vous vous en rendrez bien compte quand vous allez apprendre plus tard qu’elle est retournée avec son ex qui la trompait et la frappait (C’est bien connu que les femmes préfèrent les connards aux bons gars). Et puis, si la personne aimait tant la solitude, elle vous quitterait non pas pour aller avec un autre, mais pour faire carrière au couvent où elle pourrait allègrement mener sa vie d’ermite, donc l’histoire de vouloir rester seule c’est de la connerie ! Il y’a aussi le fameux « Ce n’est pas toi, c’est moi », en gros vous êtes tellement bien qu’elle vous quitte. Voilà une autre phrase bidon derrière laquelle beaucoup trouvent refuge pour éviter d’avouer les vraies raisons de la rupture. Ou encore ce truc de nana qui consiste à demander à faire une pause. Pfff la pause c’est de la foutaise car la plupart du temps c’est une manière déguisée de mettre fin à la relation sans le dire clairement. Tout ceci est souvent fait ou inventé parcequ’on est mû par l’envie de rompre sans blesser. Or il n’y a malheureusement pas de rupture sans blessure.

Certes le fait de dire la vérité ne va pas sans contrainte. En effet, pour celui qui est largué, les raisons que vous donneriez ne seront pas toujours entendues comme valables. Il/elle n’hésitera d’ailleurs pas à proposer des solutions à ce que vous, vous considérez comme un problème. Or très souvent, quand on ne veut vraiment plus de la personne, on ignore ses efforts et on recale toutes les solutions qu’elle nous propose pour sauver le couple.

Quant aux hommes, le truc chez nous c’est que nous sommes souvent de gros lâches, qui plus est égoïstes. Lâches parceque très souvent, au lieu de prendre son courage et annoncer la rupture, on préfère adopter consciemment et volontairement de mauvais comportements pour pousser la fille à partir. En d’autres termes, on préfère que ce soit elle qui nous largue, car c’est généralement celui qui rompt qui a le mauvais rôle. Par cette méthode, l’homme pourra passer pour « la victime » puisque c’est la fille qui croira l’avoir quitté alors qu’en réalité c’est lui qui ne voulait plus d’elle.

Égoïstes parcequ’il nous arrive de rester avec une fille qu’on n’aime plus, en attendant de trouver sa remplaçante. Certes c’est « nul », mais le fait est aussi que les femmes sont très naïves, car bien des fois il y’a des signes tellement clairs et évidents qui montrent que le gars ne vous aime pas ou plus, mais au lieu d’ouvrir les yeux, vous préférez vous obstinez à interpréter ces signes non pas dans la signification qu’ils ont, mais dans le sens qui vous arrange. En clair, les femmes ne savent pas lâcher l’affaire ! Il y’en a même qui, bien qu’ayant des doutes, parviennent quand même à « s’auto-rassurer » en se disant : « Ben s’il ne m’aimait pas il ne serait pas avec moi non ? ». Voilà une consolation bête qui ne peut germer que dans l’esprit d’une femme qui n’a rien compris au fonctionnement des hommes. Mesdames, voici comment ça marche dans la tête d’un mec qui n’ose pas rompre alors qu’il s’en fout de vous : « Je ne suis pas amoureux d’elle, mais bon si je lui dis la vérité, elle va pleurer et moi, je vais culpabiliser; et puis, comme tout bon mec, je redoute les scènes de ménage. En plus, elle va vouloir qu’on arrête tout, je vais redevenir célibataire. Bref, la galère va recommencer pour se trouver une meuf : draguer les filles, se prendre des râteaux, dépenser du fric pour payer les rendez-vous aux restos avec des filles qui vont peut-être me repousser, je n’aurai même plus de sexe quand je veux. Puis, il va falloir se re-contenter des films pornos et de la masturbation, et ramer comme un malade pour trouver des plans cul. Alors que si je lui cache que je ne l’aime pas, je continuerai à avoir du sexe sans problème, et elle continuera à m’aider à faire ma lessive, à me faire à manger etc. Et puis, elle m’apporte sa compagnie, ce qui est bien pratique quand je me fais chier. C’est tout bénef pour moi ! Je resterai dans cette relation tant que la situation ne devient pas insupportable pour moi. Évidemment, dès que je rencontre une autre fille entre-temps, je me casse!». Eh oui Mesdames !

Ainsi, homme comme femme, on a chacun sa manière de faire. Mais ce qu’il faut se dire est qu’il n’y a pas de « bonne rupture » puisque toute rupture entraine une blessure. Toutefois il est possible d’atténuer la douleur de celle-ci. Ainsi, je considère que donner les raisons de la rupture est nécessaire. Il y a toujours une ou plusieurs causes à une rupture, mais il n’y a jamais de bonne explication à une rupture. Alors, à quoi bon mentir si dans tous les cas la personne aura forcément mal ? Il est donc utopique de penser qu’un quelconque stratagème ou prétexte empêchera l’autre de souffrir. Dire la vérité est un acte de loyauté, et cela peut être bénéfique pour l’autre qui fera mieux le deuil de l’histoire. Or mentir, c’est souvent faire que l’autre culpabilise pour rien, c’est parfois aussi le priver d’une possible remise en question, c’est également l’amener à nourrir de faux espoirs sur une hypothétique reprise de la relation. Il est donc préférable d’avoir une discussion sincère. Dites vous bien que si vous fuyez la discussion, la personne risque de « refuser » la rupture et vous harceler pendant des semaines, voir des mois…

Par ailleurs, une rupture faite avec tact et respect, a l’avantage de laisser la porte ouverte à une éventuelle amitié entre les futurs ex. Il ne sert donc à rien d’être méchant gratuitement en l’insultant, en lui disant que vous l’avez trompée avec son amie, ou en lui disant qu’il n’est qu’un nullard au lit. La rupture ne doit pas être une déchirure ni une torture. Et puis, notre vie est bien trop courte pour qu’on la remplisse d’ennemis. Il ne faut pas faire du cinéma non plus, alors n’allez pas éplucher des oignons pour faire semblant de pleurer, juste pour montrer O combien vous êtes désolé. Restez vous-même !

En outre, on ne rompt pas par texto, ni par mail, ni par téléphone, ni par un changement de son statut facebook. On rompt en face ! Pourquoi ? Ben tout simplement parceque si les amours virtuels n’existent pas, les ruptures virtuelles n’ont pas plus de raison d’être. Quand il s’agissait de partager sexe, ciné, restau… vous étiez présents physiquement. Au nom du parallélisme des formes, si vous décidez de mettre fin à tout ça, dites le lui de vive voix et en face. Aussi, choisissez un endroit neutre et sans connotation particulière et éviter de faire cela à un moment délicat, par exemple à l’approche de ses examens ou de son entretien d’embauche.

En tout état de cause, prenez garde à votre manière de vous y prendre. Et posez-vous toujours les bonnes questions. Par exemple, est-ce que les raisons qui ont présidé à votre décision de rompre sont des choses qui auraient pu évoluer avec le temps ? La relation de couple ressemble à des montagnes russes, il y a des hauts et des bas. Quand on est dans un bas, il faut être sûr que c’est la fin du jeu avant de choisir de partir. Car si ce n’était qu’une déscente qui laissait présager une montée, vous serez passés à côté de bien de choses.



Du même contributeur, Miss Epicée


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.