person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Faut-il tout se partager en couple ? - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Faut-il tout se partager en couple ?

Couple et famille

L’amoureux qui part dans sa vie conjugale en se disant « on ne se quittera jamais » devra se rendre à l’évidence : la vie sépare autant qu’elle unit.

Mis à jour le 19 octobre 2020, Denis Ndiaye
Faut-il tout se partager en couple ?

Nombreuses sont les épouses qui se plaignent que leur mari n’éprouve pas le besoin de partager davantage avec elles la vie au quotidien.

« J’ai l’impression que mon mari est un célibataire marié ! disait une femme. Je sens bien qu’il m’aime, mais je désirerais tellement que nous fassions ensemble des activités : que nous suivions une retraite, que nous priions ensemble, que nous fassions du shopping… Il me manque dès qu’il n’est plus à mes côtés. » Tout faire ensemble, n’est-ce pas en effet le rêve de beaucoup d’épouses ? Tout se dire, tout partager. Faire vraiment un « nous ». Vivre côte à côte, main dans la main : n’est-ce pas là le désir de l’amour authentique ?

Dès lors, quand le mari semble craindre l’étouffement et refuse de se coller à l’autre dans une fusion aliénante, l’épouse en vient à se demander s’il est vraiment amoureux.

Une vision du couple différente

Les femmes n’ont-elles pas encore compris que les hommes et les femmes ne viennent pas de la même planète ? Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus.

Leur vision du couple est, au départ, radicalement différente. L’homme éprouve le besoin de se retirer périodiquement dans sa « caverne »/ on aurait dit autrefois : l’homme est compartimenté. Quand il est au travail, à la pêche, ou en réunion, il oublie qu’une femme, plus unifiée, pense à lui et désire sa présence. La femme, en général, a besoin d’une présence constante de l’aimé ; l’homme d’une présence périodique. L’homme dira volontiers qu’un couple doit pouvoir respirer avec, certes, des temps forts d’union et d’intimité alternant avec des plages de liberté. N’y a-t-il pas, dans ce cas, le plaisir des retrouvailles, alors que ce n’est pas toujours facile de vivre côte à côte à longueur de journées.

Tout faire en fonction de l’autre

Mais peut-être faut-il chercher la réponse dans une autre direction. Le problème du couple n’est pas tellement de tout faire ensemble, mais de tout faire en fonction de l’autre. Tout faire ensemble n’est pas possible. Surtout aujourd’hui. Pourra-t-on faire ensemble la prière avec les enfants dans ces familles où le père rentre tard ? Le travail professionnel, les activités associatives, ne permettent pas de vivre constamment l’un près de l’autre. Les femmes, elles-mêmes, de plus en plus insérées dans le monde du travail, trouvent des centres d’intérêt très prégnants hors du couple. L’amoureux qui part dans sa vie conjugale en se disant « on ne se quittera jamais » devra se rendre à l’évidence : la vie sépare autant qu’elle unit. Pourtant, cette belle unité à laquelle le couple aimant aspire est possible, dans la mesure où chacun reste « branché » sur l’autre.

Ainsi, au conseil municipal, monsieur n’oubliera pas qu’il est marié : « quel conseil ne manquerait pas de me donner ma femme en face du problème des SDF ? ». Il ne réagira pas seulement en son nom propre. Il aura une réaction duelle.

De même, madame, qui se rend seule à la messe du dimanche, ne perdra pas son temps à soupirer en regrettant l’absence de son mari : elle le portera dans sa prière, elle dira à Dieu ces mots que lui-même ne manquerait pas de prononcer s’il partageait sa foi.

Cette union des esprits transcende les séparations. Encore faut-il qu’il y ait dans le couple ces instants de communication qui permettent une osmose réciproque des conceptions, des aspirations, des attentes, des joies et des peines. Notre relation à Dieu n’est-elle pas étrangement semblable à cette relation de couple ? Elle n’a rien de fusionnel, et pourtant, n’est-elle pas riche et profonde ?


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.