menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Amour, couple et famille

Il n’y a pas que le physique qui compte ! Vraiment ?

Mis à jour le 01 mars 2021, Maita
Il n’y a pas que le physique qui compte ! Vraiment ?

À force de camper sur des exigences physiques ambitieuses, on risque de finir sa vie dans une solitude des plus malheureuses.

« Il n’y a pas que le physique » a-t-on souvent entendu dire. Pire, d’autres vont jusqu’à déclarer que « le physique ne compte pas ». Si vous avez bien remarqué, ceux qui disent cela, sont la plupart du temps ceux qui ne sont pas les plus agréables à regarder. Une manière pour eux de se consoler ? Sait-on jamais !

Pour ma part, la question de savoir si le physique compte, ne se pose même pas. Ainsi, pour moi, comme pour l’écrasante majorité des hommes, le physique d’une femme compte pour au moins 95%. Eh oui, et ceci n’est qu’un minima, je suis désolé mais c’est comme cela. Et pourquoi ? Ben je vais m’en expliquer.

Il n’y a peut-être pas que le physique, mais il y’a D’ABORD le physique ! En effet, sauf à ce qu’on soit aveugle, l’apparence physique est la première chose qu’on voit chez une personne. Alors, dire que le physique ne compte pas, ou n’a pas d’importance n’est rien d’autre qu’une vaste blague qui n’amuse que les édentés. La vérité, c’est que le physique est même le portail de notre maison intérieur qu’on nomme « personnalité », puisque quiconque veut nous connaitre de l’intérieur, doit obligatoirement nous avoir regardé de l’extérieur. J’admets toutefois qu’on puisse regarder ce portail sans s’y attarder, mais de là à prétendre qu’on peut l’ignorer, c’est se mentir à soi même.

La beauté intérieure renvoie aux qualités de la personne : drôle, sympathique, intelligent, et tout le tralala. Mais même si une personne n’a pas toutes ces vertus, il faut savoir que les dispositions comportementales peuvent être travaillées à dessein de les améliorer. Alors que le physique est immuable, c’est à dire qu’on ne peut le changer, sauf à recourir à la chirurgie esthétique qui convenons-en bien, n’est pas à la portée de tout le monde.

Aussi, sans pour autant qu’il s’agisse de le brandir comme faire-valoir, le fait de sortir avec une personne agréable à regarder, suscite d’une certaine manière l’admiration pour celui qui la choisit. On lui dira d’ailleurs qu’il a du goût, c’est un compliment qui n’est pas peu flatteur.

Par ailleurs, l’attrait physique est essentiel pour susciter le désir sexuel. Si vous n’aimez pas le physique de l’autre, cela risque de vous bloquer lors de vos passages à l’acte. L’amour ce n’est pas l’humanitaire, il ne faut pas se forcer à sortir avec quelqu’un qui ne vous plait pas physiquement. Et cela va dans les deux sens, c’est à dire le physique de l’autre ne t’attire pas, ou alors toi tu as un physique dont l’autre ne raffole pas.

Dans le premier cas, vous pourrez être tentés de lui faire des réflexions sur son physique, du genre : « hey Fred tu sais quoi, Je t’assure je suis ici, assise sur le lit; toi, t’es loin là-bas et pourtant, d’où je suis, je vois distinctement 4 de tes côtes. Le pire, c’est quand tu t’étires : c’est comme observer une radiographie du thorax. Je vois, genre, 8 côtes, d’un coup ! »

Dans le second cas, c’est vous qui risquez de vous prendre des remarques susceptibles de vous complexer davantage. Imaginez que vous soyez dans un parc, et qu’il vous propose de venir vous assoir sur ses genoux. Sur le coup vous allez vous dire « Wouaouh, chouette, trop romantique ! » Et genre, 5 minutes plus tard, il vous dit : « Là, il va falloir que tu te lèves. Je ne peux pas te porter longtemps. Tu pèses trop, j’ai mal aux genoux. D’ailleurs tu devrais penser à faire un régime ». C’est toute honteuse et mortifiée que vous allez gentiment vous lever.

Moralité de l’histoire : Il vaut mieux sortir avec quelqu’un qui vous plait physiquement malgré ses défauts, sinon, vous allez blesser celui là qui n’a rien demandé et qui avait déjà ce physique au moment où vous l’avez rencontré. Être avec quelqu’un et faire un blocage sur ses défauts physiques, fera que tôt ou tard il le sentira. Et ça peut créér, chez la personne, des complexes ou des blessures.

Pour le reste, si vous êtes une femme, vous aurez beau être gentille, instruite, attentionnée et tout ce que vous voulez, mais si vous êtes moche, ben j’ai le regret de vous faire savoir que vous êtes fichue, car les mecs ne se bousculeront pas à votre porte.

A l’inverse, un homme franchement laid a plus de chances de trouver chaussure à son pied qu’une femme scandaleusement moche. Car si pour les hommes, ce qui les attire d’abord chez la femme c’est sa beauté, et ben les femmes elles sont plus séduites par le charme de l’homme. Le charme, sans se confondre à la beauté, s’entend ici de tout ce qu’un homme peut dégager et qui soit détaché de ses traits de visage. Il s’agira par exemple du charisme, du regard, de la manière de parler, de la façon de s’habiller etc, et si en plus on a une bonne situation professionnelle et le porte-feuille qui va avec, on ne devrait pas avoir trop de soucis à se faire. Un mec moche avec argent, n’a pratiquement rien à envier à un mec beau sans argent. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai l’habitude de dire qu’un homme ne doit pas courir derrière une femme, il doit plutôt courir derrière l’argent, et ainsi les femmes vont courir derrière lui.

Il ne s’agit pas de ramener tout à l’apparence ou au superficiel. C’est vrai que tout le monde rêve de sortir avec quelqu’un de beau et gentil. Le beau renvoyant à la beauté physique, et le gentil renvoyant à la beauté intérieure. Non pas que les deux soient incompatibles, mais le fait est qu’on ne rencontre pas toujours ces deux qualités sur une même personne. C’est souvent soit l’un, soit l’autre. Or, les gentilles sont laides, les belles ne sont pas gentilles, les belles et gentilles sont lesbiennes, les belles gentilles et hétéro sont déjà casées, voila la réalité du marché (et cela vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes). L’offre sur un tel marché ne correspond donc pas toujours à nos demandes, mais pourtant il faut faire un choix, si on ne veut pas moisir de jachère et mourir célibataire. Alors, entre le beau qui très souvent est un parfait salaud, et le gentil dont le hic c’est son physique, il faut bien se décider non ?

A cela, je dis que tout dépend des priorités de chacun, et tout dépend également du type de relation envisagée. C’est clair que quand on recherche un plan cul, on s’en fout de la gentillesse de la personne, la plastique musculaire ou l’arsenal fessier suffisent amplement à nous satisfaire. Mais lorsqu’on envisage une relation sérieuse, susceptible de durer le plus longtemps possible, alors là on ne doit plus se contenter de l’emballage, il faut également s’intéresser à son contenu, c’est à dire à la personnalité de l’individu.

À force de camper sur des exigences physiques ambitieuses, on risque de finir sa vie dans une solitude des plus malheureuses.

Quoi qu’il en soit, c’est le physique qui nous fait entrer, mais c’est la personnalité qui nous fait rester.





Vous allez apprécier ceci !


▼ Lisez plus sur Amour, couple et famille

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire et S'épanour par Email.





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×