Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. L'amour rend-t-il vraiment heureux.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

L'amour rend-t-il vraiment heureux ?

17 octobre 2021, Seytoo
L'amour rend-t-il vraiment heureux ?

La vie n'est que relation, mais on a souvent avec les autres une relation de domination, de possession ou d'échange d'intérêts.

Pour la grande majorité des gens le plus grand bonheur, c'est d'aimer et d'être aimé. Pourtant, rares sont les personnes qui estiment connaître ce bonheur de manière durable. S'il y a cette soif d'amour en nous, nous sommes donc appelés à l'amour. En effet, Dieu dépose en chacun de nous un germe d'amour qu'il dépend de chacun de développer à travers ses différentes relations pour accéder au bonheur. Jésus est venu nous montrer ce qu'est une vraie relation d'amour, elle consiste à donner, se donner, et pardonner (c'est-à-dire donner et se donner par-delà tout mal), et ce, dans une gratuité absolue et sans aucune réserve. Le pardon fait donc partie intégrante du processus d'amour. Comme personne n'est parfait, moi le premier, on a continuellement besoin du pardon de Dieu, des autres, voire de soi-même, pour vivre en paix. On ne peut donc avoir le sens de l'amour que si l'on a le sens de la misère humaine et du pardon.

Ainsi, si on n'est pas heureux en amour, c'est qu'on s'y lance sans en connaître les lois. Et ce qu'on prend pour de l'amour, c'est souvent de la satisfaction personnelle dont l'autre est l'objet. En effet, souvent on aime l'autre parce qu'il ou elle répond à nos goûts, besoins et intérêts. Tant que la satisfaction mutuelle existe, on croit s'aimer, mais dès qu'il y a le moindre manquement, on ne se sent plus heureux et on aime moins l'autre. Et quand on trouve une meilleure satisfaction ailleurs, on croit que l'amour y est plus grand, on quitte donc le premier pour le deuxième, et ainsi de suite, on ne fait que d'aller d'un bonheur éphémère à l'autre. Entaché d'égoïsme, l'amour, qui est par nature gratuit, se corrompt et ne peut conduire au bonheur.

La vie n'est que relation, mais on a souvent avec les autres une relation de domination, de possession ou d'échange d'intérêts. Dans ce cas, les expressions prétendues d'amour ne servent qu'à soumettre, abuser ou manipuler les autres. Et si l'on y réfléchit bien, on n'est pas loin de la prostitution quand on fait un acte exprimant l'amour, sexuel ou non, sans aimer vraiment l'autre, car ainsi, à moins que ce ne soit par la force, c'est souvent pour obtenir de l'autre un certain intérêt. Alors, rien d'étonnant que ce semblant d'amour nous cause plus de malheur que de bonheur. C'est seulement quand on a une vraie relation d'amour mutuel avec quelqu'un qu'on connaîtra le vrai bonheur.
▼ Nous vous recommandons