ERROR: Could not able to execute .
person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Mon mari ne fait que travailler ! Que dois-je faire ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Mon mari ne fait que travailler ! Que dois-je faire ?

Amour, couple et famille

Ne confondez pas qualité et quantité. Peu de moments ensemble, mais de bons moments, c’est toujours mieux que de vivre collés et malheureux.

Mis à jour le 23 janvier 2021, Seytoo
Mon mari ne fait que travailler ! Que dois-je faire ?

Votre conjoint est atteint de la « travaillite aiguë » ? Son bureau est devenu sa résidence principale, vous ne comptez plus les heures qu’il passe, la tête dans ses dossiers, loin de vous. Vous en arrivez même à envisager la séparation. Un conseil : attendez avant de prendre des mesures radicales. Et posez-vous les bonnes questions, peut-être existe-t-il des solutions pour améliorer votre quotidien…

Ne pas se braquer, s'il travaille tant…

C’est avant tout pour vous deux et non pas contre vous, pour vous assurer un confort de vie plus que correct. Peut-être est-ce pour lui une manière de prouver qu’il assume pleinement son rôle de protecteur. Estimez-vous heureuse qu’il prenne sa vie (et la vôtre) en main !

C’est parce que c’est sa passion. Et si vous considérez que vivre à deux, c’est faire des concessions, respecter les désirs et besoins de l’autre, alors encouragez-le à se dépasser. Bien sûr, les concessions sont valables dans les deux sens. Concilier un travail très présent et des moments à deux reste possible. A lui de s’arranger et de vous donner la place qui vous revient dans son emploi du temps.

Ce n’est pas par choix. C’est parce que sa position le veut. Ce n’est pas un secret : dans la vie active, pour garder sa place, il faut batailler, et dans certains cas plus que d’autres ! Vous en demandez probablement trop… Evitez de le couvrir de reproches, il a déjà assez de choses à gérer !

Les solutions

La règle d’or : communiquez ! Sachez lui dire, sans vous transformer en furie, que vous avez besoin de lui, de sa présence au quotidien. Et pas seulement de 6h30 à 7h15 le matin et de 21h30 à 23h le soir, heure à laquelle il s’effondre, mort de fatigue, de son côté du lit. Vous vous inquiétez pour la pérennité de votre couple ? Dites-lui ! Le dévouement qu’il porte à son travail ne signifie pas forcément qu’il compense un manque ou une frustration, en d’autres mots : que quelque chose cloche entre vous.

Ne confondez pas qualité et quantité. Peu de moments ensemble, mais de bons moments, c’est toujours mieux que de vivre collés et malheureux. Et peut-être pouvez-vous essayer d’être présente, à votre manière, dans sa vie professionnelle. Rencontrez ses collègues, parlez du travail à la maison (au lieu d’en faire un sujet tabou). Faites-lui sentir que vous vous sentez concernée, que tout ce qui le touche vous touche aussi.

Jusque là, c’était votre hantise ! Le voir rentrer à 21h et sortir son ordinateur portable dès le pas de la porte franchi, vous donnait de l’urticaire. Tentez une autre approche au lieu de vous rendre malade ! Encouragez-le à travailler à la maison. Il rentrera plus tôt, et rien ne vous empêchera de vous coller à lui, en lisant un bouquin ou en regardant la télévision. Ce sera un moment de plus passé ensemble, dans le calme et l’intimité.

Mais quelle solution adopter pour les cas désespérés ? Il vous mène une vie d’enfer ? Pour le voir, vous devez prendre rendez-vous ? Il travaille même le dimanche ? Il refuse catégoriquement de sortir le soir car il est trop fatigué ? Il ne consacre pas de temps à ses enfants ? Dans ce cas-là, l’ultimatum « moi ou ton travail » semble de rigueur. Sachant qu’il se peut que votre drogué du travail de conjoint choisisse son gagne-pain… Mais c’est un risque à prendre. Et qui sait, sa dépendance maladive au travail cache peut-être autre chose. Ses heures sup’ ont peut-être un nom… Alors face à un cas d’école comme celui-là, il est tant de trouver un conseiller conjugal qui vous aidera dans votre décision de continuer cette vie d'enfer et de le quitter pour trouver le bonheur ailleurs.



Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.