Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Plus vous attendez, plus vous risquez de ne pas pouvoir fair.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

Plus vous attendez, plus vous risquez de ne pas pouvoir faire d’enfants !

20 octobre 2021, Seytoo
Plus vous attendez, plus vous risquez de ne pas pouvoir faire d’enfants !

N´attendez pas trop pour faire des enfants.

Evolution des mœurs, allongement de la durée des études… on décide aujourd'hui de faire des enfants de plus en plus tard. Attention quand même à ne pas trop attendre ! Les dernières études sur la fertilité des femmes montrent que dès 30 ans, la fécondité commence à ralentir.

La physiologie hormonale de la femme semble faite pour favoriser les grossesses relativement précoces. On savait déjà que la possibilité de procréer ne s'arrête pas brutalement à la ménopause, mais fait suite à un lent déclin. Cette baisse de la fertilité est sensible après 35 ans et surtout après 40 ans. Mais selon de récentes découvertes, elle pourrait même commencer beaucoup plus tôt : dès l'approche de la trentaine. C'est ce qu'ont constaté des médecins, après avoir suivi 782 couples, âgés de 19 à 40 ans pendant plusieurs mois. Les femmes devaient noter quotidiennement leur température matinale, pour déterminer la date d'ovulation, et préciser quand le couple avait eu des rapports sexuels. Les chercheurs ont pu recueillir ainsi des informations sur 5 860 cycles menstruels.

26 ans, l'âge fatidique !. La probabilité de grossesse, au cours d'un cycle, était de 50 % chez les femmes âgées de 19 à 26 ans, puis descendait à 40 % entre 27 et 34 ans et 30 % entre 35 et 39 ans. Un phénomène similaire semble se produire, à un moindre degré, chez l'homme, avec une baisse de la fertilité au-delà de 35 ans.

En revanche, la période de fertilité ne varie pas avec l'âge. Pratiquement tous les rapports suivis de grossesses ont eu lieu au cours d'une période de six jours autour de l'ovulation. Mais c'est pendant les deux jours qui précèdent l'ovulation que la probabilité de grossesse est la plus élevée quel que soit l'âge

Cette baisse de la fertilité, dont la cause précise reste à déterminer, est, évidemment très relative. Elle signifie seulement que les femmes de 30 ans devront plus souvent attendre quelques mois de plus pour être enceintes que celles de 20 ans.
▼ Nous vous recommandons