Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Que faut-il comprendre du respect au sein de votre couple.
×
menu
group
EN

Société
Afrique
Vidéos
Chroniques
Actualités

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

Que faut-il comprendre du respect au sein de votre couple ?

21 juillet 2021, Seytoo
Que faut-il comprendre du respect au sein de votre couple ?

Les souffrances infligées par ce genre d'attitude, pour le moins irrespectueuse, sont plus lourdes à porter que la séparation elle-même.

Dans la vie à deux, les manques de respect, petits ou grands, peuvent pourrir le quotidien et faire grandir amertume et rancœur. A l'inverse, c'est une foule de petits efforts pour mieux se respecter qui construisent une relation vraiment amoureuse. Paroles, projets, sentiments, sexualité... Demandez le programme !

« Depuis quelques semaines, il m'insultait facilement et pour rien. Les "ferme ta gueule", "connasse", "grosse nulle", "va te faire foutre"... se multipliaient et un peu plus tard, sans même une demande de pardon de sa part, il disait qu'il m'aimait. J'en ai eu marre de tout ça... je me suis résolue à ne plus accepter cette souffrance, et j'ai tout plaqué », nous raconte Alima.

Attention aux paroles qui tuent.

Alors pourquoi se lancer des insultes si ça ne veut rien dire ? Est-ce que je me calme vraiment en insultant l'autre ? Celui qui jette des mots violents à la figure de l'autre n'y prend souvent pas garde... jusqu'au jour où c'est à lui de les subir alors qu'il est moins en forme et que ces insultes viennent de la personne à laquelle il tient. Telles des flèches empoisonnées, ces paroles blessent au plus profond, même si nous ne voulons pas nous l'avouer. Celui ou celle qui les subit se sent de plus en plus dévalorisé, méprisé, rejeté...

Avant de lancer des paroles qui tuent, demandons-nous donc si nous aimerions les « encaisser » nous-mêmes. Savoir garder un langage respectueux est au contraire primordial pour entretenir un climat d'estime mutuelle et apprendre à communiquer avec douceur. Cela rejaillit positivement dans tous les échanges d'un couple.

Vie quotidienne : tenir compte de l'autre, tout simplement.

Le respect de l'autre se traduit aussi dans les mille et un détails et habitudes de la vie quotidienne. Aimeriez-vous que l'autre fouille dans vos affaires personnelles, emprunte vos vêtements (surtout celui auquel vous tenez) sans vous en demander l'autorisation, lise vos emails sur votre portable ou vos SMS sur votre mobile, utilise votre sac de voyage ou votre bécane sans les remettre à leur place ? Bref, mille situations qui vous « saturent » vite car elles vous laissent supposer que l'autre vous surveille ou, pire, qu'il vous considère comme quantité négligeable, même s'il (elle) dit vous aimer.

Le manque de respect, quel qu'il soit, « rabaisse » toujours l'autre et finit par détruire une relation. Respecter ne veut pas dire s'effacer et disparaître soi-même mais reconnaître que l'autre existe à la même place que nous. Est-ce que je sais demander son avis à l'autre avant de prendre une décision ? Est-ce que nous décidons ensemble de nos sorties ou de la façon de passer le week-end ? Ou est-ce que je me « sers » de l'autre pour mon propre confort ? Le respect mutuel permet d'être écouté(e) et reconnu(e) et de construire ensemble un monde où chacun peut exister. Apprenons à respecter ce que l'autre est dans sa nature, ses idées, ses origines, ses affaires... et à nous respecter nous-mêmes en nous valorisant dans cette attitude.

Rupture : un manque de respect fait souffrir davantage.

« Il y a presque 3 mois, explique Aissatou, il m'a quitté par téléphone, lâchement, avec une voix presque désinvolte, comme si je ne le concernais pas... et pour moi ça a été un grand choc ». « Du jour au lendemain il m'a dit : je te quitte, enchérit Kira ; il y a encore 3 semaines, il disait que j'étais la femme de sa vie et que j'étais une fille extraordinaire. Aujourd'hui, je n’ai aucune nouvelle, il ne m'a même pas envoyé un texto pour la nouvelle année ! Je suis en colère contre lui : cette attitude prouve qu'il ne valait pas la peine… »

Même si vous avez envie de vous éloigner, de cesser une relation... pourquoi le faire sans respect pour l'autre ? Le respect de l'autre passe par la façon dont on le traite, il révèle ce que vous êtes et ce que l'autre représente pour vous : vous vous dévalorisez en vous présentant comme un être épouvantable et vous dévalorisez l'autre en le traitant comme quantité négligeable.

Il y a toujours une solution, dans une situation délicate, pour que l'autre ne se sente pas traité comme moins que rien : « moi ça faisait 2 ans que j'étais avec cette fille, dit Brahim. Magnifique histoire, j'avais plein de projets en tête, je voulais faire ma vie et avoir des enfants avec elle... Tout s'est arrêté il y a 2 semaines, elle m'a envoyé un SMS pour me dire que c'était fini. J'ai l'impression que je ne relèverai jamais la tête... ».

Les souffrances infligées par ce genre d'attitude, pour le moins irrespectueuse, sont plus lourdes à porter que la séparation elle-même. Elles risquent d'entraîner l'autre à agir ensuite de même pour se venger et se soulager. Et chacun peut un jour en faire les frais ! Apprenons à rester dans le respect qui est toujours dû à l'autre, ne serait-ce que pour nous respecter nous-mêmes dans ce qui a été vécu ensemble.

La sexualité mérite le plus grand respect.

Parce que c'est le lieu où chacun se dévoile de la façon la plus intime, la sexualité humaine exige le plus grand respect. Il n'y a qu'à voir combien ceux qui ont subi des violences sexuelles ont du mal à se reconstruire. C'est pourquoi dans une relation amoureuse réciproque, mieux vaut respecter le rythme de l'autre, son désir profond, sa pudeur, sa fertilité... Ne pas « l'utiliser » comme un objet de plaisir, mais savoir l'attendre, avoir les gestes de tendresse adaptés à chaque étape peut exiger, parfois, certains renoncements. Mais vouloir à tout prix « bousculer » l'autre et l'acculer à une pression qui déstabilise n'est pas le respecter ni se respecter soi-même.

Tous ces petits efforts de respect réciproque n'ont l'air de rien, mais ils ouvrent un chemin qui peut conduire à un amour vrai et épanouissant pour l'un comme pour l'autre. Et cela nous évitera de penser un jour comme Astou : « A quoi ca sert d'aimer ? Pourquoi s'attacher aux gens et tout leur offrir puisqu'ils nous réduisent à rien ensuite... comme si on nous punissait d'avoir tout donné ! »

▼ Nous vous recommandons