person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - Anna et Assane au rendez-vous (La chronique d’Alima), par Alima - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Anna et Assane au rendez-vous (La chronique d’Alima)

Chronique

En ce qui me concerne c’était plus une question, qu’une affirmation. Et j’espérais que ce serait un oui. Mais il a tout simplement esquivé.

Publié le 12 mars 2020, Alima

Vers 20h et quelques... il est là mon coco. Je sais j’y vais un peu fort, mais vous ne pourrez comprendre.

- ASSANE : Je suis devant chez toi, si tu n’es pas là dans 5mn je m’en vais.

« ki nak histoire leu beug » (il aime les histoires lui aussi, mais je calcule pas).

- MOI : ok je suis prête.

Ça va encore jaser ici mais je m’en fous, « Anna guénatineu » (elle est encore dehors), lol. Je me suis habillée de façon à la fois classe et simple. Je rejoins Assane dans sa voiture.

- ASSANE : tout ça c’est pour moi ?

Ça veut dire qu’il aime ?

- MOI :…oui si on veut.

Nous avons discuté tout naturellement durant tout le trajet. J’avais l’impression de parler à une autre personne, et ça me rendait d’autant plus timide. Il a choisi un resto dans lequel je n’étais jamais allée, mais j’ai très bien aimé le décor, chic et jeune. Nous avons fait nos commandes. Nous discutions comme si nous nous connaissions depuis des années et c’était vraiment agréable.

- ASSANE : tu disais vouloir savoir pourquoi j’ai la conviction que t’essaies de me séduire ?
- MOI : oui, et je suis toute ouïe !!! lol...
- ASSANE : t’es sûre ?

Séducteur jusque dans le regard... hmmm !

- ASSANE : ton regard… ton sourire… tes gestes…

Ces paroles avaient l’effet d’une caresse, j’étais aux anges. Je buvais chacune de ses paroles… Anna réveille toi !

- MOI : hé bien détrompe toi ce n’était pas du tout le cas, toi plutôt c’est ce que t’essayais de faire en vain !

Il éclata d’un grand rire. Il se moque là ? Tchipp (j’aime, c’est ça en réalité).

- ASSANE : en vain ? Mais oui c’est ça !!! Ce n’était pas dans mes intentions, mais on dirait que ça a marché... lol.
- MOI : ce n’était pas dans mon intention non plus, mais ça a marché ? Lol...

En ce qui me concerne c’était plus une question, qu’une affirmation. Et j’espérais que ce serait un oui. Mais il a tout simplement esquivé.

- ASSANE : et ton mec, il t’a rappelé ?
- MOI : … c’est fini… nous ne sommes plus ensemble.
- ASSANE : désolé…
- MOI : ce n’était pas fait pour marcher, rien à voir avec toi…. Et… la fille avec qui t’étais ?
- ASSANE : pourquoi… vous pourriez en discuter un peu non ?

Il fait exprès de ne pas répondre ou quoi ? Je ne veux pas parler de MADOU« waay » !!! Il m’énerve « nak » !
- MOI : Pff... laisse tomber, tu ne veux toujours rien me dire à propos de ta copine ?
- ASSANE : Lol... non !

Il m’énerve, il m’énerve, il fait exprès de me laisser dans le doute. J’étais devenue silencieuse, la paille dans ma bouche je sirotais doucement mon jus de fruit « falléwoumako » tchipp !

- ASSANE : tu boudes, mdrrr !

J’étais toujours silencieuse.

- ASSANE : ne faut pas chérie !!!

Heu…qui voudrait bien me pincer…. s'il vous plait faites le. Mon cœur a fait un boum dans ma poitrine, j’ai eu envie de sauter au plafond. En plus il m’a prise tellement au dépourvu que j’ai failli avaler de travers. « CHERIE »... J’ai bien entendu dites ????

- ASSANE : tu me donne envie de te faire tourner en bourrique, j’aime bien quand tu boudes.

Cette fois je n’ai pas pu m’en empêcher, je me suis esclaffé.

- MOI : Mdrr... je ne peux pas croire que je suis en face du même gars que Sali m’avait présenté, ni celui du mec d’hier.
- ASSANE : Lol... pourquoi ?
- MOI : t’es cool, gentil, drôle…
- ASSANE : lol... je sais l’être des fois, mais c’est très rare.
- MOI : pourvu que ça dure…
- ASSANE : lol... profite en plutôt.

Bon tout ça ne m’intéresse pas en fin de compte, le gars il m’intéresse je l’ai en face de moi, je fais quoi ? J’avais les yeux baissés, timide… non plutôt hésitante je crois.

- MOI : hier…

Il plongeait ses yeux dans les miens, et ça ne me donnait pas envie de continuer. Mais ce n’est même pas moi ça toute timide devant un homme.

- MOI : hier…tu m’as dit que t’avais bien aimé mon baiser ?
- ASSANE : lol… Moi ? T’es sûre ?
- MOI : pfff... laisse tomber
- ASSANE : c’est pour moi cette réaction ?

« Layyy wor neu yalla ki daf may nap », (il essaie de m’intimider le gars) et ça marche en plus !!!

- MOI : c’est une habitude, excuse moi...
- ASSANE : Très mauvaise habitude, lol...

Cthipp cthip cthip (cette fois c’est juste dans ma tête)

- ASSANE : Disons, que je ne m’attendais pas à autant apprécier. Je ne m’attendais pas à ce que ça me fasse de l’effet, lol.

De l’effet ? « li nekh neu way » !!! (J’aime !!!)

- MOI : c’est vrai !!!

Ça m’a échappé, j’étais toute contente, j’avais les yeux qui brillaient de plaisir. Est-ce que ça va chez moi ?

Nous avons passé un agréable moment ensemble, les choses se dessinaient petit à petit j’étais partagée entre l’envie de précipiter les choses et celle d’écouter Cheikh pour une fois, y aller molo molo.

Sur la route du retour, mon téléphone sonne… un message de Cheikh. Sheuuut cette fois t’as choisis le mauvais moment, cthiip. Ce n’est pas parce que j’ai pensé à toi que tu dois te manifester, ish !
« Je suis désolé de m’être emporté tout à l’heure, juste que je ne veux pas que tu t’impliques trop vite »
Hey waay... mon Cheikh, mon frère, mon tout !!! C’est moi qui devrait être désolée, « rouss na sakh ». Je sais qu’il ne veut que mon bien. Bon, arrivée à la maison je l’appelle, mais là, j’ai d’autres préoccupations…

- ASSANE : qui c’était ?
- MOI : mon ami :-)
- ASSANE : masculin ou féminin ?
- MOI : loool quelle importance, un ami, c’est un ami. Et puis de quoi je me mêle.
- ASSANE : je m’en mêle, parce que je ne partage pas !

Hmmm… intéressant non ?

- MOI : et que ne partages tu pas ?

Vas y, vas y fait un effort mon beau t’y arrivera. Et là, Il gare la voiture, coupe le contact, il me regarde droit dans les yeux…

- ASSANE : toi.

Youpi... youpi... youpi... ! J’ai voulu sauter au plafond tellement j’étais contente, mais du calme…

- MOI : lol je t’appartiens ?

Et il m’attire vers lui,

- ASSANE : quand je veux quelque chose je le prends.

Et là…et là…ben je vous laisse imaginer la suite... lol.


Du même contributeur, Alima


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.