Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Comment se sent Anna après la dispute avec Cheikh ? (La chr.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club
Questions et réponses
Publier Question

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Chronique

Comment se sent Anna après la dispute avec Cheikh ? (La chronique d’Alima), par Alima

11 mars 2020, Alima

C’est le mot exact, je me sens comme une jeune fille de 15 ans à son premier RV. Je me sens très euphorique, déjà je m’étale sur le lit à penser à ce que je vais devoir porter.

Je l’ai entendu dire au revoir à papa

- PAPA : mais et Anna elle est où ?
-CHEIKH : je lui ai dit de ne pas bouger, elle a un peu mal à la tête…

C’est ça tu peux parler ! J’avais envie de pleurer. C’est la première fois que je me dispute avec Cheikh. Je n’ai rien compris c’est vrai qu’il est très protecteur, à mon encontre, mais c’est abusé non !

- PAPA : Anna !!!

Pffff...

- MOI : Pa , j’ai trop mal à la tête.
- PAPA : Anna !!!

Mieux vaut que j’y aille. Je me suis arrêté net devant le seuil de sa chambre.

- MOI : "Nam..."
- PAPA : Je peux savoir ce qui c’est passé, « sa lamigne bou reuy bi rek la done deg » (je t’entendais de ma chambre).
- MOI : c’est que Cheikh dès fois il se comporte pire que toi tu ne le ferais, « melni moy sama papa » (comme s’il était mon père)
- PAPA : je ne sais pas ce qui s’est vraiment passé, mais tu n’aurais pas dû le laisser partir ainsi. C’est la seule personne vraie que je te vois fréquenter. « Nékal nit Anna » (ressaisis toi)

Sheuuuuutt... lui aussi, quand il apprécie quelqu’un ça ne fait pas du tout mon affaire. A tout les coups c’est moi qui ai tord.

- MOI : « wa degnaleu » (d'accord)

Je suis retournée dans ma chambre, et cette fois je n’ai pas pu me retenir. J’ai pleuré, pleuré, j’avais mal, énormément mal. Cheikh, c’est mon frère, mon tout. C’est la première fois que je m’embrouille avec lui, et je ne supporte pas. Depuis que je le connais il a toujours été là pour moi. Il m’a toujours soutenu. Je sais qu’il ne veut que mon bien, mais là il a un peu exagéré aussi. Me voilà moi aussi trop fière pour m’excuser, de plus à bien y voir c’est à lui de s’excuser ! Et puis je m’en fous « way » ! Je ferais comme bon me semble. Je suis assez grande pour savoir ce que je veux. Ce que je veux, c’est Assane ! Je refuse de me prendre la tête avec cet incident là. Je sais c’est un peu égoïste, mais je sens que j’ai une chance d’être heureuse avec cet homme. Après ce baiser, hé oui encore ce baiser ; je ne compte pas du tout laisser passer cette chance, hors de question ! Je me décide à lui envoyer un texto... à Assane bien sûr, qui d’autre ? Ish... « Salut pourquoi as-tu dit que je faisais exprès de t’aguicher ? ».

Bon c’est vrai que ça m’avait un peu étonné, mais c’était plutôt pour créer une discussion ouvrir une porte quoi… Tous les moyens étaient bon, histoire de juste discuter avec lui, mieux le connaître et tout.

... Aucune, réponse !!!! Il m’énerve « nak », trop suffisant ce gars. Je regrette déjà ! A peu prés une heure de temps après, je reçois son appel, grrrrr... Je boudais un peu, mais j’étais super contente de recevoir cet appel. « May nékhal bat nak » (j’étais tout miel), c’est vraiment pas moi ça wow !

- MOI : allo
- ASSANE : Parce que ce n’est pas le cas ?

« Mouyene ki nit leu » (ça va chez lui) il m’a refroidit. On ne lui a pas appris à saluer ou quoi ?

- MOI : « fananougne dé » (faudrait me saluer, nous n’avons pas dormi ensemble)
- ASSANE : je sais que ce serait ton rêve, lol. Bonjour quand même.
- MOI : lol c’est mieux non, bonjour, bien dormi ?
- ASSANE : oui merci… des nouvelles de ton mec ?

Ohoooo... il aime casser l’ambiance lui aussi, pourquoi il me parle de Madou, parle moi plutôt de toi de notre baiser.... ish !

- MOI : oui dans la nuit il a rappelé pour venir me chercher, c’est confondu en excuse et tout.
- ASSANE : lol « sa wadji mo bakh rek »(il est comique ton gars)

J’aime bien son rire… Ce n’est pas de coutume de faire des avances à un homme ici, mais je m’en fous. C’est presque rien, en plus je lui tends juste une brèche… c’est plus fort que moi.

- MOI : tu ne m’a toujours pas répondu, pourquoi pense tu que je fais exprès de t’aguicher ?
- ASSANE : lol... t’as pas fini avec cette histoire alors ?
- MOI : heu… non je veux savoir.
- ASSANE : ok… qu’est ce que tu fais ce soir ?

« Héhéhéhé daraaaa » (rien de rien), même si j’avais un programme, j’allais tout décommander, lol.

- MOI : heu rien de spécial… pourquoi ?
- ASSANE : je passe te chercher vers 20h, et je te donnerais ta réponse.
- MOI : ok si c’est pour avoir ma réponse, lol.
- ASSANE : hooo... tu te la joues trop aussi, « dama kay bayi dé » (je risque de laisser tomber).

"Shiii eup na def"... (pas question)

- MOI : lol... qu’est ce que tu décides ?

Trop risqué je sais mais, je ne vais pas le supplier non plus « nak » !

- ASSANE : lol intéressant… bref on se voit ce soir à plus.

Heureuse !!!! C’est le mot exact, je me sens comme une jeune fille de 15 ans à son premier RV. Je me sens très euphorique, déjà je m’étale sur le lit à penser à ce que je vais devoir porter. Je sais qu’il aime la simplicité, pas trop de maquillage non plus (il n’aime pas hihihi)

Régalez-vous, avec l’idylle naissante entre Assane et Anna et non Cheikh : p
▼ Nous vous recommandons