menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Chronique

Entre bonheur, peur et aliénation. Le cri d’une célibataire endurcie (11)

Publié le 21 janvier 2021, Alima

J’ai fini par abandonner. Elle était au courant de toute la relation. Alors quand je lui ai dis que j’étais retourné avec Alph.

Dans mon lit, je ne pensais qu’à lui et je me suis endormie cette fois comme un bébé.

Au recommencement (lol) c’était tellement « nekh » ! Le lendemain, j’avais besoin de conseil… je ne savais pas vers qui me tourner, je voulais savoir si j’avais bien fait de retourner avec lui. J’en parle à une copine à moi, Soda, elle est gentille, simple… mais tout le problème avec elle, c’est que nous sommes trop différentes .On se dispute tout le temps parce qu’elle peut sortir avec trois mecs à la fois et ça je ne supporte pas. Je lui reproche la plupart du temps de ne pas savoir ce qu’elle veut vraiment. Je l’aime beaucoup mais elle aussi elle ne m’écoute presque jamais quand je lui parle de mes problèmes. Ça m’énervait parce que moi je me préoccupais tout le temps de ce qui lui arrivait. Sa mère m’appelait pour se plaindre d’elle et quand elle faisait des bêtises, j’étais tout le temps obligée de la couvrir. Il suffisait que j’ai besoin d’elle pour que madame soit trop occupé pour moi. Quand je lui avais parlé de la précédente rupture sa seule réponse a été « toi tu cherches le prince charmant, attend-le »… comme j’ai vu qu’elle en avait marre j’ai préféré me taire. Mais je n’avais pas trop le choix, il fallait que j’en parle.

- MOI : Soda je suis retourné avec ALPH….
- SODA : Pfff… moi je le savais, j’ai bien vu que t’étais amoureuse et je ne t’avais jamais vu comme ça.
- MOI : Sérieux je ne sais pas si j’ai bien fait, je sais juste que je ne pourrais pas vivre sans lui.
- SODA : Mais vas y fonce, peut être que c’était juste un test qu’il te faisait pour savoir quelle genre de fille t’étais. Parlons d’autre chose « way ah… »

Pfff ! J’abandonne elle n’essaie jamais de carrément m’écouter. Alors je décide d’en parler à celle qui peut-être me comprendra le mieux ; je me suis dis MARIANE, elle c’est ma sœur de cœur ! Je l’aime tellement. On se connaît depuis 15 années… nous étions inespérables puis elle est allé en France. C’est avec elle que j’ai compris la signification du proverbe « en amitié seul l’un est l’ami de l’autre ». Malgré la distance j’ai était là durant tous ces déboires. Je l’aime tellement je vous jure dés qu’il lui arrive quelque chose je peux le sentir ou qu’elle soit. Je vous jure la télépathie, elle existe. Mais j’ai l’impression qu’elle est devenu distante avec moi lorsque je lui demande ce qu’elle a, elle me dit « rien » toujours la même réponse. Alors que je sais que si quand je lui demandais t’a t’on dit quelque chose à mon sujet qui ne te plait pas, toujours la même réponse, « non »… j’ai fini par abandonner. Elle était au courant de toute la relation. Alors quand je lui ai dis que j’étais retourné avec ALPH.

- MARIANNE : Je suis passé par tout ça, mais c’est à toi de voir…

Elle n’a pas tenu à trop s’avancer mais j’avais compris que c’était une alerte.
- MOI : Mais dis moi, toi ce que tu en penses, je croyais qu’on avait dépassé le stade ou tu gardais ton opinion sur moi, pour toi.
- MARIANNE : En tout cas, c’est ton cœur c’est à toi de voir.

Je la comprenais un peu quand même parce qu’en matière de cœur… mais entre nous elle me connaissait assez bien pour savoir que je préférais la vérité à tout, quelle qu’elle soit. C’est là que je décide alors de n’en faire qu’à ma tête. Et là c’est monsieur mon chéri qui apparait !

- ALPH : Tu sais tu m’avais tellement manqué.

Et moi donc…

- MOI : Bébé je t'aime n’en doute jamais c’est juste que j’ai encore plus peur maintenant ! Et surtout de mes sentiments à moi…
- ALPH : Pourquoi cette peur ?

« Ey way »… pardonnez moi, j’ai toujours étais comme ça. Je n’ai jamais su faire semblant. Et je l’aimais tellement. Je ne suis pas du genre j’aime la personne je fais comme si je m’en foutais. Je t’aime je te le fais savoir !

- MOI : Parce que ce que je ressens est bien trop fort, plus fort que ce que j’aurais imaginé et je ne sais pas si je devrais.
- ALPH : Et tu regrettes ?
- MOI : Nooon… je ne regrette rien je te fais juste part de ce que je ressens rien d'autre ! Pourquoi cette question ?
- ALPH : J’avais juste peur que tu ne regrettes. L’effet que tu me fais me fait perdre la tête !

« Hii mane »… qu’est ce que j’ai encore fais, mdrrr !

- MOI : « Ay bébé balma » (pardonne moi), mais franchement arrêtes avec ça parce que tu me fais peur.
- ALPH : Lool, ok !
- MOI : Tu sais je t’aime juste comme tu es essaies juste de me comprendre et de faire des efforts.
- ALPH : Lol… je te jure que j’en fais… mais en vain.
- MOI : Mais alors tu ne serais pas malade, lol ?
- ALPH : Mdrr peut être…

Je l’aime tellement cet idiot ! On était redevenu le couple qu’on était, tellement amoureux et le pauvre faisait tellement d’effort que je le plaignais aussi. Puis d’un coup plus de nouvelle, de part mes infos je sais qu’il va bien, qu’il n’a aucun problème… mais moi je n’ai jamais aucune nouvelle ! Qu’est ce qui se passe je commence à me poser des questions encore. Qu’est ce qui se passe encore, j’étais tellement triste… pas d’appels, pas de texto rien !!

Je lui envoie un texto…

- MOI : Salut, je peux te poser une question ?
- ALPH : Vas-y…
- MOI : Qu’est ce que tu ressens pour moi ?
- ALPH : De l’amour...

C’est beau ! Mais était ce vrai ? Je ne comprends pas comment on peut être si naïve !

- MOI : Alors pourquoi agis tu de la sorte ?
- ALPH : J’étais occupé c’est tout…
- MOI : Ecoute t’arrêtes tes idioties…
- ALPH : C’est un ordre ? (rires)
- MOI : « Mané », t’arrêtes « lala wakh » (t’arrêtes je t’ai dis)
- ALPH : On dirait que je t’ai manqué, mdrr !
- MOI : Oui… et t’as intérêt à t’exécuter
- ALPH : Tu me manques… je t’aime

Il va me tuer ce gars là ! Il ne sait pas l’effet que ces paroles me font !

- MOI : Bébé moi aussi tu me manques. Je t’aime tellement !!

Je ne me rendais pas compte c’était des signes précurseur de ma descente aux enfers…. L’amour ça rend pire que bête ! Tu deviens aliénée, plus je rédige, plus mon comportement à cette période m’énerve !

Vous allez apprécier ceci !


commentRejoignez le Débat

▼ Rejoignez le Débat


Close



▼ Lisez plus sur Chronique

Alima

Les retrouvailles… encore ! Le cri d’une célibataire endurcie (20)

Alima

Pourquoi Alima a-t-il refusé de se marier, malgré tout ? Le cri d’une célibataire endurcie (19)

Alima

Diallo a-t-il pu profité d'Alima ? Le cri d’une célibataire endurcie (18)

Alima

Qu’a voulu faire Diallo d’Alima ? Le cri d’une célibataire endurcie (17)

Alima

Pourquoi cet homme tient-il tant à aider Alima ? Le cri d’une célibataire endurcie (16)

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire & S'épanour, par email !





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×