person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - L’amour impossible ! Le cri d’une célibataire endurcie (8), par Alima - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

L’amour impossible ! Le cri d’une célibataire endurcie (8)

Chronique

Le lendemain 9h je lui envoie un mail qu’il a surement dû lire à son bureau. Même pas cinq minutes après, il m’appelle.

Publié le 11 janvier 2021, Alima

Son baiser était doux…mais je ne pouvais pas ! J’avais beau essayé mais rien… c’était tellement différent de quand mon ALPH m’embrassait. Etait-ce parce qu’il m’a donné mon premier baiser ? Non c’est juste que c‘était différent et je ne saurais expliquer cela.

- ALPHA K : Pourquoi tu joues à la dure alors qu’avec ton baiser tu m’as montré combien tu étais douce !
- MOI : « Balma » (pardonne moi), je ne voudrais pas jouer avec tes sentiments, je ne saurais rien te promettre ALPHA K.
- ALPHA K : Je sais et j’accepte. Je te supplie juste de me donner une chance. Je voudrais même rencontrer tes parents, leur parler.

« Hiii… Ki nak » (celui là), c’est pas trop tôt ?

Nous avons passé des heures à discuter de la vie, de politique, de son boulot, du mien, etc. ALPHA K voulait tous savoir de moi, il savait m’écouter. Une chose que je ne faisais jamais avec mon ALPH. On était bien ensemble, on discutait, on riait tout le temps, on était comme deux enfants. Mais il ne savait pas m’écouter comme ALPHA K.

ALPHA K, il était là à me prodiguer des conseils, j’appréciais bien d’être avec lui. Je le regardais parler et je me disais « pourquoi est ce que je ne l’aime pas lui ». Il était mignon pas autant qu’ALPH certes, mais mignon. Et ce qui est sûr c’est que lorsqu’il apparait sur le petit écran, quelqu’un d’entre nous flanche (rires). Mais il manquait quelque chose…

Il se faisait tard je décide de rentrer, durant le trajet, chaque 5 mn monsieur m’appelle « t’es pas encore arrivé ».

- MOI : Non.
- ALPHA K : Fais attention STP, je te rappelle.

Encore cette nuit je n’arrivais pas à dormir je me sentais coupable. Coupable de sortir avec quelqu’un pour qui je n’éprouve rien, coupable vis à vis de mon ALPH. Mais bon sang pourquoi ? Après tout ce qu’il m’a fait ! Parce que c’est lui que j’aime tout bonnement et ce n’est pas honnête d’être avec quelqu’un et de penser à un autre même si la personne concernée est d’accord. Je ne peux pas faire ça ! Demain je l’appelle pour lui dire qu’on s’en arrête là.

Le lendemain 9h je lui envoie un mail qu’il a surement dû lire à son bureau. Même pas cinq minutes après, il m’appelle.

- ALPHA K : Mais qu’est ce que tu me racontes là ? Qu’est ce qui c’est passé entre temps ?
- MOI : Il ne s’est rien passé. C’est juste que si je fais ça je ne me sentirais pas en accord avec moi-même, alors…
- ALPHA K : Mais arrêtes ça, ne me fais pas ça !
- MOI : Ma conscience ne me permet pas d’être avec toi alors que j’en aime un autre. Ça ne serait pas juste…
- ALPHA K : Ecoute, j’accepte tout ce que tu me proposes. Je veux tout de toi mais ne me quitte pas
- MOI : Je te demande pardon mais je ne peux pas.
- ALPHA K : Accorde-moi juste une heure pour qu’on parle.
- MOI : Mais ça ne servirais à rien !
- ALPHA K : Mais tu me dois bien ça !

« Bilahi » (je le jure), j’avais tellement honte. Je ne savais plus quoi faire et j’avais très mal, pour l’avoir autant blessé mais je sentais que ça ne marcherais pas, je ne l’aimais pas !

- ALPHA K : S’il te plait Alima, je veux juste qu’on parle tous les deux !
- MOI : Mais de quoi va-t-on parler, puisque je ne vais pas changer d’avis.
- ALPHA K : « Wa nguir Yalla » (pour l’amour de DIEU)…

« Ay DIEU » (mon Dieu), qu’est que tu me fais ! Je ne supportais plus tout ça.

- MOI : Ok, ok ! Quand t’es libre, fais-moi signe.
- ALPHA K : Là tout de suite je quitte mon bureau, on se retrouve chez moi OK.
- MOI : Non, toi tu es le boss… moi je travaille pour des gens. Je fais d’abord ce que j’ai à faire et on aura qu’à se voir vers 16h !
- ALPHA K : Ok, tout ce que tu veux.

J’étais là je me disais… mais dans quoi je me suis encore fourré ? Je ne fais que des bêtises. Lui il m’aime, moi je ne l’aime pas… Je ne ressens même rien pour lui. Celui que j’aime, idiot qu’il est, il se fiche de moi. Franchement je ne peux pas lui faire ça, je ne peux pas l’utiliser pour noyer ma peine même s’il l’accepte.

Même pas une heure après… devinez qui j’aperçois sur le net… Il suffit que je le voie pour que mon cœur fasse un bon ! « Mane dina déééé » (je risque de mourir). On est resté amis mais je l’évite « nak ». Avec ça comment je peux me permettre d’entamer une autre relation.

- ALPH : Salut…
- MOI : Salut, quoi de neuf ?
- ALPH : « Yow » (toi)… parce que tu me manques.

« Hey way ! »… Qu’il arête ça avant que je ne fasse une crise cardiaque !

- MOI : Lol ! Ça ne risque pas non !
- ALPH : Pourquoi ?
- MOI : Je le sais c’est tout… Faut que je te laisse je suis un peu occupée ciao bonne journée.

« Daw ci ba may am tank », (je me suis enfuie… Oui je reconnais)….



Du même contributeur, Alima


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.