person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - La force de l'amour (2), par Nabou - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

La force de l'amour (2)

Chronique

Il pénétra dans la vaste cuisine d’où l’on avait une magnifique vue sur l’arrière-cour. Sa mère s’y trouvait en compagnie du cuisinier qui lui apportait son aide pour confectionner une de ses recettes dont elle seule avait le secret.

Publié le 22 avril 2020, Nabou

Plongé à nouveau dans ses pensées, Karim tendit machinalement la main vers la télécommande et alluma son poste téléviseur plasma. Son regard se riva sur l’écran, mais il ne voyait pas vraiment les images qui défilaient.

D’ordinaire, il lui aurait suffit d’appeler une de ses nombreuses copines qui serait accourue pour lui distraire et tuer son vague à l’âme. Mais aujourd’hui, rien que cette idée le dégoûté.

Son portable sonna à nouveau et le tira de ses pensées. Il ne se donna pas la peine de regarder l’écran pour voir le nom de la personne qui tentait de le joindre. Pour lui, cela ne pouvait être encore que Sira qui venait le relancer.

Il se changea, enfila un maillot de bain, passa une serviette sur son cou et sortit sur le balcon. Il gagna l’escalier en colimaçon qu’il dévala en un clin d’œil, comme pour fuir la sonnerie de son téléphone qui retentissait toujours TCHIPPPPP. Il traversa le jardin fleuri et arriva à la piscine. Il posa sa serviette sur une chaise longue et plongea immédiatement dans l’eau froide. C’était un excellent nageur « ndokh rek la meune tchip ». En quelques puissantes brasses, il parcourut la piscine dans toute la longueur. Quand quelques minutes après, Karim aperçut le boy venant vers lui avec le portatif du téléphone fixe, il fronça méchamment les sourcils.
- « nékouma fi » Je suis là pour personne ! lancça t-il.

Moussa s’arrêta court, ne sachant qu’elle attitude adopter.

- « Soda sa mague bi la… néna dafla sokhla » C’est votre grande sœur Soda…Elle dit que c’est important, balbutia-t-il.
- O.K ! dit Karim en sortant de la piscine.

Il prit sa serviette, s’essuya les mains et s’étendit sur un transat avant de prendre le téléphone.

- Allô ! fit-il d’une voix pas très enthousiaste.
- Dis donc, Rimka ! on ne peut pas dire que ton accueil soit des plus chaleureux ! Tout va bien ?
- Oui, tout va bien, j’ai un peu le cafard ces derniers temps.
- ça tombe bien, tu accompagneras Aly au Parc d’attraction et cela te permettre de te détendre.
- Ecoute, frangine, je n’avais pas prévu de sortir ce week-end « wouyouma, rak, beuguouma guène fène si week bi ».
- Je te comprends, mais je n’ai absolument personne d’autre sous la main. Moctar est en mission et je dois impérativement me rendre au mariage d’une collègue et amie…. « hamena lolou, wanté guissouma kénéne koudoul yaw fimou tollou ni. Moctar daffa dème mission té dama wara dème mariage bène kharite bouma bokal liguèye ».

Karim ne répondit pas immédiatement. Il affectionnait beaucoup la compagnie de son neveu, avec qui il faisait du footing le matin, quand celui-ci passait les week-ends ou les vacances chez sa mamie. Mais ces derniers temps il développait son esprit casanier, et avait tendance à se mettre au vert dans le splendide triplex familial.

Il était toujours à ses interrogations intérieures quand la voix de sa sœur retentit encore au téléphone :
- Aly y tient beaucoup, c’est une sortie organisée par son école. Allez, ne dis pas non, petit frère ! S’il te plaît, relança Soda d’une toute petite voix timide qui fit sourire Karim.

Sa sœur avait le cœur sur la main. Il n’allait pas lui refuser un service parce qu’il était mélancolique. Et qui sait ? Peut-être que cette sortie dissiperait un tant soit peu les nuages de sa tristesse.

- D’accord, je serai chez toi dans une trentaine de minutes, accepta-t-il « waw, magui gneuw sa keur si kanam ».
- Merci, Rimka, tu m’ôtes vraiment une épine du pied ! « dieureudieuf, Rimka téguil guama sokhla bou reuye » s’exclama gaiement Soda. Aly est déjà prêt, quand tu arriveras, je serai certainement partie (Aly quand il s’agit de sortir il est toujours le premier à être prêt LOL daffa beugue guène khalé bi). Embrasse maman pour moi ! reprit Soda avant de raccrocher.

Karim remit le téléphone au domestique puis il se leva. Il posa sa serviette sur son cou et regagna sa chambre. Dix minutes après, il redescendit, vêtu d’un jean noir très ample avec un tee-shirt blanc qui prenait son large torse et ses bras musclé (thiof de luxe way LOL). Il porta des chaussures de sport noires à talon épais. Au poignet droit, sa « Raymond Weil » de grande valeur que sa mère lui avait offerte pour ses vingT-cinq ans. Il avait un charme époustouflant, et rappelait un dandy partant à la recherche de conquêtes féminines « c’est un grand dragueur tchippp ».

Il pénétra dans la vaste cuisine d’où l’on avait une magnifique vue sur l’arrière-cour. Sa mère s’y trouvait en compagnie du cuisinier qui lui apportait son aide pour confectionner une de ses recettes dont elle seule avait le secret.

- « yaye, magui dème keur Soda, dieuli Aly dagnouy dème parc.Moguilay foone » Maman, je pars chez Soda, j’accompagne Aly au parc d’attraction. Elle t’embrasse.
- Elle est gentille, ta sœur. Tu seras de retour avant vingt heures ? Tu seras un chou de passer à la Brioche dorée acheter le pain pour le dîner. Soda aurait pu s’en charger, mais elle restera tard chez Daba.
- D’accord, je m’en occuperai, fit Karim en quittant sa mère.

De la cuisine, il gagna le garage et s’installa au volant de sa Golf. En mettant le contact, il éprouva étrangement une joie singulière, comme si passer l’après-midi dehors avec son neveu, lui ferait non seulement du bien, mais lui réservait une agréable surprise. Il avait hâte d’être au parc. Il se dit que le trajet aurait été moins long si la construction du troisième pont devant relier à l’ancienne Piste était faite. Heureusement, le samedi, la circulation était assez fluide.


Du même contributeur, Nabou


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.