person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - La vie tourmentée de Aicha (14), par Ladyba - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

La vie tourmentée de Aicha (14)

Chronique

Les oncles maternels de Thier avaient appelé Papa Camara et avait pris rendez vous avec lui. On était un jeudi en Janvier et il leur accorda la main de Aicha et célébra le mariage de suite.

Publié le 03 avril 2020, Ladyba

Après ce terrible incident, Thier et Aicha étaient en pleine discussion chez la maman de Aicha.

-Thierno: bon tu veux qu'on se marie quand.
-Aicha: hein?
-Thierno: quoi hein? Tu ne veux pas m'épouser
-Aicha: non mais il n'y a plus de bébé et je me disais t'étais pas obligé de m'épouser.
-Thierno: Aicha tu penses sérieusement que je voulais t'épouser juste parce que t'étais enceinte.
-Aicha: bon je sais pas.
-Thierno: je t'aime et je veux faire ma vie avec toi je ne veux pas que ce qui nous était arrivé arrive encore. je ne pourrais même pas me retenir d'ailleurs lol. Donc je te demande quand veux tu qu'on se marie?
-Aicha: quand tu veux bébé, je suis heureuse je t'aime trop
-Thierno: bon j'envoie mes oncles chez ton père.
-Aicha; je t'ai pas dit il m a appelé hier.
-Thierno: c'est super , ça me gênait un peu que je sois la cause de tout cela
-Aicha: après la pluie , le beau temps
-Thierno:oui et ne doute jamais de mon amour. Ok ?
-Aïcha : ok

Les oncles maternels de Thier avaient appelé papa camara et avait pris rendez vous avec lui. On était un jeudi en Janvier et il leur accorda la main de Aicha et célébra le mariage de suite. Aicha reçut un appel de Thier qui venait de sortir de son bureau :

-Thierno: bonsoir mme sall
-Aicha: bonsoir mr sall
-Thierno: suis heureux que tu sois officiellement ma femme
-Aicha: hein?
-Thierno: ton père s'est de suite débarrassé de toi. Il a célébré le mariage avec l’imam du quartier de suite déh
-Aicha: ah ouais personne ne m’a appelé oh suis contente
-Thierno: bon prépare toi je passe te prendre
-Aicha: on va ou?
-Thierno: J’ai pris mon vendredi on va en week end a Saly
-Aicha: thier on attend un peu stp maman n'est mm pas encore au courant
-Thierno: mo yow tes malade J’arrive ! Je passe chez moi prendre quelques habits après je viens te prendre
-Aicha: mais bébé
-Thierno: tu penses vraiment que je vais te laisser cette nuit toute seule? "Yow nitt ngua?"
-Aicha: pffff bon ok je parle à maman et je t'attend
Thierno : voilà femme.
-Aicha: ça commence bien
-Thierno: hey je t'aime
-Aicha: je t'aime aussi
-Thierno: allez bises à toute

Il vint le chercher un peu plus tard et la maman de aicha les felicita. Elle aurait souhaiter que Thier laisse aicha un petit peu mais vous connaissez la capacité de persuassion de Thier. Ils passerent le meilleur moment de leur vie sur la petite côte, ils étaient enfin heureux

Thier avait pu avoir un poste dans une grande société de la place, il put louer un petit appartement pour Aïcha et lui . Et ils y emenagèrent un mois apres le mariage. Aïcha s’occupait de son mari et ne ménageait aucun effort pour le satisfaire, avec tous ces problèmes, elle avait négligé ses études et devait reprendre sa 4 eme année de medecine pour une 2eme fois. Mais depuis la fausse couche, elle n’était pas tres motivés et elle restait toute la journée à ne rien faire à part réfléchir à ce que Thier voudrait manger ou à comment le rendre encore plus heureux. Ce jour la Thier vint manger à Midi :

-Aicha : "wa bb teyye lou khew ba ngua gneuw midi ?"
-Thierno : javais envie de te serrer dans mes bras.
-Aicha : loool nimporte quoi tu ne pouvais pas attendre 18h ? Wala tu me l'aurais dit je serais venu en ville on aurait mangé ensemble.
-Thierno : mais en ville je n’aurais pas pu te faire ça.

Et il l’embrassa, ils continuérent dans la chambre. Ils s’entendaient sur tous les plans et sur ce côté également. Thier lui avait appris beaucoup de choses et Aicha s’améliorait de plus en plus ce qui bien sûr rendait Thier fou d’elle chaque jour.

-Aïcha : bé tu vas être en retard deh bientôt 14h
-Thierno : je vais pas travailler cet aprem, je t’ammene quelque part.
-Aicha : hun où ça ?
-Thierno : tu verras, allez va te preparer.

Dans la voiture, Thiers se dirigea vers la fac. Il trouva une place et lui demanda de descendre.

-Aicha : wa on fait quoi ici ?
-Thier : suis moi rekk ?

Ils arrivaient devant la bibliotheque.

-Thierno : Tu te rappelles c’est ici que j’ai vraiment su que tu étais la femme que j’attendai.
-Aicha : oui lol
-Thierno : et pourquoi tu n’y vas plus ? tu avais des rêves aicha, tu étais brillante. Pourquoi veux tu juste être une femme au foyer maintenant ? tu veux sauver des gens, des enfants, etc…. et je sais qu’à cause de moi tu as traversé pleines d’épreuves et tu me rends vraiment heureux mais je le serais encore plus quand tu reprendras tes cours ?
-Aicha : mais suis heureuse comme ca Thier ? j’aime te faire plaisir et m’occuper de toi.
-Thierno : oui je sais et tu le fais tres bien mais jai vraiment envie que tu reprennes tes etudes. Une des raisons pour laquelle je tai toujours admiré c’est que tu as toujours été sérieuse et studieuse. Ne gache pas ca s'il te plaît bébé.
-Aïcha : ok
-Thierno : ok ? on va au secretariat de la fac de medecine alors ?
-Aicha : oui gnou demm.
-Thierno : voilà tu menleves un poids.
-Aicha : lol mais ca va me prendre tout mon temps c’est pas facile
-Thierno : tinquiete on sen sort toujours tous les deux.
-Aicha : ok

La rentrée etait prevue fin octobre, et on était au mois de Juillet ( 7 mois apres leur mariage ). Ils étaient dans leur salon entrain de discuter.

-Aïcha : Wa bb "yenne" pourquoi vous me détestez?
-Thierno: moi te détester "moukk ssi adouna. yaye sama khol"
-Aicha: ta famille la "wakh"
-Thierno:"Lou gnou deff?"
-Aicha: j'ai une copine qui a été tagguée sur face sur une photo de ta cousine Marietou
-Thierno: ah ouais ???
-Aicha: oui et c'était le jour de son mariage. Même toi tu ne m'as pas dit qu'elle se mariait mais bon je suppose c'est parce que ta famille ne voulait pas que je vienne mais t'aurais pu me le dire "dé, bama sagnnsé téral lenne nakk." S'il te plaît essaie d'arranger les choses avec ta famille, moi je fais vraiment tout pour, même si en retour elle ne m'aime toujours pas. pourquoi d'ailleurs ta famille ne m'aime pas?
-Thierno:
-Aicha: Thier je te parle?
-Thierno: ….


Du même contributeur, Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Seytoo
Life
Seytoo
Africa
Seytoo
TV
Seytoo
News
Seytoo
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.