person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - La vie tourmentée de Aicha (20), par Ladyba - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

La vie tourmentée de Aicha (20)

Chronique

Toutes les deux semaines, elle restait à l'hôpital 1a journée. Thier essayait d'être avec elle le plus souvent, mais ce n'était pas évident avec son travail sinon c'était Momo, son papa, sa sœur ou les 2 mamans de Aicha qui passaient la journée avec elle.

Publié le 09 avril 2020, Ladyba

La vie reprit son cours et les deux tourtereaux étaient plus heureux que jamais , la 1ère séance de chimio approchait et Aïcha n’avait toujours pas parlé de sa maladie à sa famille, ce que Thier lui reprochait :
Thierno : bb je sais que c’est difficile mais il faut qu’on informe la famille de notre maladie

Aicha était émue que Thier ait dit « notre maladie» : je sais, jai peur et je ne veux pas qu’ils s’inquiètent

Thierno : oui mais on a besoin d’eux tous pour lutter, on leur demande de venir ici demain et on leur dira ensemble ?
Aicha : noooonn je préfère leur dire par telephone, je ne veux pas les voir abbattus
Thierno : ok on les appelle alors fit thier, alors qu’il prenait le telephone pour appeler
Aicha : attends un peu
Thierno : tu vas faire ta chimio dans deux jours, tu es sous ma responsabilite mais tes parents doivent le savoir je ne peux pas te laisser commencer le traitement sans leur dire. on commence par ta maman ok ? ne tinquiete pas je suis la à côté de toi et si tu n’as pas asssez de courage je leur dirai
Aicha : ok

Elle avait appelé sa mère et son père et leur avait expliqué sa maladie. Ils étaient tous les deux choqués et l'encouragèrent à être forte comme elle l'a toujours été . Thier avait aussi appelé sa mère qui avait été très confuse et un peu gênée aussi, elle leur promit son soutien .

Il était près de 21h quand on sonna à leur porte , Thier ouvrit et fut surpris de voir toute la famille de Aicha son père, Momo, lala et la belle maman il y’avait également la maman de Aicha qu'ils étaient allé chercher après le coup de fil de Aicha . Ils le saluèrent et trouvèrent Aicha qui était toujours dans le salon alors la bien sûr comme d'habitude hein elle pleura en les voyant tous .
Momo à Thier: grand manne khamna tu as un budget mensuel de mouchoir
Thierno: loool non Aicha kegne mo dakka dioyye ssi adouna bi. Cartons mouchoirs layye dieunde je t'assure

Ils s'inquiètaient tous pour le traitement et Thier tenta de les rassurer et leur expliqua que ça avait été découvert à temps donc tout se passera bien . Pour la 1ère séance Thier serait avec elle mais il ignorait s'il pourrait se libérer à chaque fois il avait un nouveau chef pas commode du tout mais toute la famille était d'accord pour se relayer toutes les 2 semaines et rester avec elle à l'hôpital. Ils discutèrent encore un bon bout de temps c'était un mercredi soir et la chimio devait commencer le vendredi. Ils les accompagnèrent à leur voiture et le papa de Aicha pris Thier un peu à part en lui disant:

Papa camara: mon fils je voudrais m'excuser pour ce qui s'est passé , je tiens à te remercier aussi pour avoir toujours été la pour ma fille. Je vois que tu l'aimes et je suis soulagé de la savoir avec toi. Tu es un homme bien
Thier: non papa c'est moi qui avait fauté, c'est à moi de vous demander pardon. J'aime Aicha plus que tout et ne vous inquiétez pas je prendrai soin d'elle et on combattra cette maladie .

Aicha avait aperçu son papa et thiers se parlaient et elle était heureuse de les voir se donner la main . Ils la quittèrent avec des embrassades et beaucoup de prières .

Au moment de se coucher, Aicha se rappela que son père lui avait donné une enveloppe qu'elle avait laissée sur la table du salon. Elle partit l'ouvrir et y vit un chèque avec un gros montant qui couvrirait largement ses frais avec une note " soigne toi bien ma princesse , je t'aime plus que tout . Papa " elle fut contente et soulagée, ils avaient parlé des frais avec Thier et il avait prévu de vendre sa voiture, il disait qu'elle était sa femme et qu'il se devait de s'occuper d'elle mais elle savait bien qu'avec un seul salaire ce ne sera pas facile.

Le traitement dura plusieurs mois . Toutes les 2 semaines, elle restait à l'hôpital 1a journée . Thier essayait d'être avec elle le plus souvent, mais ce n'était pas évident avec son travail sinon c'était Momo , son papa , sa soeur ou les 2 mamans de Aicha qui passaient la journée avec elle.
Les 2 à 3 jours qui suivaient la chimio étaient intenses, elle faisait les chimio le vendredi et thier restait avec elle les week end. Mais c'était un lourd traitement et elle était fatiguée a cause des effets secondaires .

Thierno: bb stp mange il te faut des forces , je t'en supplie lui dit Thier alors qu'il lui donnait son assiette C'était au lendemain de la 3ème chimio et Aicha ne pouvait rien avaler.

Aicha: j'ai vraiment pas d'appétit , en plus tu sais très bien que je vais avoir des nausées ensuite
Thierno: oui mais il te faut des forces
Aicha; bb je ne veux pas mourir
Thierno : tu ne mourras pas . Tu vas guérir et dans quelques années ce sera que des souvenirs
Aicha: je voulais au moins avoir des enfants avec toi
Thierno: on en aura, je t'ai promis qu'on en aura et tu verras aussi tes petits enfants inchallah.

Thier lui caressait le visage et lui prit la tête afin de lui faire un bisou sur le front, en lui disant : ça va aller je te promet . En retirant sa main de sa tête, il avait des cheveux sur la main et il fondit en larmes. Aicha savait que ça aller bientôt arriver et c'est elle même qui tenta de consoler Thier :
Aicha: bb on savait que ça allait arriver. Tu es mon socle , ne pleure pas sinon je n'aurai pas la force de me battre

Thierno: désolé mais c'est tellement difficile de te voir comme ça. Et je m'en veux tellement
Aicha : mais c'est pas ta faute
Thierno: si, je t'ai tellement stressé que tu as développé cette fichue maladie
Aicha: non non. Tu sais si tu n'avais pas été la j'aurais abandonné depuis longtemps et j'aurai laisse la maladie m'avoir. Mais tu prends tellement soin de moi, et parfois j'ai aucune envie de me lever le matin mais ton baiser du matin me redonne de la force. Alors oui tu m'as fait mal mais c'est du passé maintenant . J'en suis à un point où je relativise tout néné touti . L'essentiel c'est l'amour et la famille, quand je vois comment vous m'aimez, comment vous tous prenez soin de moi ça me donne du courage et ça me rend heureuse. Cette maladie n'est qu'une épreuve de plus . Tu es mon ange bébé , si je ne t'avais pas connu j'aurai eu cette maladie je serai morte depuis longtemps . Mais mon amour pour toi est énorme et je vois le tien aussi et tu me donnes de la force pour vivre
Thierno: je t'aime chérie je t'aime et tu es tout pour moi . Je ne veux pas te perdre stp me lâche pas
Aicha: lâcher? Khalatooumako konne deyye facile , ba ngua indi fi une autre femme . Je viens de me débarrasser de Marietou je vais pas laisser une autre venir de moooo!!! Non suis forte .
Thierno:hahahahha c'est vrai que tu es forte; jamais il n'y aura plus jamais une autre femme à part toi. Tu te rappelles notre 1ère altercation à la plage looool
Aicha: non jour bobou tu m'as tellement énervé , non je te détestais comme pas possible
Thierno: loool non tu m'aimais c'est juste tu ne voulais pas te l'avouer .
Aicha: mais qui aurait pu imaginer qu'on en serait la teyye?
Thierno: personne mais c'est notre histoire d'amour. Notre belle histoire d'amour.


Du même contributeur, Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.