person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - La vie tourmentée de Aicha (21), par Ladyba - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

La vie tourmentée de Aicha (21)

Chronique

Quelques temps plus tard, la chimiothérapie était terminée et il fallait de suite passer à l’étape suivante la chirurgie.

Publié le 11 avril 2020, Ladyba

Un jour de chimio, Aïcha était accompagnée par Momo et Thier quand ils croisèrent Safy , à l'entrée de l'hôpital , elle semblait perdue.

Momo la reconnut en 1er: Safy ça va?
Safy: ah Momo je ne t'avais même pas reconnu oui ça va. Bonjour Aicha , bonjour MR
Aicha: salut Safy ça n'a pas l'air d'aller ba diamm? Tu fais quoi ici?
Safy: J’ai rendez vous avec mon médecin
Aicha: ah t'es malade ? ba c pas grave?
Safy: non c'est ma psy j'ai tenté de me suicider il y'a quelques mois et je suis une thérapie
Tous les trois ensembles: quoi?
Momo la fixait il semblait être très surpris.
Et là Aicha comme une furie se déchaîna : suicider? Et tu le dis comme ça comme si c'était normal? Tu m'as vu Safy? Regarde moi bien, il n y’a pas quelque chose de changer en moi
Safy: qu'est ce que tu as? C'est vrai que tu as changé.
Aicha: attend regarde dit elle en enlevant le foulard sur sa tête, je n'ai même plus assez de cheveux pour faire un tissage? Tu sais c'est dû à quoi? Chimiothérapie?
Momo et Thier tentèrent de la calmer
Aicha: laissez moi wayye laissez moi rekk j'essaie d'expliquer à Safy qui ne veut plus vivre ce qui m'est arrivé. J'ai un cancer du sein et je suis entrain de me soigner . Donc pour le moment, en attendant l’operation, je viens ici toutes les 2 semaines pendant une journée pour faire ma chimio dont les effets secondaires sont juste atroces. Tu crois qu'il y'a pire que ça? Et ce n'est pas que cela hein j'ai aussi fait une fausse couche ? Et sans oublier d'autres souffrances qui sont des détails maintenant pour moi. Ne me regarde pas comme si tu étais choquée. Et tu voulais te suicider pourquoi d'ailleurs?
Thiers: bb on va être en retard, lui fit thier en la tirant par la main
Aicha: Je t’écoute Safy pourquoi? Tu as le sida?
Safy: astafourlah!
Aicha: mo dangua raggall yallah yow?
Safy: c'est Jules il s'est marié avec une autre en plus une copine à moi.
Aicha: ah donc c'est pour eux que tu as voulu mourir? Et si tu étais morte tu penses que ça aurait changé quelque chose dans leur vie? Non je t'assure souma roussoulwone dara j'allais bien te tabasser, thérapie? Ces choses de blancs la il faut que quelqu'un te corrige avec une chicotte. Tu sais les 2 seules choses à demander à dieu c'est quoi: longue vie et santé. Tout le reste après chaque personne doit pouvoir le gérer et non être lâche et se suicider
Safy: aahhh Aicha changer ngua de

Et la Thier éclata de rire avec tout ce qu'aicha lui avait dit elle n'avait trouvé que ça comme réponse. Aicha lui répondit par un tchippattou et avança vers l'hôpital suivie par thier et Momo .

Thier: wa b changer ngua de
Aicha: loool elle m’a énervé wayye. Momo désolé vu comment tu la regardais tu l'aimes encore . Mais il fallait que je la secoue c'est pour son bien. La vie est faite de barrières et on les franchit une par une et dieu nous aidera ainsi c'est trop facile de se tuer .Il faut se battre et ne jamais laisser tomber. C'est valable pour toi aussi
Momo: oui chef
Thier: suis fière de toi tu sais, je ne sais pas où tu puises toute cette force
Momo : moi aussi , je t’ai toujours dit que tu etais un modèle pour moi et quand je vois tout ce que tu traverses je suis juste scotché par autant de force.
Thier etait entrain de chercher dans sa poche quelque chose et tendit a Aïcha un paquet de mouchoir.
Aïcha : looool bebe bayima , bayina dioyye legui
Thierno : lool en même temps je me demande si tu as encore des larmes
Momo : mdrrrr

Et ils se dirigèrent tous vers le service oncologie de l’hôpital.

Quelques temps plus tard, la chimiothérapie était terminée et il fallait de suite passer à l’étape suivante la chirurgie.

Le jour tant attendu était arrivé et Aïcha était restée en salle d’operations pendant des heures. Toute la famille patientait dans la salle d’attente, il y avait même la maman de Thier.

Le médecin vint les voir apres l’opération et se dirigea vers Thier :

Docteur: mr sall?
Thierno: oui
Docteur : l’opération s’est bien passée nous avons bien extrait la tumeur mais votre femme ne s’est pas réveillée, elle est dans le coma actuellement ce sont des choses qui peuvent arriver après une opération aussi lourde
Thierno se laissa tomber sur sa chaise et prit sa tête entre ses mains , les mamans commencèrent à pleurer .
Docteur : Priez pour elle, les prochaines 48 heures seront décisives.

Dans la tête de thierno: oh non non , pas elle mon dieu pas elle, s'il te plait prend moi si tu veux mais pas elle. Je l'ai fait souffrir au moment où elle méritait le plus d'être heureuse. Je l'ai presque abandonné. Laisse lui la vie elle mérite de connaître le bonheur et je n’arriverai jamais à vivre sans elle. Perdu dans ses réflexions, il n’ecoutait même plus le medecin.

A un moment il sentit Momo lui donner une tape en lui disant qu’ils pouvaient aller voir Aïcha dans sa chambre. Ils y allèrent par 2 puisqu’ils étaient trop nombreux , Thier resta dans la salle d’attente , il ne pouvait pas voir aicha pour le moment c’était au dessus de ses forces. Il laissa toute la famille y aller d’abord. Il leur demanda ensuite de rentrer se reposer , qu’il passera la nuit avec elle.

Thierno ne put retenir ses larmes quand il arriva dans la chambre d’ Aïcha . Elle était allongée sur le lit, elle avait perdu du poids beaucoup de poids ces derniers mois. Il la taquinait toujours en lui disant qu'il adorait ses formes et qu'il ne voulait pas qu'elle maigrisse.

Thierno: bébé stp ne me m'abandonne pas, reste avec moi je t’en supplie. Je t’aime tellement

Elle ne bougeait pas. Thierno resta des heures tenant fermement la main d’Aïcha.

Ils se relayèrent pendant des jours à son chevet, Thier rentrait juste quelques heures se laver et se changer sinon il passait ses journées et ses nuits avec elle, il n’arrêtait pas de prier. On leur avait dit que les chances qu’elle se reveille diminuait chaque jour mais il y croyait il croyait en sa Aicha. Il se demandait comment ça a pu arriver, ce sont des choses qui arrivent certes mais il avait des doutes. Il se disait qu’un médecin a dû faire une erreur quelque part, pour le moment il ne voulait pas faire de scandale, Aïcha n’aurait pas aimé.


Du même contributeur, Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.