person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - La vie tourmentée de Aicha (8), par Ladyba - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

La vie tourmentée de Aicha (8)

Chronique

Aicha était entrain de lire un roman allongé sur son lit quand elle reçu un texto de thierno encore: descend jeune fille je suis en pleine conversation avec ton papa chéri.

Publié le 28 mars 2020, Ladyba

Deux mois apres, Thierno sortait de son école quand une voiture se gara pres de lui. Il reconnut vaguement la voiture et continuait son chemin . quand une voix l’interpella :
Lamine : hey c’est toi thierno
Thierno reconnut de suite lamine : oui ?
Lamine : Tu peux laisser Aïcha tranquille stp et vas te trouver une petasse comme tu avais l’habitude. Aïcha est une fille trop bien et c’est ma femme
Thierno : C’est pas ma faute si tu as été incapable de la retenir pres de toi
Lamine : on se connaît mec, tu veux juste du sexe avec elle
Thierno : non mais mon probleme c’est comment aïcha a pu rester aussi longtemps avec un connard et fils de p*** comme toi
Lamine : bon ok ok, tu as raison je te comprend, elle est tellement nekh cette fille. Elle m’avait tellement manqué en 3 mois d’absence surtout d****bi saff la deff ( je ne veux pas heurter les ames sensibles mais vous aurez compris je pense )
Et là la bagarre éclata, Thier s’est battu avec lui comme jamais il ne l’avait fait et avant que des gens viennent les séparer il lui avait déjà cassé le nez. Il lui dit avant de le lacher :
Thierno : Je connais beaucoup de gens à Dakar pas aussi gentil que moi et si jamais si jamais j’entend que tu as encore osé manqué de respect à ma femme ma Aicha, je te promet que je te ferais tuer !!!!

Aïcha était en pause et devait retourner en cours dans 10 mn quand elle reçut un appel de Thier :
Thierno : chez moi tout de suite
Aïcha : yow do nouyo ?
Thierno : Aïcha suis déjà assez énervé, on se retrouve chez moi dans 30 mn
Aïcha : mais j’ai cours , je passerai ce soir
Thierno : AÏCHA j’ai dit chez moi tout de suite ou je viens te chercher par la force dans ton amphi et devant tout le monde
Aïcha sursauta tellement il hurlait dans le téléphone : ok j’arrive mais…
Il avait déjà raccroché. Elle savait qu’elle avait intérêt a y aller .

Elle trouva Thierno dans leur salon .
Aïcha : salut bébé, wa ba diamm ?
Thierno : suis moi dans ma chambre
Thierno venait juste de fermer la porte de sa chambre.
Thierno : Aïcha tu es retournée chez lamine quand il est revenu de voyage
Aïcha : …
Thierno : je t’avais demandé, tu m’avais dit non. Mais je pense que tu me mentais alors je te donne une dernière chance pour me dire la verite. Tu sais que les menteurs me degoutent
Aïcha : oui j’y suis allée
Thierno : OH PUTAIN !!!!
Aïcha : Thiers attend , sa maman m’avait demande de venir la voir elle voulait me parler
Thierno : et pourquoi tu m’as menti ?
Aicha : je savais que tu prendrais ça mal
Thierno : ok Lamine était labas ? vous avez fait quoi ?
Aïcha : euh rien
Thierno : Aïcha ???
Aïcha : on a discuté
Thierno : juste discuter ?
Aïcha : j’avais pitié de lui Thier, et je ne savais pas encore ce que je devais faire. Il était vraiment deprimé
Thierno : juste discuter ?
Aïcha : on s’est embrassé
Thierno essayait de garder son sang froid : et ?
Aïch : et rien
Thierno : vous avez fait quoi d’autre ?
Aïcha : on sest juste embrassé, il m’a caressé et a voulu aller plus loin mais je l’ai arreté à temps
Et la bam !!! Thierno lui administra une grosse giffle, le monde s’ecroulait pour Aïcha
Thierno : sors d’ici sale pute de merde, en plus tu continues de mentir. Tu as couché avec lui ce jour la
Aïcha : Thier vas te faire foutre.
Thierno : pffff sors sors , je croyais que tu étais differente, j’étais prêt à tout pour toi

Aïcha était déjà sortie et courait afin de prendre un taxi pour éviter de croiser quelqu’un.

Cette nuit la, elle pleura toutes les larmes de son corps, personne n’avait jamais levé la main sur elle a part sa mère. Donc tout ce qu’on disait sur Thiers etait vrai, lamine ne m’aurait jamais frappé, se dit elle, je n’aurais jamais dû le laisser pour ce salaud . Mais c’est bien fait pour moi dama gnakk kolorré rekk. Elle effaça le numero de Thiers de son telephone même si elle le connaissait par cœur .

Du côté de Thier, c’était pareil, il a pleuré toute la nuit. Son orgeuil d’homme avait été touché déjà il supportait à peine qu’aicha ait perdu sa virginite avec cet homme et ensuite que ce dernier vienne le narguer c’etait juste insuportable pour un homme c’etait la plus grande humiliation qui puisse exister. En plus, il avait osé frapper la femme qu’il aimait, il avait regretté a la seconde qui avait suivi surtout quand elle l’a regardé et qu’il avait vu du sang couler de son nez. Il lui avait fait mal et il lui avai promis de ne jamais la faire souffrir. Mais elle l’a fait souffrir aussi en retournant chez ce mec, elle l’a trompé.

Des jours passèrent sans qu’ils s’appellent ni ne se voient et pourtant chaqu’un des deux pensait à l’autre. Ils avaient pris l’habitude de se voir tout le temps et c’etait donc un grand vide pour tous les 2. 1 semaine, puis 2 et au bout de la 3eme semaine .thierno fit le 1er pas :
Thierno : Comment va ma bestfriend ?
Aicha : bayima de
Thierno : non dama la namme boy
Aicha : c’est bien
Thierno : namo ma ?
Aicha : non meme pas
Thierno : pourtant ton telephone a sonne 1 seule fois
Aicha : j’étais dessus entrain de jouer
Thierno : tes chez toi la ?
Aicha : oui
Thierno : tu peux sortir stp dans une vingtaine de mn? je dois te parler
Aicha : non papa est la
Thierno : juste 5 mn stp ?
Aicha : il fait tard je peux pas .
Thierno : bon ok tiao

Il raccrocha et appela Momo de suite.
Thierno: salut bro comment tu vas?
Momo: ça va grand ça fait longtemps
Thierno: non danguene ma bayyi ta sœur et toi.
Momo: dis pas ça!! Cours yi la rekk
Au fil du temps, Momo et thiers s'étaient aussi liés d'amitié. D'autant plus qu'ils étaient maintenant dans la même école. Et surtout Momo savait que Thier aimait à la folie Aicha, il avait entendu beaucoup de filles à l'école dire qu'il était redevenu sage et il savait que c'était à cause de sa sœur
Thierno: dis tu es chez toi la
Momo: oui pourquoi?
Thierno: rien je te rappelle

Aicha était entrain de lire un roman allongé sur son lit quand elle reçu un texto de thierno encore: descend jeune fille je suis en pleine conversation avec ton papa chéri.
Aicha: woooohhhhh, teyye ma dé.


Du même contributeur, Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba

La
Ladyba


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.