person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - Labyrinthe (13), par N47 - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Labyrinthe (13)

Chronique

Avec le temps et beaucoup d’efforts nous étions finalement devenus un couple model au regard de tout le monde.

Publié le 28 mars 2020, N47

Je riais comme un fou en disant cela et elle était super énervée. Ce n’était pas méchant mais j’étais dans une logique de construire une grande complicité entre nous et d’annihiler toute forme d’orgueil. Elle était dans tous ces états et ça me faisait rire. Elle bouda, et dis qu’elle ne me parlera plus. Pendant une journée elle me snoba alors la nuit je l’appelai.

Moi : wa mane amone nafi béne bb elle est ou ?
Penda : da nga niak diom mayma la wax.
Moi : je sais mais il n’y a que toi qui le sache diam la. Wa dis moi tu es toujours fâchée ?
Penda : bien sûr da ngama saga nga nane lane
Moi : Wa balma légui nak niou dioubo han néné touti, guinay ay diam.
Penda : Khawmasi dara bouma sagati rek
Moi : Tu sais que je te respecte beaucoup, ce n’était pas pour te faire mal ou te manquer de respect. Je voulais t’enseigner quelque chose. En réalité le respect dans un couple ne réside pas dans ça. Insulte moi autant que tu voudras je m’en fouterai royalement parce que cela n’a que trop peu d’importance à mes yeux. Le respect dans le couple réside du fait de ne pas faire des choses qui pourraient rabaisser ton conjoint comme exemple être dans tes endroits peu fréquentables, avec des personnes pas du tout fréquentables, et se lancer dans d’autres aventures. C’est ca respecter son conjoint, ne pas faire des choses qui pourraient entacher sa réputation et son honneur parce qu’à travers l’un l’autre est respecté et vice versa. Je voulais également te montrer que l’orgueil est le pire ennemi qu’un couple puisse avoir c’est pourquoi je suis revenu te demander pardon et s’il était nécessaire de ramper je le ferai. L’amour n’est pas un jeu de personnalité mais de cœur et ce jeu s’appelle qui aime plus que l’autre. Prends ton orgueil et moi le mien et mettons les dans une boite que plus jamais nous n’ouvrirons.

Avec le temps et beaucoup d’efforts nous étions finalement devenus un couple model au regard de tout le monde. Il m’était rare de constater une telle complicité dans un couple. Nos amis, parents même nous enviaient de cette précieuse chose que tous les couples recherchaient.

Nous avions nos propres codes surtout en public, nous n’avions pas besoin de parler pour se comprendre. Elle comprenait mes silences les plus profonds, savait mes moindre désirs et maitrisait par chœurs mes habitudes et moi idem.

Quand j’y pense maintenant, ce qui nous a permis d’atteindre ce niveau c’était la sincérité de nos sentiments et de nos actes, de l’honnêteté de nos rapports. Nous nous complétions dans tous les sens du terme aussi bien sur le plan affectif que matériel. Nous nous soutenions financièrement, lorsqu’elle avait un problème d’argent je la dépannais et elle faisait pareil pour moi.
Toute ma famille l’aimait et ma mère encore plus. Mes potes me disaient souvent « djo t’as de la chance c’est un vrai phénomène rare que t’as là alors fais pas le con, si nous avions quelqu’un qui a le quart de ce Penda a, nous nous serions casés. Ne foire pas ».

Nous étions tout simplement amoureux et heureux. Elle m’a apporté de l’amour comme jamais je n’en ai reçu. Elle avait fait de moi le gardien de son cœur. Elle était devenue mon pain quand j’avais faim et mon refuge pendant les sales temps. Elle représentait l’inspiration, elle incarnait l’espoir à mes yeux.

Nous étions devenus les meilleurs partenaires que ce monde n’ait jamais connus. Chaque battement de mon cœur était pour elle car elle était devenue l’amour de ma vie. Je me sentais invincible et me disait que dans la joie ou dans le malheur, dans le sourire ou dans les larmes, mains dans la main nous traverserons tout.

Un jour lorsque nous étions ensemble, sa carte d’identité tomba de son sac ainsi que d’autres effets et je la ramassai. Je fus surpris de constater que nous étions nés la même année parce qu’en réalité je pensais être plus âgé qu’elle de quelques années. Mais moi je suis un fou cela n’a pas la moindre importance à mes yeux. Alors je la pris et lui dis.

Moi : mais boy yaw ndékété mére nga deh lane moy sa secret.
Penda : Rires…. Mère non tout sauf ça ou bien mborom nga beug, yaw mom ancêtre nga.
Moi : ah donc nous sommes des ancêtres parce que l’ancêtre a le même âge que toi apparemment.
Penda : tu rigoles ??
Moi : non très sérieux, attends je te montre la mienne.

Elle était devenue toute grise et ses yeux se sont d’un coup amincis. Elle courut et sortit de la chambre. Je ne voulais pas la suivre afin d’éviter que les gens se posent des questions. Je la laissai ainsi partir. J’étais très inquiet je l’avoue et je savais aussi qu’elle ne prendra pas le téléphone si je l’appelai en ce moment. Je me suis mis à me poser mille et une questions et c’est fou comme je me sentais impuissant. Après des heures d’inquiétude C’est vers 23 h qu’elle m’appela en pleurs, purée la voir pleurer me tue je vous jure j’avais horreur de ça et je n’ai jamais compris pourquoi. Du coup je sentis ma poitrine devenir toute chaude et je m’en voulais quelque part même si rien de ce qui est arrivé n’est de notre faute à tous les deux.

Penda : allo sniff sniff
Moi : oui chérie qu’est ce que tu me fais là ? Qu’ai je fais ?
Penda : tu ne m’as jamais dis ton âge.
Moi : effectivement et d’ailleurs nous n’avons jamais abordé le sujet. Pourquoi ?
Penda : eh bien je ne peux pas me marier avec quelqu’un qui a le même âge que moi. Jamais je n’ai voulu cela. Notre relation ne peut plus continuer, car je ne pourrais pas vivre avec ce poids dans le cœur.


Du même contributeur, N47


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Seytoo
Life
Seytoo
Africa
Seytoo
TV
Seytoo
News
Seytoo
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.