ERROR: Could not able to execute .
person_outline Me connecter close
Fermer
Shop Life Réussite Africa Vidéos News Chroniques Publier mon article
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English

video_libraryAbonnez-vous


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - Mauvaises habitudes, Mariame, par Bessy - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent

save

Enregis.
share
@


Partager

Mauvaises habitudes, Mariame

Chronique

Sur cela, ils s’échangèrent les politesses, se dirent au revoir et Mariame lui fit son plus beau sourire avant de se diriger vers sa résidence.

Publié le 13 novembre 2020, Bessy

A l’ombre de l’un des grands palmiers bordant la belle plage située à l’arrière de l’hôtel saint Louisien où logeait Adama durant ses week end, lorsqu’il venait rendre visite à Mariame, le couple, assis côte à côte discutaient de leur projet de ce samedi soir.

« Ça te dit d’assister au spectacle qu’ils organisent ce soir à l’hôtel ? J’ai pu voir sur un tract qu’il y aura de bons musiciens » lui demanda Adama, tout en lui tenant la main
« Why not ? Ça m’a l’air tout à fait intéressant comme programme !» lui répondit-elle
« J’irais réserver une table tout à l’heure »
« Okay », lui fit elle avant de se relever et d’essuyer son jean sur lequel étaient accroché les grains du sable sur lequel elle s’était assise. Elle tendit la main à Adama qu’elle tira avec force vers elle pour l’aider à se lever sous son regard amusé
« Boy doolé way ! » lui dit il pour la taquiner
« Tu n’as encore rien vu « lui répondit elle tout en riant.

Ils entrèrent ensuite dans l’hôtel et traversèrent la grande piscine dans laquelle nageaient les quelques touristes venus profiter de la région en cette période estivale.
Une fois qu’ils étaient dans le hall de l’hôtel, Adama se dirigea vers la réceptionniste chez qui il réserva une table pour assister à l’animation de ce soir, cette dernière lui tendit en retour un carton d’invitation, tout en lui indiquant qu’il devrait le présenter à l’entrée du lieu de spectacle.
Ce dernier acquiesça et lui offrit son plus beau sourire avant d’inviter Mariame à revenir prendre un rafraichissement dan sa chambre.
Cette dernière hésitante, consulta sa montre comme elle devait rejoindre sa copine et collègue de travail Bijou en ville, afin de l’aider à choisir sa robe de soirée pour se rendre au cocktail auquel elle devait assister ce soir, mais comme elle disposait d’une marge de trente minutes, elle accepta l’invitation d’Adama.

La chambre d’Adama était très spacieuse et on pouvait profiter des grands rayons de soleil pénétrant par la large baie vitrée qui menait à un joli balcon donnant sur la piscine de l’hôtel.
La lumière venait éclairer la belle pièce agencée harmonieusement dans laquelle Adama se sentait tout à fait à l’aise. Ce dernier sortit une bouteille de jus de fruits du frigo bar se trouvant dans la partie kitchenette de la pièce et s’empara de deux verres et en tendit un a Mariame, qui était assise sur le canapé.
Ils discutaient maintenant joyeusement de leur soirée tout en commentant les prouesses vocales des artistes qui allaient se produire sur scène et dans un moment de silence, Adama se rapprocha de Mariame et déposa un bisou sur son cou, cette dernière sursauta tout de suite et recula tout en le fixant du regard.

« Excuse-moi Mariame »
« Tu m’avais promis que tu ne recommencerais plus, et ce n’est pas la première fois que tu t’excuses pour ca » lui répondit elle, agacée.

En effet depuis un certain temps, Adama avait un tempérament entreprenant avec Mariame qui n’aimait pas cela et le lui avait expliqué à plusieurs reprises, mais il ne semblait pas comprendre.

« C’est difficile pour moi, essaie de me comprendre… » Lui dit il
« Comprendre quoi ? Yow dagma yep sakh (tu te moques de moi) »lui répondit-elle tout en essayant de se contenir, elle récupéra alors son sac et se dirigeait maintenant vers la sortie pendant qu’Adama lui bloquait le passage
« Excuses-moi Mariame, ce n’est pas ce que je voulais dire, je suis vraiment désolé »

Mariame le regarda longuement d’un air las avant de lui dire qu’elle l’excusait puis lui demanda de lui céder le passage comme le temps qui lui restait pour être à l’heure à son rendez-vous se raccourcissait et laissa un Adama déboussolé en plan devant la porte de la chambre, la regardant s’éloigner tout en sachant qu’il avait une fois de plus fait une bêtise.
Il entra à nouveau dans la chambre et se jeta sur le lit.
Mariame, elle était si différente des autres filles qu’il avait eu à fréquenter… Elle avait ce tempérament, ce caractère, cette attitude royale qui faisaient qu’on ne pouvait que la respecter. Cette relation était bien différente de celles qu’il avait eues auparavant, il est vrai qu’il n’était pas du genre à franchir le pas lorsqu’il était avec les filles, mais ces dernières se laissaient totalement faire et il s’étonnait parfois de savoir qu’elles lui permettaient certaines choses qu’il n’aurait jamais osé… Et voici qu’aujourd’hui il en souffrait.
Il fallait qu’il change.
De son coté, Mariame sortait du taxi qui l’avait menée à la boutique de vêtements où elle devait rejoindre Bijou qu’elle retrouva quelques instants plus tard en compagnie de la vendeuse qui lui vantait les qualités et la beauté d’une robe qu’elle lui présentait et devant laquelle elle semblait totalement émerveillée.

« Mariame ! Viens voir cette merveille j’ai trouvé ma robe ! » S’écria t-elle pendant que Mariame entrait de le magasin

C’était une jolie robe longue verte, avec une large ceinture noire à l’allure majestueuse. Elle ne se fit pas prier pour l’essayer et sortit de la cabine d’essayage tout à fait ravie, c’est vrai qu’elle était belle, on aurait dit une reine.
Elle acheta alors cette robe sans hésitation et elles quittèrent la boutique pour se rendre dans un fast food pour prendre leur déjeuner.
Elles discutèrent de leurs programmes respectifs de la soirée et lorsque Mariame expliqua à Bijou qu’elle devait assister à une soirée avec Adama, cette dernière lui demanda pourquoi elle ne s’était pas acheté une nouvelle robe pour l’occasion.

« J’en ai chez moi et franchement, je t’avoue que je n’ai même plus envie d’y aller »
« Ah mais pourquoi ? Une soirée avec l’élu de ton cœur ? Et tu me dis que tu ne souhaites pas y aller ? »
Mariame n’avait pas l’habitude d’étaler se vie de couple en publique, mais elle reconnaissait cette oreille attentive en Bijou et de plus elle savait qu’elle était une femme de confiance.
« Ah Bijou daal si tu savais, parfois il m’étonne, il me dit qu’il me respecte mais parfois j’ai des doutes…A chaque fois qu’on est seuls il faut qu’il ait des gestes que je n’apprécie pas trop, je le lui répète plusieurs fois mais rien n’y fait, j’en ai plus qu’assez ! »
« Ah oui ? ça m’étonne de lui, il est si correct…si tu veux mon avis il a gardé de mauvaises habitudes de ses relation passées, il y a certaines filles si peu vertueuses qui ne disent non à rien, de telle sorte que maintenant plusieurs choses se sont banalisées, tu sais, une fois j’ai regardé une émission et j’ai été choquée quand j’entendais les gens parler, en fait il te présentent les choses comme si c’était des menus :
Tu as le flirt simple
Flirt poussé
Flirt très poussé
Et ça amuse les gens ! On en fait une règle, je te jure que j’étais sidérée ce jour là »
« Je ne te le fais pas dire, en tout cas mane sama yoon nékoul si lolou yeup (ce n’est pas mon problème), et je te promets que si d’aventure il recommence je casserai avec lui car je ne supporte plus trop cela. »
« Essaie de discuter avec lui rek, ça devrait pouvoir s’arranger ! »
« Waaw, nous remettrons une énième fois ce sujet sur la table ce soir…Je t’avoue que mon vœux le plus cher serait de l’aider à changer » lui répondit-elle.

Elles restèrent ainsi à discuter ensemble et passèrent un bel après-midi à se donner de bons conseils et à discuter des travaux qu’ils devraient préparer la semaine prochaine dans le cadre de leur stage.
La soirée était belle, le ciel étoilé et une agréable brise provenant de la plage située à l’arrière de l’hôtel venait flotter dans les airs qui transportaient le bruit des vagues qui venaient s’écraser sur la plage.
Mariame était resplendissante dans sa belle robe longue en soie dorée, de jolies créoles en or venaient encadrer son fin et joli visage au teint noir d’ébène. Adama lui, ne la quittait pas des yeux mais semblait tout de même tendu pendant toute la soirée.
Comme la soirée se déroulait parfaitement bien et que tout allait au mieux dans le meilleur des mondes, Mariame s’abstint d’évoquer le sujet qui fâche à Adama.
En fin de soirée, Adama décida de déposer Mariame chez elle, en résidence universitaire, le trajet fut tout joyeux comme Adama lui rappelait son enfance et lui expliquait à quel point il était turbulent, lui remémorait aussi les souvenirs qu’il avait gardés d’elle, quand elle n’était qu’une toute petite fillette. Ils rirent de bon cœur au souvenir de tous ces moments passés.
Une fois arrivés, Adama se tourna vers Mariame

« Mariame, tu es une femme que je respecte et que j’admire beaucoup de par ta force de caractère et par les vertus que tu incarnes… Aussi je remarque tous les efforts que tu fais pour moi car malgré mes erreurs tu es toujours là et tu essaies toujours de me redresser, mais bon voilà… Je nous trouve très différents parfois…En fait j’aimerais faire une pause pour réfléchir à tout cela à tête reposée »
Mariame sourit « Ce n’est pas la peine de faire une pause, nous pouvons juste mettre un terme à cette relation »
« Tu es sérieuse là ? » lui répondit-il, interloqué
« Oui, ça ne sert à rien de nous voiler la face »
« Okay, si c’est ce que tu souhaites »

Sur cela, ils s’échangèrent les politesses, se dirent au revoir et Mariame lui fit son plus beau sourire avant de se diriger vers sa résidence.
Une fois arrivée chez elle, elle déposa ses affaires sur le lit et se prépara une boisson chaude tout en écoutant de la musique, elle s’assit sur son lit et une chanson qu’’ils avaient écouté il y a à peine quelques instants avec Adama se mit à passer à la radio et elle fut bien surprise lorsque tout d’un coup, son appétit se coupa et qu’elle sentit un vide en elle. Elle venait de réaliser qu’elle avait rompu avec Adama et que les choses allaient changer.

Bon vendredi à tous et take lenn care !!!



Du même contributeur, Bessy


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


Seytoo par eMail
Améliorez votre vie par Email.

Shop
Life
Réussite
Africa
Vidéos
News
Chroniques
English




SEYTOO.SHOP - Shopping for love.

À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.