person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
CHRONIQUE - Mon mari, l´autre et moi... (13), par Bisse - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Mon mari, l´autre et moi... (13)

Chronique

Le plus grand lâche c’est Omar, qu’importe ce que Fama a fait ou dit, s’il ne lui avait pas donné son accord il n’y aurait pas eu d’histoires. Tout ça vient de lui.

Publié le 12 mars 2020, Bisse

Quoi… Euh what ?! Non mais réveiller moi je dois sûrement dormir c’est obliger. Elle enceinte de lui ? C’est vraiment plus grave que je ne le penser.

Je ne laisse rien paraître devant mon frère, je ne lui réponds que par un simple « Ok ». Je monte chez ma mère.

Ce con se fout vraiment de ma gueule.

Lorsque j’arrive chez mes parents, il n’y a que ma mère et ma sœur Hawa. Je retourne dans mon ancienne chambre pour y déposer mes affaires.

Une fois fini je sors pour aider ma mère à préparer le repas du soir. C’est ainsi que l’on a toujours procéder avec ma sœur du temps où nous étions toutes deux célibataires. L’une fait le ménage et l’autre à manger et vice versa, pour que ma mère puisse se reposer.

Bref, je vais à la cuisine pour préparer, bien qu’il soit encore tôt, je m’y mets à l’avance. Hawa vient me rejoindre, et on commence à discuter de tout et de rien. Je lui raconte mon après-midi avec Hamady….

On en vient à parler de Hamady et « sa femme ». Hawa est carrément outrée de leurs mensonges et surtout du comportement de Fama. Lol elle serait même prête à lui faire la peau. Mais bon aucun intérêt. Ce serait seulement lui donner l’importance qu’elle ne mérite pas.

Le plus grand lâche c’est Omar, qu’importe ce que Fama a fait ou dit, s’il ne lui avait pas donné son accord il n’y aurait pas eu d’histoires. Tout ça vient de lui.

- « Il faut qu’on trouve un plan pour se venger d’eux…
- Hum, et de quel plan tu parles ? Tu penses que je vais m’abaisser à leur niveau ? Ce n’est absolument pas la peine ! Je vaux largement mieux qu’eux donc l’histoire est close.
- Comment ça close ? Tu comptes faire quoi à leur retour ? Ne me dit pas que tu vas les laisser s’en tirer comme ça ?
- Non je dis juste que je les laisses tout simplement, la vengeance ne sert strictement à rien ! La preuve je n’ai même pas eu à lever le petit doigt que leur histoire s’est gâtée d’elle-même.
- Oui mais bon n’abuse pas quand même. Tu vas bien lui montrer qui tu es non ? Tu vas bien lui faire voir ce qu’il perd ? Ou bien tu vas le laisser comme ça ?
- Honnêtement, je n’ai absolument rien à lui prouvé. Il a voulu jouer avec moi, il s’est ramasser. Là je vais dire à papa que je ne veux plus être mariée avec lui tout simplement, comme ça il pourra épouser sa femme et moi je serais libre de vaquer à mes occupations.
- C’est simple à dire tout ça. Toi-même tu connais le vieux, même si il le dit il ne va jamais accepter que tu divorce sauf vraiment en cas de force majeur et encore ça se discute. Et d’abord je ne sais pas d’où tu as vu qu’en étant enceinte on pouvait divorcée…
- Euh qui t’as dit que j’étais enceinte. Ta mère c’est sûr je vais la tuée…
- Lol elle ne m’a absolument rien dit, tu oublies quelles sont mes études ou bien ? je suis formée pour côtoyer les femmes enceintes. Et même sans ça c’est grillé à des kilomètres que tu es enceinte. Tu as les mêmes timiniques que Adji du temps ou elle-même été enceinte.
- Oui si tu veux. N’empêche que papa n’est pas obligé de savoir que je suis enceinte.
- Hum hum tu sais très bien que c’est limpide ce sujet-là. Tu ne peux pas demander le divorce et cacher que tu es enceinte. C’est toi qui prendras tous les péchés devant Dieu. Cela fera passer Omar presque pour un saint.
- Ok donc tu me conseilles de faire quoi toi qui est si maligne ?
- Si j’avais été dans ta situation, j’aurais fait profil bas, je n’aurais pas divorcée du moins pour le moment.

Ensuite je prends un appart sans que personne ne le sache, je passe mon permis, je mets de l’argent de coter et tout histoire de bien voir venir. Ensuite j’attends le moment opportun ça veut dire quand tout le monde est bien endormi, là je lâche la bombe ! Et je fuie sans demander mon reste. Reste plus après ça qu’à trouver le prince charmant qui va arriver sur son cheval blanc et qui m’emmènera dans son château et tout et tout…
- Mdr non mais toi tu penses vraiment que la vie c’est un dessin animée quoi ? Je ne suis pas mauvaise au point d’endormir les gens à ce point-là. Et puis d’ailleurs tu me connais je suis trop vrai pour pouvoir jouer à ce genre de jeu. Ce ne sera pas moi. Mais il y a quand même de bonne chose à prendre dans ce que tu as dit.
- « Trop vrai » ? Non mais tu te fiche de moi ou quoi ? Je vais vraiment me fâcher contre toi la ! Tu as vu comment le mec ne t’as même pas respecté une seule seconde et toi tu penses encore être honnête avec lui ? Si toi-même tu ne te respecte pas pourquoi est-ce que c’est lui qui va le faire pour toi ?
- Oui c’est clair. Mais après je me dis qu’il y aura un enfant en jeu et tout. Et oublie pas que même si je le déteste en ce moment, j’ai quand même des sentiments pour lui.
- Sentiments mes fesses oui !
- Ola t’es vulgaire dis donc.
- Oui parce que tu m’énerve. Ils te marchent sur les pieds et toi c’est limite si tu ne t’allonge pas pour qu’ils te marchent sur tout le corps.
- Mais est-ce que tu as quand même notée que j’ai dit qu’il y avait des choses bien à prendre dans ce que tu as dit ? C’est sûr que je ne peux pas divorcée pour le moment et que lui ne pourras pas épouser sa femme. Donc pendant quelques temps je peux voir les choses venir !
- C’est tout ?
- Non, je pense aussi à enfin passer ce foutu permis, à chercher un appart au cas où, si je divorce autant prendre mon appart direct au lieu de revenir vivre chez les parents avec mon bébé. Ensuite pour l’épargne tout ça c’est fini. S’il veut deux femmes qu’il s’en donne les moyens. Je vais garder tout cet argent pour l’avenir de mon bébé in sha ALLAH ! Et puis voilà, je pense que je vais divorcée juste à mon accouchement. Comme ça au moins plus rien de me retiendras à lui. Et puis crois moi que je vais faire de sa vie un enfer au point qu’il va même me détester…
- Ah voilà, là je retrouve ma sœur !
- T’inquiète, tu ne me jamais perdue et ce n’est pas maintenant que ça va changer ! »

On finit de faire à manger et tout puis on va se coucher. Le lendemain je vais à l’auto-école pour enfin prendre mes heures de conduite.

Entre temps j’ai rallumée mon téléphone, je vous épargne tous les messages et appels reçu. Je ne prends même pas la peine de les lires ou bien d’écouter, j’efface tout d’une traite.

Je passe le reste de la semaine chez ma mère où tout le monde fait comme si de rien été ! Moi ça me va et même si cette histoire me bouffe, je suis bien chouchouter par ma mère.

Omar n’arrête pas de m’appeler, je ne réponds pas ou au pire je passe le téléphone à ma sœur pour qu’elle lui parle quand elle est là. Je ne lis pas non plus les texto qu’il m’envoie et à la longue c’est tellement soulant que je bloque son numéro.

La veille du retour d’Omar, mon beau-père m’appel. Je sens que je vais passer un sale quart d’heure. Depuis la fois où je l’avais appelée et malgré les messages qu’il m’a laissé, je ne l’ai plus rappelé.

- « Allô, Mariama ?
- Nham ? ça va ?
- Ça ne va pas ! tu penses que c’est comme ça la vie toi ? Ça fait combien de jours que j’essaye de te joindre ?
- Oui c’est vrai excuse-moi, mais j’étais à l’hôpital c’est pour ça que je n’ai pas répondu à tes appels (excuse pour ne pas se faire engueuler et sa marche à tous les coups).
- Oui ton père me l’as dit. Mais ça va quand même rien de grave ?
- Non Dieu merci ça va.
- Al hamdoullillah alors. Et dans la tête ça va ?
- Mdr, mais oui ça va pourquoi ça n’irais pas ?
- Avec la nouvelle que tu as appris peut-être que ça s’est retourné dans ta tête ! Faut pas faire dépression ou je ne sais pas quoi hein. C’est pas pour nous ça !
- Non t’inquiète pas ça va.
- D’accord en tout cas ton idiot de mari rentre demain. Je ne sais pas si ton père t’as dit mais il n’a pas marié la fille là. Repose ton cœur mon enfant tant que moi je serais vivant elle n’entrera jamais dans notre famille. Il ne faut pas faire d’histoire! Et si Omar te fait le moindre problème tu as juste à m’appeler que je prenne mon billet, je viens jusqu’à là-bas pour lui régler son compte !
- D’accord Papa c’est noté merci.
- Ton père est là ?
- Oui attends je te le passe. »

Je passe le téléphone à mon père et il discute entre eux. Moi j’avais même oublié que c’est demain qu’il rentrer ces deux cons là !

Après sa conversation, mon père m’appel pour me rendre mon téléphone, et aussi pour me parler.

- « Alors tu as réfléchi?
- Oui,
- Et donc ?
- Bein en fait, je ne sais pas si maman te l’as dit, mais je suis enceinte. Et tu sais qu’on ne peut pas divorcée étant enceinte. Cependant comme je n’ai plus confiance en Omar j’espère que tu me donneras l’autorisation de rester ici jusqu’à ce que j’accouche pour pouvoir demander le divorce…
- Hum, c’est bien, au moins tu respectes les commandements de Dieu. Mais je ne peux pas te laisser rester ici. Ramasse tes bagages, tu vas rentrer chez toi aujourd’hui, je vais appeler ton frère pour qu’il vienne te déposer ?
- Mais pourquoi ? Je pensais que tu été de mon coter et que tu accepter mes choix ?
- Je suis totalement de ton coter, et c’est pour cela que je ne veux pas que tu aies des péchés si je t’accorde le droit de rester ici. Tu es toujours mariée à Omar donc tu ne peux pas dormir or de son foyer sans son accord. Je t’ai déjà laissée une semaine ici et sans l’insistance de ta mère il y a longtemps que je t’aurais renvoyée chez toi. Mais tu es ma fille et je n’aime pas te voire souffrir ni ici ni dans l’au-delà et quitte à choisir, je préfère que tu souffres ici c’est mieux. Au moins tu auras ma satisfaction et in sha allah celle du Tout puissant.
- Mais papa…
- Il n’y a pas de « mais papa » j’ai parlé, j’ai fini…
- OK »

Retour à la case départ, chez Omar….


Du même contributeur, Bisse


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.