Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Mon mari, l´autre et moi... (9), par Bisse.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club
Questions et réponses
Publier Question

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Chronique

Mon mari, l´autre et moi... (9), par Bisse

06 mars 2020, Bisse

Mes larmes ont mouillés la feuille avant d'arrivée à la moitié. Je deviens folle, carrément me faire ça à moi ? Je le tue ou je le tue ?

Il y a aussi un message d'Omar :

« Chéri je te demande de me pardonner, si je t'envoie ce message c'est parce que je n'ai pas eu le courage de te dire la réalité en face. Tu trouveras dans le tiroir de mon chevet une lettre que je t'ai laissé et j'espère que tu comprendras et acceptera mon choix. N'oublie pas que je t'aime. »

Whaou, et bien ! Moi qui chercher des réponses depuis tout ce temps. En vérité il suffisait juste d'attendre un peu. Les appels de mon beau père et ce message sont liés c'est sur. Que vais-je donc apprendre ? Je pense que j'aurais préfère rester dans l'ignorance plutôt que d'apprendre une nouvelle qui pourrais me détruire.

Je fonce chez moi, je trouve effectivement la lettre qu'il a laissé.

« Chérie, si tu trouve cette lettre c'est que je n'ai pas eu le courage de te parler de mes intentions en face. Je souhaite d'abord que tu me pardonne pour toutes les souffrances et toutes les peines que tu ressentira lorsque tu apprendras ce que j'ai fait ou vais faire.

Ce voyage avec Fama est prévue depuis de longtemps déjà. Il a pour but de prendre pour épouse celle que j'ai toujours aimée. Voilà de nombreuses années que nous nous fréquentons elle et moi. Je lui avais promis le mariage mais tout comme avec toi je n'ai pas eu le courage de lui dire la vérité. J'étais pris au piège et je l'aimer réellement.

Toi aussi je t'aime, avec le temps j'ai appris à te connaître, à t'aimer et à t'apprécier. Tu es la femme que tout les hommes rêve d'avoir et même si tu ne m'as pas choisi je pense que tu m'aime. C'est pour cela que ma peine est d'autant plus grande. Je suis aujourd'hui en Guinée pour demander la main d'Amayel. Elle a accepter de devenir ma deuxième femme. Et même si c'est difficile à accepter j'espère que tu acceptera sa présence comme elle a su accepter la tienne durant tout ce temps. C'est vraiment quelqu'un de bien et notre mariage la vraiment dévastée. Je n'ai pas été un homme avec elle et je tiens aujourd'hui à me racheter et a réparer mes erreurs.

La polygamie est quelque chose de difficile mais faisable ensembles. Avec ta grandeur d'âme et ta classe naturelle je pense que tu l'accueillera comme il se doit. Sache des à présent que je ne renoncerais à aucunes de vous deux. Vous êtes à mes yeux complémentaires en tout. Elle est toi et tu est elle dorénavant.

Mille pardon, si les choses avait été autrement tu n'aurais jamais eu à lire cette lettre et je n'aurais jamais eu à te faire autant soufrir.

Je te demande au nom de l'amour que nous partageons et surtout au nom des liens du sang d'accepter dignement mon choix.

A notre retour, je ferais les présentations. Vous ne vivrais pas ensembles, cependant il vous faudra faire certaines choses ensembles. Pour l'harmonie de notre nouvelle famille, je vous demande de bien faire les choses.

Comme je me dois d'être juste envers toutes les deux, j'aurais à charge son loyer et ses dépenses mensuels. Donc je ne pourrais plus épargner comme maintenant. Nous le ferons dorénavant à 3. Pour les courses.... cela fonctionnera sur le même principe. J'alternerais chaque semaine chez chacune de vous.

Je te donnerais plus d'informations à mon retour, s'il te plaît en attendant ne fait pas de scandale.

Je te fait 1000 bisous,

Ton mari qui t'aime »

….....

Mes larmes ont mouillés la feuille avant d'arrivée à la moitié. Je deviens folle, carrément me faire ça à moi ? Je le tue ou je le tue ?

Non c'est trop, cela doit être une blague et ils sont tous de mèche. C'est une caméra caché obligée. Ce n'est pas possible autrement.....

Mon téléphone sonne, je l'entend mais je ne sais pas ou !! Je suis dans un monde parallèle. Je réussi finalement à le trouver et à décrocher.

C'est mon beau père...
▼ Nous vous recommandons