person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
OPINION - Ah les hommes, vous avez toutes les raisons de les haïr !, par Andaloussia - SEYTOO.COM
save

Enregis.
share
@


Partager

Ah les hommes, vous avez toutes les raisons de les haïr !

Opinion

Possessifs, ils vous ont, ils vous gardent. C’est simple, vous leur appartenez. Où es-tu ? Que fais-tu ? A quoi cela sert d’avoir un téléphone si tu ne réponds pas ?

Publié le 30 mars 2020, Andaloussia

Obtus, ils sont nés pour suivre le même chemin, pour avoir les mêmes idées et pour garder les mêmes principes. Rien ne les fait dévier, rien ne les fait changer. Et même s’ils affirment le contraire, ne vous y fiez pas trop…

Beaux parleurs, ils vous promettent la lune, vous demandent déjà de choisir la couleur des rideaux de votre future maison, vous appâtent et vous fascinent par leurs esprits soi-disant ouverts et tolérants et puis… c’est la débâcle. Le pire c’est que vous y croyez, et qu’à chaque fois, vous avez encore plus envie d’y croire… Qui a dit que l’on devait apprendre de nos erreurs ? Vous ? Jamais…

Menteurs, voila une de leurs caractéristiques phares. C’est simple, ils mentent comme ils respirent… J’exagère ? Oh ! A peine… Ils mentent sur leurs sorties, leurs fréquentations, leurs programmes… Et le pire, c’est qu’ils mentent même quand ils n’ont pas besoin de mentir… Juste pour le plaisir de le faire peut-être, ou alors, cela doit être encore plus grave ; une maladie incurable, un vice héréditaire… Mais ne vous posez pas trop de questions au risque d’avoir mal à la tête, menteurs ils sont et menteurs ils resteront…

Possessifs, ils vous ont, ils vous gardent. C’est simple, vous leur appartenez. Où es-tu ? Que fais-tu ? A quoi cela sert d’avoir un téléphone si tu ne réponds pas ? Enfin bref, autant de questions épuisantes et quotidiennes… Je ne dis pas que vous ne faites pas vous-mêmes la même chose, mais si vous, vous êtes possédées, rien ne prouve que vous le possédiez, lui. Et oui, c’est la vie…

Lunatiques, un jour, c’est le sourire jusqu’aux oreilles et l’amour qui déborde ; ils vous appellent mille fois dans la journée, affirment vous aimer comme jamais et évitent à tout prix de vous mettre en colère. Et puis l’autre jour, c’est le néant… Rien à faire, pas un sourire. Une dispute vous attend par contre au tournant. La raison ? Mais nul besoin de raison… Tout peut faire l’affaire. Ça crie, ça hurle ou pire ça ignore… L’homme est décidément une créature peu ordinaire, ce n’est certainement pas vous qui allez prétendre le contraire…

Egoïstes, la Terre tourne autour d’eux. Tout doit aller comme eux le veulent, comme eux l’exigent. Ils doivent être les premiers à être satisfaits. Mais attention, ils peuvent aussi se montrer serviables, charmants, et attentionnés… Je ne sais pas trop, il y a des jours comme ça où je ne sais par quel miracle, ils ouvrent les portes, cèdent le passage, se plient en quatre, quoi ! Oh oui, pour cela ils savent être galants quand ils le veulent, mais le hic, c’est que ce n’est pas toujours avec vous qu’ils le sont.

Infidèles, que ne vais-je pas dire là… Infidèle ? Moi ? Mais quand ? Jamais bien sûr… En effet, peut-être ne le saviez-vous pas mais la notion même d’infidélité se définit différemment d’une personne à une autre… Comme dirais-je ? Vous êtes infidèles quand vous osez seulement jeter un regard ou papoter avec un membre du sexe opposé… Mais eux ne sont pas infidèles quand ils sortent « entre copains » pour faire la fête, ou quand leur «meilleure amie» (bizarre, ils en ont tous une, et vous, vous osez en avoir un de meilleur ami ?) les appelle au secours au beau milieu de la nuit... pour parler un peu, se confier, ou alors juste les réveiller...

Paranoïaques, ils débordent d’imagination. Jour après jour, ils vous inventent de nouvelles histoires et de nouveaux scénarios… Cela va de la petite engueulade à la grosse crise. Ils affirment avoir entendu une voix d’homme à vos côtés, jurent que vous n’êtes pas dans votre chambre tranquillement installée, et assurent que vous mentez à chaque fois que vous ouvrez la bouche pour vous justifier… Car, en plus, ils osent vous traiter de menteuse même quand la vérité est on ne peut plus claire. Mais gare à vous si vous leur faites un reproche deux jours de suite… « Ouais, tu m’étouffes, laisse moi respirer, moi je ne veux pas d’une relation sérieuse, après tout… » Et ce sont les « vieux dossiers » qui réapparaissent… Enfin bref, sans exception, ils tiennent le même discours. Car je ne vous l’ai pas dit… Si il y a bien un but qui justifie leur présence sur cette terre, c’est bien celui de se disputer.

La dernière raison, elle ne porte pas de nom mais je pense que c’est la plus importante d'entre toutes. C’est celle qui fait de vous ce que vous êtes, et d’eux ce qu’ils sont… Vous les haïssez peut-être pour la simple et unique raison qu’ils ont ce que vous n’avez et n’aurez jamais dans la société et le monde dans lequel vous vivez. Après tout, et avant tout, des générations de femmes se sont battues corps et âmes pour être seulement leurs égales… Et des générations de femmes se battent encore, quotidiennement, pour prouver qu’elles méritent ce statut. Ne serait ce que dans la société actuelle, les hommes ont accès à certaines facilités auxquels vous n’avez pas droit, et sont absous des critiques auxquelles vous avez régulièrement droit… Si ce n’est pas la plus grosse raison de les haïr, désolée, mais je n’en vois pas d’autres.

Je tiens à faire savoir que cet article a tout d’abord été écrit dans un but humoristique, mais il faut avouer qu’il contient certaines vérités. En fait, c’est à force d’entendre les mêmes histoires, d’essuyer les mêmes lamentations et de consoler pour les mêmes persécutions que j’ai décidé de m’exprimer à ce sujet. J’espère vous avoir plu Mesdames, et vous avoir vengées par la force de mes mots de ce que vous subissez quotidiennement. Vous avez de la volonté, aucun doute là-dessus. Quant à vous, Messieurs, si vous avez pu lire cette diatribe jusqu’au bout, je vous prie de bien vouloir admettre, ne serait-ce que pour cette fois, qu’au moins la moitié de ces caractéristiques vous correspond parfaitement. Et si ce n’est la moitié, allez, au moins le quart… Personne n’est parfait, et personne n’est obligé de l’être… Acceptez les faits, et croyez moi, vous vous sentirez bien mieux après... Parole d'homme.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.