menu
search
EN
Life
Réussite
Africa
Vidéos
Chroniques
News

Société et style de vie

Êtes-vous vraiment libre de vos choix ?

Mis à jour le 04 mars 2021, Adama
Êtes-vous vraiment libre de vos choix ?

Je vous propose donc d’admettre que nous ne sommes pas libres de nos choix, et en particulier de nos votes. Difficile à avaler ?

Les prochaines élections nous donnent l’occasion d’une petite méditation sur notre libre arbitre. Si cela vous intéresse, je vous propose de répondre aux questions suivantes :

- Connaissez-vous les valeurs, les désirs et les croyances qui vous amèneront à voter pour un(e) tel(le) – ou à ne pas voter ?

- Savez-vous ce qui, dans votre histoire personnelle, vous a conduit à adopter ces valeurs, ces désirs et ces croyances ?

- Si vous ne savez pas répondre à cette question, acceptez-vous au moins l’idée que vos valeurs, vos désirs et vos croyances résultent de certaines causes extérieures ?

a) Si vous répondez positivement à au moins deux de ces questions, vous devez accepter l’idée que votre vote est déterminé par des causes extérieures.

b) Si vous répondez négativement à toutes les questions, vous devez souscrire à l’idée que votre choix est le fruit d’un pur hasard.

c) Si vous répondez oui uniquement à la première question, vous devez accepter l’idée que vous avez choisi vos valeurs, vos désirs et vos croyances de façon parfaitement arbitraire, c’est-à-dire sans raison particulière.

Êtes-vous libre de votre choix dans l’un des trois cas ? La réponse est non dans les trois cas ! Cela semble évident pour a). Ça l’est moins pour b) et c), mais pour répondre oui dans ces cas, il faudrait admettre qu’agir librement consiste à agir au hasard ou gratuitement, sans raison, ce qui semble absurde, non ?

Je vous propose donc d’admettre que nous ne sommes pas libres de nos choix, et en particulier de nos votes. Difficile à avaler ? Et pourtant n’est-ce pas le présupposé implicite des sondages d’opinion ? Ils n’auraient aucune valeur si nos choix n’étaient pas déterminés par notre sexe, notre âge, notre milieu socioprofessionnel, notre lieu d’habitation, nos origines,…

Alors, l’idée de libre arbitre serait une pure illusion ? Inacceptable ! Nous ne pouvons pas nous renoncer à la liberté. Mais nous devons accepter que, paradoxalement, nous sommes aussi parfaitement déterminés. Autrement dit, je suis libre quand j’agis conformément à mes valeurs, mes désirs et mes croyances, tout en reconnaissant que ceux-ci résultent de causes qui me sont extérieures.





Vous allez apprécier ceci !


▼ Lisez plus sur Société et style de vie

▼ Nous vous recommandons


▼ S'instruire et S'épanour par Email.





À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2021, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.



Facebook

LinkedIn

Twitter

WhatsApp

Pinterest

Email

×